Dernières Infos

Forages en Antarctique : Il y a eu des changements dramatiques entre les périodes chaudes et les périodes froides

L’Antarctic Drilling Project (l’ANDRILL) est un projet de forage scientifique dans l’Antarctique qui a pour but de recueillir des informations sur les périodes chaudes et froides de la terre. Le projet n’utilise pas le carottage classique de la glace (de mer), mais fore directement dans la couverture de glace. Une technique de forage spéciale a été développée à cet effet :

Pour relever ce défi unique, l’équipe de l’ANDRILL a inventé un nouvel outil, une perceuse à eau chaude. Cette merveille de la technologie est un anneau thermique mobile qui émet des jets d’eau fumants pour faire fondre un large trou afin que la foreuse puisse travailler librement à travers 122 mètres de glace en mouvement.

L’Antarctique est le continent le plus au sud de la planète où se trouve le pôle Sud géographique et abrite quelque 1 000 scientifiques qui tentent de mieux comprendre l’histoire de la Terre et les effets du changement climatique. Cependant, un programme, connu sous le nom de projet de forage en Antarctique (ANDRILL), est allé plus loin en forant plus de 400 pieds dans la calotte glaciaire, révélant un passé inattendu. Leur expérience a été montrée lors du documentaire «Les secrets de l’Antarctique» de NOVA, dans lequel ils espéraient en savoir plus sur les périodes passées de réchauffement et de refroidissement mondiaux.

Un trou de forage d’environ 24 mètres nous mène à environ 3 millions d’années dans le passé. Les données ainsi recueillies sont ensuite examinées avec soin.

Des scientifiques de l’Antarctique ont fait une découverte étonnante (Image: GETTY / NOVA)

Un des résultats les plus importants de ces forages est que la terre subit des changements constants entre les périodes chaudes et froides. Dans certains cas, les variations ont été spectaculaires et il y a eu des changements soudains entre les deux extrêmes. Un autre résultat est que dans certains cas, les températures étaient de quatre à cinq degrés plus élevées qu’aujourd’hui – sans qu’aucun être humain n’en soit responsable.

Les données des forages confirment une fois de plus que le climat n’est pas toujours influencé par l’homme.

sources : https://fr.sott.net/ / https://www.express.co.uk/

(1133)

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(1133)

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :