Dernières Infos

Des scientifiques découvrent des bactéries mangeuses d’huile, de pétrole dans l’océan

L’Homme est capable de causer beaucoup de tort à la nature et l’un des pires fléaux qu’il lui impose est la marée noire. Elle tue nombre d’êtres vivants et prend énormément de temps à être nettoyée en fonction de l’ampleur du déversement de pétrole. La nature semble avoir une solution à ce problème, comme l’ont découvert des scientifiques de l’Université d’East Anglia au Royaume-Uni.

Direction la fosse des Mariannes qui est la fosse océanique la plus profonde connue et est l’endroit le plus profond de la croûte terrestre. Elle est située dans la partie nord-ouest de l’océan Pacifique, à l’est des Îles Mariannes, à proximité de l’île de Guam. C’est précisément à cet endroit que les scientifiques ont trouvé un type de bactérie capable de se nourrir de composés similaires à ceux présents dans l’huile.

Bien que de telles bactéries aient déjà été découvertes auparavant, c’est la première fois que les chercheurs en découvrent une concentration dans la fosse des Mariannes. Le chercheur Jonathan Todd a déclaré: « Nous avons étudié les échantillons rapportés et identifié un nouveau groupe de bactéries dégradant les hydrocarbures. Les hydrocarbures sont des composés organiques qui contiennent uniquement des atomes d’hydrogène et de carbone. On les trouve dans de nombreux endroits, notamment dans le pétrole brut et le gaz naturel. »

Il ajoute: « Ces types de micro-organismes mangent donc des composés similaires à ceux du pétrole et les utilisent ensuite comme carburant. Des micro-organismes similaires jouent un rôle dans la dégradation des marées noires lors de catastrophes naturelles telles que la marée noire de BP dans le golfe du Mexique en 2010«

A l’heure actuelle, la recherche portera sur la façon dont ces bactéries peuvent s’alimenter si profondément dans l’eau et afin de découvrir ce qui les nourrit réellement. A défaut de pouvoir empêcher qu’une marée noire ne se produise, elles seront peut-être un jour salutaires, la clé qui sauvera une partie de la faune et de la flore.

source : https://fr.ubergizmo.com

(232)

Laissez un message