Dernières Infos

Banquise Antarctique : record maximum absolu

antarctique

Sans aucun doute, il vous arrive constamment de lire les alarmes catastrophées de la presse et des médias sur la banquise Arctique qui, supposément, « disparait ». Mais comment se fait-il que vous ne lisez ni n’entendez jamais rien sur la banquise Antarctique ?

 


Vu sur le blog « sunshine hours », il semble que l’Antarctique a battu un nouveau record. Il écrit :

Comme vous le savez, j’utilise les données de surface de la banquise antarctique de Cryosphere Today pour montrer les niveaux records de cette banquise.


Mais je viens de trouver un autre ensemble de données, l’étendue de la banquise de N.O.A.A. , l’administration nationale océanique et atmosphérique des États-Unis, ici (merci au commentateur HaroldW à Blackboard).


Et il se trouve que, le 265ème jour a battu le record de tous les temps, et ensuite, le 266ème jour (le 22 septembre 2012) a rebattu ce record.

N’y a-t-il personne pour s’étonner que N.O.A.A. ne fasse pas toute une histoire de ceci ?

Year       Day of Year        Ice Extent

2012      266         19.45418

2012      268         19.4478

2012      267         19.44631

2012      270         19.4433

2012      269         19.41601

2012      265         19.36135

2006      264         19.35934

2012      257         19.35567

2012      271         19.35207

2006      267         19.34999

2012      264         19.34204

2012      259         19.33522

2006      265         19.3289

2006      268         19.32669

2012      258         19.31503

Sur le front climatique, les bonnes nouvelles sont suffisamment rares pour mériter un peu d’attention. La dernière en date est une étude conduite par Ghislain Picard, enseignant-chercheur au Laboratoire de glaciologie et de géophysique de l’environnement (CNRS, université Joseph-Fourier de Grenoble), publiée, lundi 2 juillet 2012, dans la revue Nature Climate Change et qui suggère qu’une bonne part du réchauffement de l’Antarctique sera évitée grâce à de subtiles variations de la couleur de la neige. Ou, plus exactement, grâce à l’évolution de la taille des petits grains qui la composent.

Voilà une nouvelle qui aura le mérite de confirmer que l’Antarctique ne se réchauffera pas. Seulement voilà, en 2006, nous savions déjà que l’Antarctique se refroidissait à contrario de tous les dires et tous les écrits paradoxaux qui ont été dits.

A revoir ICI Précedement.

source : http://www.contrepoints.org

(888)

Laissez un message

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(888)

Laissez un message

.fb-comments,.fb-comments span,.fb-comments span iframe[style]{min-width:100%!important;width:100%!important}
!function(e,n,t){var o,c=e.getElementsByTagName(n)[0];e.getElementById(t)||(o=e.createElement(n),o.id=t,o.src="//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v3.2",c.parentNode.insertBefore(o,c))}(document,"script","facebook-jssdk");

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :