Dernières Infos

Un immense canyon découvert en Méditerranée

Un canyon sous-marin long de 10 kilomètres et profond de 500 mètres a été découvert en Méditerranée. Une nouvelle étude révèle qu’il se serait formé sous l’eau, il y a 6 millions d’années, alors que la mer commençait à s’assécher.

Les fonds marins sont marqués de nombreux reliefs : monts, escarpements et aussi des canyons. Ce paysage sous-marin est encore largement méconnu et il n’est pas rare que de nouveaux reliefs soient découverts. C’est le cas du canyon d’Ératosthène, identifié récemment par une équipe de scientifiques à environ 120 kilomètres au sud de Chypre, sous les eaux de la Méditerranée.

Canyons en Méditerranée, les témoins de la crise messinienne
Plusieurs entailles dans le fond de la mer ont déjà été observées en Méditerranée. La plupart sont liées à un épisode bien particulier : la crise messinienne. Il y a 6 millions d’années, les mouvements des plaques tectoniques ferment le détroit de Gibraltar, isolant ainsi le bassin méditerranéen de l’Atlantique. Sous l’effet de conditions climatiques particulièrement arides, la Méditerranée va alors commencer à s’assécher. Le niveau de l’eau descend de façon dramatique, jusqu’à ce que l’ensemble du bassin soit quasiment à sec. Les fleuves qui continuent de se jeter dans l’ancienne mer creusent alors de profonds canyons. Mais est-ce là l’origine du canyon d’Ératosthène, dont les dimensions (10 kilomètres de long sur 500 mètres de profondeur) sont particulièrement impressionnantes ?

Le canyon d’Eratosthène récemment découvert se trouve à proximité du mont sous-marin d’Eratosthène, dans la mer Méditerranée orientale. Commission géologique d’Israël

Un canyon qui a été creusé sous l’eau
Pour les auteurs de l’étude publiée dans la revue Global and Planetary Change, ce canyon aurait été creusé non pas par une érosion aérienne, mais bien par une érosion subaquatique. L’étude montre en effet que le canyon se serait formé au tout début de la crise messinienne, alors que le niveau de l’eau commençait seulement à baisser. La salinité augmentant, des courants d’eau salée chargés en sédiments, plus denses que l’eau de mer, auraient alors serpenté sur le fond marin pour rejoindre les bassins les plus profonds, formant de gigantesques canyons comme celui d’Ératosthène.

Source : https://www.futura-sciences.com/

(185)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.