Dernières Infos

Quand le niveau de la mer a-t-il été le plus élevé ?

Le niveau de la mer était exceptionnellement élevé pendant la dernière période de l’ère des dinosaures. Mais il est possible que le niveau des océans ait été encore plus élevé auparavant.

Le niveau des mers s’élève à mesure que le climat fait fondre rapidement les glaciers et les calottes glaciaires et que l’eau des océans se dilate dans un monde qui se réchauffe. Mais le niveau des mers a-t-il déjà été plus élevé qu’aujourd’hui ? Et quand a-t-il été le plus élevé ?

En bref, le niveau des mers a facilement été plus élevé qu’il ne l’est aujourd’hui. Mais on ne sait toujours pas exactement quand il a été le plus élevé, bien que les scientifiques aient quelques idées à ce sujet.

Au cours du dernier demi-milliard d’années, le niveau des mers a probablement atteint son maximum il y a 117 millions d’années, au cours de l’ère aptienne. À cette époque, qui faisait partie de la période crétacée (il y a 145 millions à 66 millions d’années), le niveau de la mer était supérieur d’environ 200 mètres à ce qu’il est aujourd’hui, selon une étude publiée en 2022 dans la revue Gondwana Research.

« Au cours des 540 derniers millions d’années, le niveau de la mer a atteint son maximum au Crétacé, à l’époque où les dinosaures marchaient sur la Terre », a déclaré à Douwe van der Meer, principal auteur de l’étude, géoscientifique en exploration dans l’industrie pétrolière et gazière et chercheur invité à l’université d’Utrecht, aux Pays-Bas. « Au-delà, il s’agit essentiellement de spéculations », a déclaré Jun Korenaga, professeur de sciences de la terre et des planètes à l’université de Yale.

Les recherches de M. Korenaga suggèrent que le niveau de la mer était plus élevé bien plus tôt dans l’histoire de la Terre, vieille d’environ 4,5 milliards d’années, lorsque les premiers continents étaient encore en formation et que la surface de la Terre était presque dépourvue de terres sèches.

À court terme, le niveau de la mer dépend de la fonte des glaces. Par exemple, la fonte du glacier Thwaites de l’Antarctique pourrait entraîner l’effondrement de l’ensemble de l’inlandsis de l’Antarctique occidental, ce qui augmenterait le niveau moyen des mers d’environ 3,4 mètres. À long terme, le déplacement des continents et l’étirement des fonds marins entrent également en ligne de compte. Et puis, il y a la boule de cristal : Korenaga pense que les premiers océans contenaient plus d’eau qu’aujourd’hui. Depuis la genèse de la planète, les océans se sont peut-être lentement écoulés dans le manteau terrestre.

Adaptation Terra Projects

Source : https://www.livescience.com/

(159)

Laissez un message