Dernières Infos

Des chercheurs ont fabriqué par erreur des batteries qui durent 400 fois plus longtemps

Elles peuvent subir 200.000 cycles de charge sans être altérées.

Vous vous en êtes sans doute aperçu, au fil des recharges, la batterie de votre téléphone tient de moins en moins longtemps. Une décrépitude douloureuse qui appartiendra peut-être bientôt au passé. Des chercheurs de l’université de Californie à Irvine ont réussi à produire des batteries qui durent 400 fois plus longtemps… par hasard!

Un nouveau type de batterie supportant 200 000 cycles de chargement-déchargement, contre 7 000 pour une batterie lithium, vient d’être mise au point par accident.

Leur idée de départ était de fabriquer des charges solides, raconte le site Popular Science. Vous ne le savez peut-être pas, mais, actuellement, les batteries sont pleines de liquide (du lithium), ce qui les rend extrêmement combustibles et sensibles aux variations de températures. Pour les rendre solides, ils ont utilisé des nanofils d’or, recouverts d’oxyde de manganèse et protégés de gel electrolyte.

Lorsqu’ils ont testé les batteries, les chercheurs se sont aperçus qu’ils pouvaient les charger et décharger près de 200.000 fois sans qu’elles ne perdent leurs propriétés. Ils ne comprennent pas encore précisément ce qui leur permet d’être aussi résistantes, mais il semblerait que cela soit dû au gel electrolyte. Une nouvelle pleine de promesses pour les consommateurs. Reste maintenant à pouvoir les produire en masse et à bas prix.

Une erreur de manipulation

C’était sans compter sur Mya Le Thai, une étudiante en doctorat : elle a manipulé les nanofils juste après avoir effectué une électrolyse. Lors de cette opération, du gel de Plexiglas s’était déposé sur ses mains. Puis s’est donc ensuite retrouvé sur les fils microscopiques.

Et cette erreur de manipulation a tout simplement permis de créer une batterie révolutionnaire.

Car, une fois recouverts de ce gel, les minuscules fils conducteurs se sont montrés bien plus solides. Les chercheurs ont alors décidé de les gainer dans une matière similaire au gel. Et ont ainsi inventé une batterie qui supporte 30 fois plus de cycles que les exemplaires actuels.

La technologie pourrait faire le bonheur des appareils (ordinateurs, smartphones, tablettes, GPS…) et voitures électriques destinés au grand public. Tout dépendra du coût de développement à grande échelle.

extraits et sources : http://www.slate.fr/ / http://www.ouest-france.fr/

(1462)

Laissez un message

Laissez un message