Dernières Infos

La Chine frappée de plein fouet par une puissante vague de froid

Depuis l’entrée dans la nouvelle année, de puissants courants d’air froid ont frappé de plein fouet, du nord au sud, la plupart des régions chinoises. Les instances gouvernementales ont pris des mesures pour garantir l’ordre de la société, en termes de vie et de production.

Dans la nuit du 2 au 3 janvier, dimanche aux premières heures, la neige est tombée drue à Beijing, à Tianjin, en Mongolie intérieure et dans les provinces du Shanxi et du Hebei. Des météorologues ont indiqué que les chutes de neige à Beijing et à Tianjin, au nord du pays, ont battu le record enregistré depuis janvier 1951 pour une seule journée en terme de quantité. C’est l’hiver le plus rigoureux depuis 40 ans selon france info

Le Bureau central de la Météorologie de Chine a décrété le 2 janvier la réaction d’urgence de classe D pour vague de froid et a émis l’alerte orange à cet effet. Le Premier ministre Wen Jiabao a exigé des divers services gouvernementaux qu’ils réagissent immédiatement afin d’assurer le fonctionnement normal des villes et la sécurité dans les transports.

Depuis la nuit de vendredi à samedi, les villes septentrionales du pays, dont Beijing et Tianjin, se sont mises en action. Les habitants ont été mobilisés. Ils sont descendus dans les rues pour balayer la neige ou répandre des substances pour faire fondre la neige afin d’assurer la fluidité de la circulation. Tian Xiandong est agent de propreté dans l’arrondissement Haidian de Beijing. Depuis les chutes de neige, il ne cesse de travailler dans les rues avec ses collègues. Tian Xiangdong :

« Les 570 employés du service de la propreté de notre arrondissement travaillent sans arrêt depuis un jour et deux nuits. Après deux heures de repos, nous sommes revenus ce matin. Nous nous occupons essentiellement de l’évacuation de la neige, en association avec les engins de balayage ».

Dans les provinces frappées par cette tempête de neige, les engins de balayage ont déjà effectué 3 000 sorties, avec la participation de 15 000 personnes, et plus de 10 000 tonnes de substances pour faire fondre la neige ont été répandues. Grâce aux mesures efficaces prises en temps utile, le trafic s’avère globalement normal dans ces villes. Les autorités concernées de Beijing et de Tianjin ont décidé en outre la suspension des cours pendant un jour, et de nombreuses entreprises ont réajusté les horaires de travail de leurs employés, atténuant ainsi la pression pesant sur la circulation.

Lundi, à 8 heures, des nombreux tronçons de 30 autoroutes, de 3 routes nationales et de 3 routes provinciales ont été fermés dans six provinces chinoises du Nord. Dans les autres régions, le trafic routier est normal pour l’essentiel, sans signalement de graves ralentissements de véhicules et de passagers dans les artères de communication. Quant au trafic ferroviaire, un responsable du ministère des Chemins de fer a affirmé que la tempête de neige ne l’a pas affecté, à Beijing et à Tianjin. Les liaisons aériennes ont toutefois été sérieusement perturbées dans ces deux villes. De nombreux vols ont été retardés, voire annulés. Avec l’arrêt des chutes de neige, les aéroports ont repris leurs activités.

Par ailleurs, les chutes de neige ont plus ou moins affecté l’approvisionnement en légumes dans des villes comme Beijing. A Xinfadi, le plus grand marché de vente en gros de produits agricoles de la ville, notre journaliste a appris que les prix des épinards, du colza et d’autres légumes à feuilles ont fortement grimpé, tandis que ceux des autres légumes demeurent quasiment inchangés. Pour assurer la stabilité des prix des légumes, les services concernés font acheminer sans délai des légumes depuis des provinces méridionales du pays.

Pour aider les sans-abri à sortir indemnes de cette vague de froid, le ministère des Affaires civiles et le ministère de la Sécurité publique avaient pris des dispositions, il y a quelques jours, pour mettre en place des abris temporaires et installer les sans domicile fixe de manière appropriée.

Actuellement, les chutes de neige sont terminées à Beijing et à Tianjin. Elles se sont déplacées vers le Shandong, une province à l’est du pays. Le déplacement vers le sud de cette vague de froid va y entraîner une baisse de la température et des chutes de neige. S’adressant à notre journaliste, le chef prévisionniste du Bureau central de la Météorologie, Sun Jun, a fait remarquer que, d’ici quelques jours, dans la plupart du territoire, au nord comme au sud, de forte baisses de température, accompagnées de vent violent, s’abattront sur de vastes étendues du pays. Les 4 et 5 janvier, le mercure affichera une baisse de 16º C dans des régions isolées. Sun Jun :

« Ce processus de chutes de neige a pris fin aujourd’hui même à Beijing, mais il continuera à sévir dans la péninsule du Shandong. L’influence des courants d’air froid sur la Chine n’est pas terminée pour autant. Après la neige, les basses températures persisteront au centre et à l’est de la Chine, ainsi que dans les régions des cours moyen et inférieur du Changjiang (le Yangzijiang) » .

De nos jours, les autorités concernées suivent de très près l’évolution de la météo et s’apprêtent à prendre des mesures supplémentaires ciblées pour garantir l’ordre, au niveau de la vie de la population et de la production.

source : http://french.cri.cn/

(146)

Laissez un message