Dernières Infos

Comment une ancienne éruption solaire a marqué le début de l’ère viking

Les premiers Vikings ont quitté la péninsule scandinave pour participer au commerce régional, d'après les recherches. VLASTAS/ISTOCK/GETTY IMAGES PLUS

Au début de ce que l’on appelle l’âge des ténèbres, l’Europe subit calamité sur calamité. L’Empire romain s’est effondré à la fin du cinquième siècle. Les éruptions volcaniques du milieu du sixième siècle ont occulté le soleil, provoquant de très mauvaises récoltes et des famines dans tout l’hémisphère nord. Entre-temps, la peste de Justinien est arrivée, causant la mort, selon certaines estimations, de près de la moitié des habitants de Constantinople, la capitale de l’Empire byzantin, et d’un grand nombre d’autres personnes ailleurs.

Puis, le 8 juin 793, un groupe de maraudeurs a attaqué une petite île au large de la côte nord-est de la Grande-Bretagne. Comme le notent les moines chrétiens dans la Chronique anglo-saxonne, « des hommes païens ont détruit l’église de Dieu sur l’île de Lindisfarne par des pillages et de violents massacres ».

Avec cette description, les Vikings sont entrés dans les annales de l’histoire médiévale comme des pillards sans pitié, ayant également tué un représentant local dans le sud de la Grande-Bretagne en 789. Du point de vue actuel, ces marins nordiques ont surgi de nulle part.

Le moment exact et la raison pour laquelle les Vikings ont détourné leurs bateaux du rivage pour naviguer vers le sud, au-delà de l’horizon et vers l’inconnu, font l’objet d’un vif débat. Selon certains historiens, un autre événement survenu à la fin du huitième siècle offre une piste : des pièces d’argent appelées dirhams sont arrivées en Europe en provenance du monde islamique au Moyen-Orient. À cette époque, les Vikings de ce qui est aujourd’hui la Norvège et la Suède sont devenus obsédés par l’argent afin d’acheter des épouses rendues rares par l’infanticide féminin, c’est du moins ce qu’affirme une théorie populaire. Un besoin désespéré d’argent aurait motivé les premiers voyages des Vikings à travers les mers du Nord et de la Baltique et aurait en quelque sorte précipité leurs raids tristement célèbres.

D’autres historiens, en revanche, soupçonnent que les premières incursions des Vikings dans le monde extérieur ont précédé de longtemps leurs violents raids et qu’elles n’avaient rien à voir avec une quête d’argent.

« Notre compréhension de la chronologie du début de l’âge viking est très inégale, car nos meilleurs récits sont parfois écrits 100 ans plus tard », explique Matthew Delvaux, historien médiéviste à l’université de Princeton. C’est le cas de la description du raid de Lindisfarne dans la Chronique anglo-saxonne.

Heureusement, les chercheurs médiévaux ont récemment trouvé une autre solution de datation : une tempête solaire.

L’archéologue Søren Sindbæk et ses collègues de l’université d’Aarhus, au Danemark, ont reconstitué la chronologie des premiers voyages des Vikings en exploitant la puissance de ce qui était probablement une éruption solaire supermassive survenue en 775. Cette éruption a permis à l’équipe d’améliorer la datation par le radiocarbone et donc de dater plus précisément des objets excavés à Ribe, au Danemark, sur le site d’un comptoir commercial du début du Moyen Âge.

La chronologie des événements à Ribe révèle un début moins violent des voyages vikings, au moins 50 ans avant le raid de Lindisfarne. Selon Sindbæk, le secret de la réussite des Vikings s’explique par l’habileté du commerce, et non par des attaques redoutables.

Une datation au radiocarbone plus précise pourrait révéler d’autres aspects du monde médiéval que l’on croyait perdus dans l’histoire.

Archéologie de l’âge viking à Ribe
Depuis les années 1970, les archéologues sondent Ribe, au bord de la mer du Nord, à la recherche d’objets susceptibles d’expliquer l’un des plus grands mystères de l’histoire médiévale : comment, en l’espace de quelques décennies seulement, de pauvres paysans coincés entre des mers redoutables et des forêts impénétrables sont devenus les Vikings qui ont dominé l’Europe pendant près de 300 ans – une période connue sous le nom d’âge des Vikings

Adaptation Terra Projects

Source : https://www.sciencenews.org/

(192)

Laissez un message