Dernières Infos

L’activité solaire actuelle reste très faible

« Notre soleil s’est bloqué, ce qui pourrait provoquer un gel, des tremblements de terre et une famine, selon les scientifiques » et d’un article du New York Post.

Le Dr Tony Phillips, astronome, a déclaré à nos confrères américains : « nous sommes sur le point d’entrer dans la période la plus profonde de récession du soleil jamais enregistrée, les taches solaires ayant pratiquement disparu ». Le Dr Tony Phillips, astronome, a déclaré: «Le minimum solaire est en cours et il est profond.»

Toujours selon cet article « les scientifiques de la NASA craignent que ce ne soit une répétition du minimum de Dalton, qui s’est produit entre 1790 et 1830 conduisant à des périodes de froid brutal, de pertes de récoltes, de famine et de puissantes éruptions volcaniques. Les températures avaient chuté de près de 2 degrés Celsius en 20 ans, dévastant la production alimentaire mondiale ».

«Les dénombrements de taches solaires suggèrent qu’il s’agit de l’un des plus profonds du siècle dernier. Le champ magnétique du soleil est devenu faible, permettant à des rayons cosmiques supplémentaires de pénétrer dans le système solaire. »

« Les rayons cosmiques en excès présentent un danger pour la santé des astronautes et des voyageurs aériens polaires, affectent l’électrochimie de la haute atmosphère terrestre et peuvent aider à déclencher la foudre. »

Les scientifiques de la NASA craignent qu’il ne s’agisse d’une répétition du minimum de Dalton, qui s’est produit entre 1790 et 1830 – conduisant à des périodes de froid brutal, de pertes de récoltes, de famine et de puissantes éruptions volcaniques.

Les températures ont chuté jusqu’à 2 degrés Celsius (3,6 degrés Fahrenheit) en 20 ans, dévastant la production alimentaire mondiale.

Le 10 avril 1815, la deuxième plus grande éruption volcanique en 2000 ans s’est produite au mont Tambora en Indonésie, tuant au moins 71 000 personnes.

Cela a également conduit à la soi-disant Année sans été en 1816 – également surnommée «dix-huit cents morts-vivants» – quand il y avait de la neige en juillet.

Jusqu’à présent cette année, le soleil a été «vide» sans taches solaires dans 76% des cas, un taux qui n’a été dépassé qu’une seule fois à l’ère spatiale – l’année dernière, alors qu’il était à 77% vide.

Selon un spécialiste de l’Observatoire royal de Belgique, Jan Janssens qui admet que le soleil est pour l’instant dans une période de faible activité. « Sans aucun doute la plus faible depuis les 100 dernières années, ça, je peux vous le confirmer ». Mais il tempère les propos de Phillips, « quand l’astronome fait référence au minimum de Dalton, il fait référence à une période encore plus lointaine dans le temps et lors de cette période l’activité du soleil était encore 33% moins importantes que maintenant ».

Jan Janssens tempère également la corrélation faite dans l’article américain entre activité solaire et tremblement de terre « les tremblements de terre ont certainement joué sur la baisse des températures en cette période de 1790 à 1830. Mais lier l’apparition de ces tremblements de terre à la diminution de l’activité solaire, lui semble un peu hâtif ».

Adaptation Terra Projects

sources : https://nypost.com/ / https://www.rtbf.be/

(727)

Laissez un message

Laissez un message