Dernières Infos

Relier le pôle Sud au pôle Nord, la nouvelle aventure folle de Mike Horn

Le Sud-Africain et explorateur de l’extrême Mike Horn se lance dans une nouvelle aventure, Pole2Pole. D’ici deux ans, il espère relier le pôle Sud au pôle Nord à la voile, à pied et à ski. Départ prévu de Monaco, ce dimanche 8 mai 2016.

Le départ est imminent pour l’aventurier Mike Horn. Ce dimanche 8 mai, ce spécialiste de la survie dans l’émission de téléréalité The Island (M6) se lance dans une nouvelle expédition. Pendant deux ans, il traversera le globe « verticalement », à la voile, à pied mais aussi à ski, afin de rejoindre les deux pôles.

mike-horn

Le tour du monde, il l’a déjà fait. Avec son expédition « Latitude zéro » en janvier 1970, il a traversé la Terre en suivant l’Equateur. Pendant près de dix-sept mois, il a traversé trois continents et deux océans à la voile, en pirogue, à vélo ou encore à pied. Mais pour « Pole2Pole », il prendra l’axe inverse, du pôle Sud au pôle Nord. Soit près de 40 000 kilomètres.

L’expédition de 27 000 kilomètres se composera notamment de 7 000 km à skis, tiré par une voile, durant quatre mois sur le continent antarctique pour rejoindre le pôle Sud. Lors de précédentes aventures, Mike Horn avait réussi à parcourir jusqu’à 580 km par jour grâce à ce moyen de locomotion sur glace aidé par le vent.

Le baroudeur de 49 ans a présenté, vendredi 6 mai 2016, ses prochaines pérégrinations au Yacht Club de Monaco, d’où il part ce dimanche. Son périple commence en équipe sur son voilier de 35 mètres, le Pangaea, jusqu’à la côte namibienne. Mais il poursuivra seul sa route.

Au programme: la traversée du plus grand delta intérieur, l’Okavango au Botswana, la découverte de l’Antarctique à ski, une immersion dans les forêts équatoriales vierges de Papouasie-Nouvelle-Guinée, puis dans la toundra du Kamtchatka dans l’Extrême-Orient russe, juste avant de partir pour le pôle Nord. A l’issue de son voyage, il reviendra amarrer son voilier à Monaco.

Pour résumer : Il se dirigera vers le Botswana, puis la Nouvelle-Zélande et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. L’explorateur arrivera alors en Antarctique qu’il a prévu de traverser seul en seulement quatre mois.

Mais cet intrépide globe-trotter n’en est pas à son coup d’essai, ni à son premier tour du monde. En 2000, avec son expédition « Latitude zéro », il a traversé la Terre en suivant l’Equateur. Pendant près de dix-sept mois, il avait traversé trois continents et deux océans à la voile, en pirogue, à vélo ou encore à pied.

Pour cette neuvième expédition, il sera possible de le suivre sur son compte Twitter ou sur sa page Facebook personnelle.

sources : http://www.lexpress.fr/ / http://www.ledauphine.com/ / http://www.nicematin.com/

(174)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :