Dernières Infos

Lave Bleue : Les clichés surprenants d’un volcan d’Indonésie

Partout dans le monde, les éruptions volcaniques nous rappellent le pouvoir destructeur que détient la Terre.

La roche en fusion, connue sous le nom de magma, surgit dans les fissures de la croûte terrestre. Si vous avez déjà vu des images de volcans en éruptions, la lave que vous avez aperçue était probablement sombre, rouge, orange ou jaune.

Le bleu que l’on peut apercevoir sur les clichés du volcan Kawah Ijen en Indonésie orientale est unique. Ce n’est pas la couleur commune de la lave. Si sa température s’élève à plus de 525° C (977° F), elle devient rouge. Des laves plus chaudes deviennent orange ou même jaunes.

Ce volcan d’Indonésie affiche une couleur bleue spectaculaire. Cette particularité est pratiquement invisible pendant la journée, mais une fois la nuit tombée, vous ne pouvez pas la rater.

Escaped at gaseous state from the Kawah Ijen crater on Java Island in Indonesia sulfur combusts on contact with air, liquefies and run in impressive rivers of blue flames. Indonésie

On peut observer cette couleur sur tout le passage de la coulée de lave.

Bizarrement, les températures sont insuffisantes pour produire une telle couleur. En réalité, la couleur bleue est due à la composition chimique de l’environnement qui entoure le volcan. Le volcan de Ijen contient l’un des plus grands lacs acides au monde, avec un pH moyen qui avoisine le 0.

Cette acidité est causée par le soufre, très répandu dans cette zone. Le lac du Mont Kawah Ijien est un site volcanique en activité avec des émanations sulfureuses et toxiques. Lorsque la température est suffisamment élevée, le soufre s’enflamme au contact de l’air en produisant une faible lueur bleue, clairement visible la nuit mais difficile à détecter le jour.

C’est la combustion qui donne cette couleur bleue aux flammes. Cela se produit même à des températures suffisamment basses pour que la lave elle-même n’ait pas réellement de couleur visible.

Alors que le soufre brûlant coule dans la montagne, les mineurs collectent ce précieux matériau, même dans ces conditions dangereuses.

Pendant de longues heures, doivent faire face aux émanations toxiques et travailler dans l’obscurité pour récolter ce minéral aux allures de gaz naturel.

Un drôle de phénomène qui s explique par le soufre contenu dans le cratère du Kawah Ijen, et qui en brûlant donne à la lave sa couleur bleue tout à fait particulière..

source : https://www.forbes.fr/

(249)

Laissez un message