Dernières Infos

Le télescope Arecibo s’effondre, mettant fin à 57 ans d’activité

Le personnel de l'Observatoire d'Arecibo pense que l'un des câbles de suspension s'est cassé le 1er décembre 2020, ce qui a provoqué la chute de la plate-forme d'instruments de 900 tonnes s'écraser dans l'antenne. RICARDO ARDUENGO / AFP VIA GETTY IMAGES

L’Observatoire d’Arecibo est définitivement détruit. Sa plate-forme d’instruments de 900 tonnes, suspendue au-dessus d’une parabole dans les collines karstiques de Porto Rico, s’est effondrée le 1er décembre 2020, vers 8 heures du matin, heure locale, explique Ramon Lugo, directeur du Florida Space Institute à l’Université de Floride centrale, qui gère le Radiotélescope de 57 ans pour la National Science Foundation (NSF). Le 19 novembre, NSF a décidé de mettre hors service l’observatoire à la suite de deux ruptures de câbles qui mettaient la plate-forme au bord de l’effondrement. Mais au final, il n’a pas pu survivre assez longtemps pour une démolition contrôlée.

«J’ai mal au ventre», dit Lugo, retenant ses larmes. «À vrai dire, beaucoup de gens ont travaillé dur pour restaurer cette installation. C’est décevant que nous n’ayons pas réussi. C’est vraiment difficile.

Le radiotélescope d’Arecibo est situé à Arecibo sur la côte nord de l’île de Porto Rico. Depuis février 2018, il est exploité par l’Université de Floride centrale en association avec Yang Enterprises et l’Université Ana G. Méndez de San Juan (Porto Rico) sous contrat de la National Science Foundation. Il avait précédemment été exploité par l’Université Cornell, de sa construction dans les années 1960 jusqu’en 2011. L’observatoire fonctionnait sous le nom de National Astronomy and Ionosphere Center (NAIC) même si les deux noms sont officiellement utilisés.

Il est jusqu’en 2016 le plus grand radiotélescope simple jamais construit, date à laquelle est mis en service le FAST chinois. Il a collecté des données radioastronomiques, d’aéronomie terrestre et des données radar planétaires pour les scientifiques mondiaux. Son utilisation se faisait après soumission de proposition à un comité indépendant. Même s’il a été utilisé pour divers usages, il était utilisé principalement pour l’observation d’objets stellaires.

Le télescope d’Arecibo au printemps 2019, avant la chute des deux câbles qui l’ont gravement endommagé. Photo Arecibo Observatory. UCF

Adaptation Terra Projects

Sources : https://www.sciencemag.org/ / https://fr.wikipedia.org/ / https://www.liberation.fr/

(329)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :