Dernières Infos

Climat Investigation

Les dessous d’un scandale planétaire – Le climat est aujourd’hui une guerre, une religion. Tout avis contraire sera éliminé. Quelle voix s élèvera pour rompre le silence pour faire éclater la vérité, avant le sommet de Paris ?

Il n’existe aujourd’hui plus de lien entre le climat et le discours alarmiste sur ce sujet. Les Français sont maintenus dans la peur par un matraquage sans précédent. Cette prise d’otages constitue un enjeu diplomatique pour la Conférence de Paris. Au plus haut sommet de l’État, l échec de la COP 21 est diagnostiqué depuis longtemps, mais la manipulation et le spectacle s’amplifient davantage.

Le GIEC, ultra politisé, se délite sous les scandales et ses méthodes critiquables. La parole scientifique est inaudible. Les Nations Unies plongées dans la corruption pataugent volontairement depuis une génération de pourparlers. Lobbies économiques, associations écologistes, gouvernements et désormais religions tissent des liens dangereux. Les ambassadeurs du climat entretiennent cette crise aussi brûlante qu impalpable.

La France figure pourtant parmi les pays les moins touchés par le changement climatique. Notre économie et notre société bénéficient aussi des avantages considérables du réchauffement. Le développement des énergies renouvelables menace notre sécurité et ne compensera aucunement l’explosion démographique identifiée comme une cause principale du problème.

Qui osera ouvertement briser ces tabous, sous la pression extrême des dirigeants ?

Le chef du service météo à France Télévisions, et présentateur sur France 2, met en ce moment la dernière touche à une enquête annoncée comme… orageuse. Philippe Verdier publiera le 1er octobre, Climat investigation aux éditions Ring.

À cinq mois de la 21ème Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), qui débute le 30 novembre à Paris, il y dévoilera en toute liberté les liens dangereux entre scientifiques, politiques, lobbies économiques, ONG environnementales et religions au sujet du climat. Le journaliste et présentateur météo entend démontrer pourquoi il n’y a plus de lien entre le climat et son immense résonance médiatique et balaiera nombre d’idées reçues.

Fin mars, Philippe Verdier a été reçu, avec 80 confrères du monde entier, par le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, dans le cadre de la Conférence Paris Climat 2015. Depuis 2007, le M. Météo de France 2 anime régulièrement des conférences sur le climat au Forum international météo et climat parrainé par le climatologue du GIEC, Jean Jouzel et est le seul présentateur météo français à avoir couvert la Conférence des Nations unies (2007, 2009 et 2010).

sources : http://tvmag.lefigaro.fr/ / http://lesobservateurs.ch/

(264)

Laissez un message