Un bateau frappé en direct par une vague scélérate et alerte sur la côte ouest des Etats-Unis

Des images incroyables tournées au large de l’Alaska. Un bateau est frappé de travers par une vague scélérate et perd un temps sa propulsion. Les vagues scélérates sont des vagues océaniques très hautes, soudaines, que l’on considère comme très rares, bien que cette rareté semble toute relative.

Jusqu’au milieu du xxe siècle, l’existence des vagues scélérates était régulièrement mise en doute, faute de mesures objectives, malgré les nombreux témoignages rapportés par les marins au cours des siècles, et la rencontre de ces vagues par de gros navires modernes.

Il faudra attendre des mesures effectuées par une frégate météo britannique mesurant une telle vague à près de 20m et l’analyse de cet événement par l’océanographe Laurence Draper pour accepter ce phénomène dit de vague scélérate ou freak wave….

D’un point de vue technique, on parle de vague scélérate pour des hauteurs du creux à la crête de plus de 2,1 fois la hauteur significative des vagues. Les vagues scélérates sont décrites comme brutales, de véritables d’eau qu’il est difficile pour un bateau de franchir aisément comme un vague classique qui monte en pente relativement douce.

De telles vagues ont été observées dans tous les océans du monde, qu’il y ait ou non d’importants courants de surface. Les circonstances poussant à l’apparition de vagues scélérates sont encore peu connues, mais il semble que certaines circonstances provoquent non pas la diminution, mais l’accumulation des ondes de houle, engendrant une vague scélérate.

La côte ouest américaine est en alerte «vagues scélérates».

Ces vagues, qui déferlent sur les plages et surprennent les promeneurs, s’expliquent en partie par le phénomène El Niño, l’un des plus puissants depuis 1950.

Depuis plusieurs jours, d’impressionnantes vagues inattendues déferlent sur la côte ouest américaine. Plusieurs États sont touchés par ce phénomène: celui de Washington, de l’Oregon et de la Californie.

El Niño provoque une série de dérèglements climatiques

L’actuel épisode El Nino explique ainsi que le phénomène se produise actuellement. «El Nino modifie les routes moyennes des dépressions habituelles au-dessus de l’océan. Les hautes pressions dans l’est du Pacifique sont affaiblies et les dépressions sont plus fréquentes et plus intenses en Californie notamment. Ainsi, ces dépressions fortes et ramassées, ont une influence sur les océans: les mers peuvent être plus chaotiques et favoriser l’apparition de vagues scélérates, en général confinées au nord du Pacifique», indique Eric Guilyardi, directeur de recherches CNRS au Laboratoire d’Océanographie et du Climat, ce qui favorise l’apparition de vagues scélérates. «Le réchauffement climatique peut également contribuer à accentuer le phénomène dans la mesure où une atmosphère plus chaude accroit l’intensité des phénomènes climatiques extrêmes», ajoute le chercheur .

El Niño provoque une série de dérèglements atmosphériques, de tempêtes, de pluies diluviennes ou de sécheresses, selon les zones géographiques. La côte ouest américaine est particulièrement touchée par le phénomène.

Adaptation TDF

sources : http://www.actunautique.com/ / http://www.lefigaro.fr/

(2090)

facebook-profile-picture

Author: Admin

Laissez un message