Dernières Infos

24 exoplanètes connues serait plus habitables que la Terre

credit Shutterstock

Le fait que la Terre regorge de vie fait qu’il semble étrange de se demander s’il pourrait y avoir d’autres planètes dans notre galaxie qui pourraient être encore plus propices à la vie.

Ignorer ces planètes « superhabitables » s’assimilerait à du nombrilisme et de l’égocentrisme. Le plus important du point de vue d’un observateur à la recherche de vie extrasolaire est qu’une recherche de ce type pourrait être plus efficace en se concentrant sur des planètes superhabitables plutôt que sur des planètes semblables à la Terre. Nous admettons qu’il pourrait y avoir des régions dans l’espace où des systèmes solaires pourraient permettre aux planètes d’être encore plus propice à la vie que notre Terre.

Notre objectif est d’identifier ces paramètres et leurs plages optimales, dont certaines sont motivées par l’astrophysique, tandis que d’autres sont basées sur l’habitabilité variable de l’histoire naturelle de notre planète. Certaines de ces conditions sont loin d’être observables sur des planètes extérieures au système solaire. Pourtant, nous pouvons distiller une courte liste des 24 meilleures prétendantes parmi plus de 4000 exoplanètes connues aujourd’hui qui pourraient être candidates à une planète superhabitable. En fait, nous soutenons qu’en ce qui concerne la recherche de vie extrasolaire que les planètes potentiellement superhabitables pourraient mériter une plus grande priorité d’observations par rapport aux planètes semblables à la Terre.

Pour trouver ces 24 mondes, les astronomes de l’université de l’État de Washington ont fait une enquête sur toutes les exoplanètes connues. Deux conditions étaient nécessaires : rechercher des exoplanètes plus grandes et plus massives que la Terre, qui pourraient avoir davantage de terres habitables tout en retenant mieux la chaleur et l’humidité. Mais aussi des exoplanètes orbitant plus lentement autour d’étoiles dotées d’une plus grande espérance de vie que le Soleil, laissant à la vie plus de temps de s’y épanouir.

« Nous devons nous concentrer sur certaines planètes qui présentent les conditions les plus prometteuses pour une vie complexe », a déclaré le Pr Dirk Schulze-Makuch, géobiologiste et auteur principal de l’étude. « Cependant, nous devons faire attention à ne pas nous enliser dans la recherche d’une deuxième Terre, car il pourrait y avoir des planètes encore plus propices à la vie que la nôtre. »

L’étude ne garantit pas l’existence d’une vie extraterrestre sur ces exoplanètes, mais les conditions pourraient y être réunies pour qu’elle émerge et prospère encore plus facilement qu’elle ne l’a fait sur Terre. Nous n’en aurons pas le cœur net avant longtemps néanmoins, car ces 24 planètes se situent toutes à plus de 100 années-lumière de nous.

La plus « super habitable » d’entre elles serait une planète au doux nom de KOI 5715.01. Vieille de 5,5 milliards d’années, contre 4,5 pour la Terre, elle ferait 1,8 fois sa taille et la température moyenne à sa surface serait de 11,6°C. Mais en plus d’un pull, vous aurez besoin d’un trou de ver pour aller y passer les prochaines vacances, puisqu’elle se trouve à 2 964 années-lumière de la Terre.

sources : https://www.liebertpub.com/ / https://www.ulyces.co/

(224)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :