Dernières Infos

Il y a 3 milliards d’années, Mars possédait un grand océan circumpolaire

Un milliard et demi d’années après sa formation, la planète Rouge abritait probablement un immense océan dans ses régions polaires. C’est théoriquement possible, démontrent des géologues français. Une période où la vie aurait eu largement le temps de se développer…

Le résultat ne provient certes que de simulations numériques. Des preuves géologiques solides manquent encore. Mais ces travaux réalisés par des scientifiques français, suédois et américains ouvrent des perspectives fascinantes. Ils concluent que Mars aurait abrité un océan dans son hémisphère Nord et sa partie polaire il y a seulement trois milliards d’années, soit beaucoup plus longtemps que ce qui était imaginé. « Si le scénario proposé par les chercheurs est avéré, notre planète sœur aurait aussi pu être largement propice au développement de la vie avant de devenir la planète Rouge, relève ainsi un communiqué du CNRS. À la même période sur Terre, la vie s’est en effet développée pour conquérir un grand nombre d’écosystèmes. »

Une période chaude et humide
Cela fait des dizaines d’années que l’on sait que d’importantes étendues d’eau liquide ont persisté sur Mars. Les nombreux orbiteurs et rovers qu’on y a envoyés attestent de l’existence de rivières et de lacs dans un lointain passé. Avant de devenir la planète froide, aride et inhospitalière que l’on observe aujourd’hui, elle a donc connu une période relativement chaude et humide. Une ère que les scientifiques qualifient de « noachienne » (vous aurez saisi l’allusion au déluge biblique). Et qui correspondrait à des âges remontant à 4 voire 3,5 milliards d’années, soit de 500 millions à 1 milliard d’années après la formation de Mars et des autres planètes du Système solaire, il y a 4,5 milliards d’années.

Mais des observations pointent aussi l’existence d’un vaste océan dans les hautes latitudes de Mars. Des indices suggèrent la présence d’une ancienne ligne de rivage… Et certains pourraient même correspondre aux dépôts d’un mégatsunami causé par l’impact d’une météorite il y a 3 milliards d’années ! En 2019, des géologues français ont identifié une structure qui pourrait être associée à cet évènement cataclysmique : le cratère Lomonosov, de 120 kilomètres de diamètre, dont la morphologie trahirait un contexte marin. Autant d’éléments laissant supposer qu’un océan tardif et relativement peu profond recouvrait alors les hautes plaines de Mars.

Et si Mars était habitable, elle pourrait ressemblait à ça !

extrait et source : https://www.sciencesetavenir.fr/

(128)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :