Dernières Infos

La NASA vient de dévoiler ses nouvelles combinaisons pour la mission Artemis

La NASA vient de dévoiler une nouvelle combinaison spatiale améliorée que les astronautes porteront sur la Lune dans le cadre des missions Artemis.

À première vue, cela ressemble à ceux portés par Apollo à la fin des années 60 et au début des années 70, mais de nombreux ajouts ont été apportés aux nouvelles combinaisons, qui sont officiellement appelées unités de mobilité extra-véhiculaire d’exploration, ou xEMU.

Premièrement, les xEMU sont beaucoup plus faciles pour se déplacer. Les combinaisons Apollo n’avaient pas beaucoup de mouvements de jambes, c’est la raison pour laquelle il existe tant de superbes vidéos d’astronautes qui sautillaient sur la Lune.

La nouvelle combinaison comprend également des roulements articulaires et des améliorations des épaules pour un meilleur mouvement du haut du corps, ainsi que des gants permettant aux astronautes de bouger les doigts pour une meilleure adhérence.

Dans une démonstration de cette combinaison avec l’administrateur de la NASA, Jim Bridenstine, Kristine Davis, ingénieure en combinaison spatiale avancée, s’est penchée pour ramasser un rocher. Bien que cela ait semblé maladroit, ce genre de mouvement aurait été nettement plus difficile avec les costumes d’Apollo.

Les combinaisons sont conçues pour se protéger contre une plage de températures comprise entre -156 et 121 degrés Celsius, et peuvent être construites pour tout le monde, hommes et femmes, a déclaré Davis lors du briefing.

Mais tout n’a pas changé. Nous n’avons toujours pas trouvé de solution pour éliminer les fluides corporels dans notre combinaison. Nos astronautes d’Artemis porteront donc toujours des couches.

Le xEMU ne sera utilisé que pour les sorties dans l’espace et sur la Lune. L’autre combinaison présentée lors de la présentation – celle orange vif à droite – sera utilisée par les astronautes pour le lancement et la rentrée.

Le programme Artemis, le démarrage est prévu pour 2024.

Adaptation Terra Projects

source : https://www.sciencealert.com

(177)

Laissez un message

Laissez un message