Dernières Infos

Un distributeur de légumes en libre-service à Carquefou !

Un maraîcher de Carquefou a installé un distributeur de légumes en libre-service sur son exploitation. Ses clients peuvent y passer 7/7 jours et 24/24 heures pour acheter les légumes qui poussent quelques mètres plus loin.

On connaissait les distributeurs de boisson, de friandises, de pain… Mais c’est un distributeur de légumes qu’un maraîcher de Carquefou a installé sur son exploitation, il y a presque un an. Ses clients peuvent y passer 7/7 jours et 24/24 heures pour acheter les légumes qui poussent quelques mètres plus loin.

Des clients jusque tard le soir

« Je fais déjà de la vente directe depuis plusieurs années. Mais mon magasin n’est ouvert que deux après-midi par semaine. Je n’ai pas le temps de faire plus, je n’ai pas les moyens de payer un vendeur, c’est pour ça que j’ai pensé au distributeur », explique Franck Chesneau. Un investissement de 20 000 euros qui permet à ses clients de passer quand ils le souhaitent et plus forcément quand le magasin est ouvert. « Le client type, pour moi, c’est celui qui passe entre midi et deux ou en sortant du travail, ou quand il a le temps le week-end ». Et Franck Chesneau a eu quelques surprises : « un soir, j’ai travaillé jusque tard et j’ai vu quelqu’un venir acheter des légumes ! ».

C’est très pratique et on sent la différence au niveau du goût

Le principe est simple. Les légumes sont répartis dans les différents casiers du distributeur, des assortiments qui vont de 2 à 15 euros. Le client choisit celui qu’il veut, il tape le numéro, il paie, la porte du casier s’ouvre et il n’a plus qu’à repartir avec ses légumes tout frais. Gilles vient en voisin de Sucé-sur-Erdre avec son fils, il teste pour la première fois. « On a choisi un casier avec une salade feuille de chêne, des carottes, des patates et du céleri pour 5 euros. On fait attention à manger des légumes de saison et on achète le plus souvent possible directement aux producteurs. On voit la différence avec les produits des supermarchés, surtout au niveau de goût ». C’est aussi important pour lui de montrer à son fils d’où viennent les légumes.

Gilles reviendra, séduit par le côté pratique du distributeur. Le revers de la médaille pour le maraîcher, c’est qu’il est obligé de réapprovisionner ses casiers tous les jours de l’année. C’est aussi pour ça qu’il n’a pas installé son distributeur dans un bourg ou au bord d’une route passante, ça aurait été trop compliqué au niveau de la logistique.

Le distributeur se trouve sur l’exploitation de Franck Chesneau, à la Dagonnière à Carquefou. Au rond-point du théâtre de la Fleuriaye, suivre les panneaux « vente directe ». Paiement uniquement en espèces.

source : https://www.francebleu.fr/loire-ocean

(103)

Laissez un message