Dernières Infos

La planète 9 et le telescope James Webb

Lorsque le télescope spatial James Webb (JWST) sera enfin en service d’ici six mois, avec son miroir de 6,5 mètres et sa gamme de longueurs d’onde de 600 nm à 28 000 nm, il sera le télescope idéal pour résoudre le plus grand mystère de notre système solaire, à savoir la planète 9.

Pour rappel, la Planète 9 est une planète hypothétique qui, selon les astronomes, existerait au-delà de la région de la ceinture de Kuiper. Elle serait près de 4 fois plus grande que la Terre et 10 fois plus massive (en 2021, elle aurait plus de 6 masses terrestres). Elle est théoriquement proposée sur la base de la perturbation des orbites des objets au-delà de l’orbite de Neptune.

Vous vous demandez peut-être pourquoi le télescope spatial James Webb pourrait trouver la planète 9 ? Eh bien, parce que le télescope spatial James Webb est hautement spécialisé dans l’infrarouge et que les planètes sont connues pour briller intensément dans l’infrarouge, car elles émettent de la chaleur de leur intérieur. Même si la planète 9 est une planète absorbante sombre comme la planète la plus sombre connue dans notre galaxie, Tres-2b (qui absorbe presque 100 % de la lumière de son étoile hôte), elle serait détectable par le JWST (parce qu’elle brille dans l’infrarouge). Une autre raison est que le grand miroir primaire du JWST et d’autres miroirs l’aideraient à détecter même les objets les plus faibles de notre galaxie.

Adaptation Terra Projects

(403)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :