Dernières Infos

Le Power Paper, un matériau similaire au papier qui peut stocker de l’énergie

Ce papier possède un diamètre de 15 centimètres pour une épaisseur inférieure à 0,5 millimètre. Il peut stocker 1 farad de capacité électrique qui est équivalente à de nombreux super-condensateurs qu’on utilise dans les appareils électriques. Ce matériau de papier est composé de nanocellulose et d’un polymère conducteur. On peut le recharger et il supporte des centaines de cycles de charge. De plus, son activation ne prend que quelques secondes.

Des films ultrafins, qui fonctionnent comme des condensateurs, existent depuis quelques temps selon Xavier Crispon, un chercheur du Laboratory of Organic Electronics à l’université de Linköping. Mais nous avons réussi à produire un matériau en 3 dimensions. Cela signifie qu’on peut le produire comme des piles de papier.

Le matériau des chercheurs ressemble à du papier noir, on dirait du plastique au toucher. Mais il montre les qualités d’un papier telles que la forme ou sa souplesse puisqu’on peut le plier pour créer des origamis. L’équipe a créé les feuilles ,fractionnant des fibres de cellulose en utilisant de l’eau à haute pression. Ces fibres mesurent 20 nanomètres de diamètres et elles ont été ajoutées à une solution d’eau qui contient du polymère chargé avec de l’électricité. Le polymère forme ensuite un revêtement fin qui recouvre les fibres. Les fibres recouvertes sont entremêlées et le liquide entre les espaces de ces fibres agit comme un électrolyte selon Jesper Edberg, un membre de l’équipe. Tout le processus est décrit dans la revue Advanced Science.

Ce papier, qui possède le record d’une conductivité simultanée sur les ions et les électrons, pourrait avoir un impact considérable sur la manière de charger nos appareils. Et des recherches plus approfondies permettraient d’utiliser ce papier dans des appareils qui consomment beaucoup d’énergie.

Contrairement aux batteries et aux condensateurs actuels qui utilisent du métal et des substances chimiques toxiques, ce Power Paper est fait simplement avec du nanocellulose recyclable et un polymère prêt à l’emploi. Selon les chercheurs, le papier est léger et il ne nécessite pas de substances chimiques ou de métaux lourds et il est étanche. Le seul défi est de produire ce papier électrique à grande échelle.

Comme le papier traditionnel, le matériau doit être déshydraté pour créer les feuilles. Si l’équipe arrive à résoudre ce problème avec l’aide de partenaires commerciaux, alors ce Power Paper pourrait révolutionner nos appareils électriques dans le futur.

TDF

source : https://actualite.housseniawriting.com/

(182)

Laissez un message