Dernières Infos

Un Monde de Nanotechnologie

Après la révolution écologique actuelle, la révolution de la nanotechnologie moléculaire est sur le point de voir le jour.

Si cette technologie est effectivement mise au point, elle engendrera des bouleversements d’une ampleur difficilement prévisible aujourd’hui, aussi bien dans les domaines techniques, qu’économiques et sociaux.

Ils dépasseront en tout cas ceux engendrés par les révolutions industrielles mécaniques et informatiques des deux siècles précédents combinées, et dans une période beaucoup plus courte !

Toutefois, les estimations de la plupart des scientifiques travaillant dans le domaine, vont de 2 à 10 ans pour la mise au point de la première percée technique majeure (du «breakthrough»). Il se peut, bien sûr, que des difficultés surgissent pendant les recherches, et qu’il faille plus longtemps pour y arriver, mais, à terme plus ou moins proche, cette révolution semble inéluctable.

Richard Feynman, le prix Nobel américain de physique, s’est demandé jusqu’où pouvait aller cette miniaturisation et ce contrôle de la matière. Lors d’une conférence qu’il a donné en 1959, il a établit les bases de ce qui allait devenir 20 ans plus tard la nanotechnologie moléculaire Jusqu’à présent, toutes les méthodes de fabrication manipulent les atomes en très grande masse. Même la fabrication ultra fine des puces informatiques traite les atomes de façon statistique.

Car les atomes sont extraordinairement petits par rapport à notre échelle.
En fait, pour en fournir une image plus concrète, Feynman avait donné l’exemple suivant : en utilisant un cercle d’une superficie de 1000 atomes par point d’impression, il serait possible d’imprimer toutes les pages de l’Encyclopedia Brittanica sur la tête d’une épingle.

Feynman continue en montrant qu’en fait, il y a tellement de place à si petite échelle, que, si l’on savait manipuler les atomes individuellement, il serait possible d’enregistrer tout ce que l’humanité a écrit jusqu’à présent dans un cube d’un dixième de millimètre de côté : c’est-à-dire dans une poussière !

Le but de la nanotechnologie moléculaire, et des recherches en cours actuellement, est d’arriver à ce contrôle précis et individuel des atomes.

Vous attendez une nouvelle révolution ?

La nanotechnologie vous permettra de refaire le monde atome par atome et molécule par molécule. Elle permettra de fabriquer des tissus qui ne se salissent pas ou qui ne se mouillent pas, des matériaux plus légers que le plastique, mais plus résistants que l’acier, des nanorobots qui pourront pénétrer à l’intérieur du corps pour effectuer des traitements contre le cancer, et plusieurs autres objets aux propriétés nouvelles.

En utilisant des instruments comme le microscope à effet tunnel ou le microscope à force atomique, nous pourrons manipuler la matière à l’échelle nanométrique, pour fabriquer des nano-objets 30 000 fois plus petits qu’un cheveu humain, ne mesurant que quelques nanomètres, c’est-à-dire quelques milliardièmes de mètre. Découvrez dès maintenant les termes utilisés dans le nanomonde.

Un Monde Nouveau

Les nanotechnologies sont un ensemble de technologies permettant de manipuler, d’étudier ou d’exploiter des structures et systèmes de très petite taille (le plus souvent moins de 100 nanomètres). Les nanotechnologies rendent possibles des matériaux, dispositifs et produits novateurs présentant des propriétés qualitativement différentes. Comme dans les technologies de l’information, les avancées des nanotechnologies sont susceptibles d’influer pratiquement sur tous les domaines de l’activité économique et tous les aspects la vie quotidienne. Le nombre des produits et la diversité des nanomatériaux et nanosystèmes devraient rapidement augmenter pendant la prochaine décennie sous l’effet d’une innovation continue dans de nombreux secteurs.

Les nanotechnologies présentent de nouvelles perspectives et de nouveaux défis pour les gouvernements. Elles devraient avoir un large éventail de retombées positives, et notamment contribuer à apporter des solutions à une large gamme de problèmes pour la société et l’environnement, s’agissant notamment de l’approvisionnement en énergie renouvelable et en eau potable, de l’amélioration de la santé et de l’espérance de vie ou de la protection de l’environnement. Mais la concrétisation de ce potentiel nécessitera une démarche responsable et concertée pour que les défis potentiels soient pris en compte au fur et à mesure qu’évolue la technologie.

sources : http://www.spirtech.com/ / http://www.olf.gouv.qc.ca / http://www.oecd.org/

(227)

Laissez un message

Laissez un message