Dernières Infos

Comportement étrange du soleil

soleil calme

Ceux d’entre nous qui ont suivi notre soleil cette année ont été un peu … déçu.

2013 était censé être l’année du maximum d’activité solaire (C’est le pic du cycle de 11 ans lorsque le nombre de taches solaires est au maximum à la surface à soleil).

Ces taches solaires, qui sont en fait des zones froides à la surface du soleil et sont causées par l’activité magnétique intense, sont les sites de spectaculaires éruptions solaires et des éjections de masse coronale, qui peut envoyer des milliards de tonnes de matière solaire vers l’espace.

 

 

Mais cette année, les fortes éruptions solaires ne se sont jamais matérialisées.

Bien sûr, nous avons vu une poignée de grandes éruptions solaires, et quelques CME rapides et supplémentaires, mais les scientifiques disent que notre maximum solaire actuel, connu sous le cycle solaire n° 24, est le plus faible depuis 100 ans.

Et certains scientifiques pensent que le maximum solaire 25 pourrait être encore plus faible.

Pour nous aider à comprendre ce qui se passe ici, l’American Astronomical Society a demandé à trois scientifiques solaires de renom de fournir une mise à jour sur le maximum d’activité solaire 24 lors d’une conférence de presse en juillet 2013.

Il s’avère qu’il existe une certaine controverse dans la communauté scientifique à propos du pourquoi le maximum d’activité solaire de cette année a été si peu spectaculaire.

Une théorie est que la faiblesse de maximum d’activité solaire de cette année est partie d’un cycle solaire de 100 ans.

Les graphs remontant aux années 1700 montrent que le nombre de taches solaires au cours des maximums solaires est beaucoup plus faible que le nombre de taches solaires au cours des maximums solaires du XXeme siècle.

Lorsqu’on lui a demandé ce qui a causé les cycles depuis 100ans, le scientifiques ont admis qu’ils ne savaient pas.

D’autres scientifiques ne sont pas convaincus que la faiblesse du maximum d’activité solaire de cette année fait partie des cycles depuis 100 ans, et n’ont pas exclu la possibilité que le soleil pourrait être sur le point d’atteindre un Minimum de Maunder, une époque sans presque aucune taches solaires. La dernière Minimum de Maunder a été observée en 1645. Toutefois, la dernière fois qu’il y a eu un Minimum de Maunder, il a été précédé par un nombre relativement fort de maximum d’activité solaire.

Personne ne sait exactement ce qui se passe sur le Soleil, car il y a peu de temps que nous l’étudions à cause des instruments scientifiques à notre portée et également des durées étudiées. Ainsi beaucoup de son comportement reste un mystère.

Traduction et adaptation de la Terre du Futur

source : http://www.latimes.com

(474)

Laissez un message