Vous etes invites et vous pouvez nous rejoindre sur

Facebook : Debats sur MeteoNet previsions meteo, volcans, seismes, suivi solaire

Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Étude et suivi des surmortalités et invasions de pandémies souvent liées au climat.
Avatar du membre
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
Messages : 6422
Enregistré le : 28 nov. 2009, 14:49
Localisation : Plein Sud
Contact :

Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Message par FredTDF » 03 dĂ©c. 2011, 22:17

Qui sont les plus malades ? ceux qui peuvent ĂŞtre atteint du h5n1 ou bien ceux qui y travaillent dessus ?
Lisez ce qui suit. Edifiant :!:
Une équipe de scientifiques des Pays-Bas a mis au point une nouvelle souche hautement pathogène du virus aviaire H5N1 capable de se transmettre aisément d'homme à homme. Une découverte qui suscite la polémique dans le monde de la recherche.
Par SĂ©bastian SEIBT (texte)

C’est l’une des formes les plus mortelles de la grippe, responsable en 2007 d'une panique mondiale face à la crainte d'une pandémie. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le virus H5N1, reponsable de la grippe aviaire, est à l'origine de la mort de 335 personnes dans une douzaine de pays. Jusqu’à présent, le virus ne se transmettait pas d'homme à homme, mais des animaux aux hommes.

Depuis le 18 septembre, la donne a changé. Le professeur Ron Fouchier, qui travaille au centre médical Erasmus de Rotterdam, est parvenu à créer les conditions d'une propagation entre humains. A l'origine, il ne cherchait en fait qu'à mieux comprendre le virus afin de mettre au point des traitements plus efficaces. Lors de la quatrième Conférence européenne sur la grippe qui s'est déroulée en septembre à Malte, il a présenté ses recherches menées en laboratoire sur des furets, des cobayes proches du modèle humain. Son équipe est parvenue à réaliser des mutations qui rendent le H5N1 facilement transmissible entre les mammifères. “Aussi facilement qu’une grippe normale”, selon Ron Fouchier.

Arme biologique

Depuis, l'annonce suscite l'émoi de nombreux scientifiques. Selon Thomas Inglesby, le directeur du Centre pour la biosécurité de l'université de Pittsburgh (Pennsylvanie) qui s'exprimait en marge de la conférence, "l'idée de transformer un virus mortel en virus hautement contagieux est mauvaise". “Nous devrions mettre au point une meilleure supervision des recherches potentiellement très dangereuses comme celle-ci”, a ajouté John Steinbrunner, directeur du Centre de recherche internationale et de sécurité du Maryland. Selon la radio publique américaine NPR, même le Conseil national scientifique américain sur la biosécurité a demandé à regarder de plus près les résultats des expériences du professeur Ron Fouchier.

“Il est normal que les services de sécurité cherchent à vérifier ce type de découverte car le virus H5N1 peut servir d’arme biologique”, rappelle à France 24 Vincent Enouf, spécialiste des virus à l’institut Pasteur. L'OMS souligne que la grippe aviaire est mortelle dans 60% des cas. “Pour l’instant, seule une forte exposition avec des animaux porteurs de la maladie peut entraîner une transmission à l’homme”, souligne Vincent Enouf. La perspective d’une souche du “super H5N1” développée au centre Erasmus de Rotterdam qui serait lâchée dans la nature inquiète sérieusement la communauté scientifique.

Publier ou ne pas publier ?

Pourtant, les recherches menées par Ron Fouchier révèlent que cette trouvaille est peut-être nécessaire. Ce que le scientifique de Rotterdam a réalisé peut, en effet, se produire dans la nature. “Pour arriver à rendre le virus transmissible de mammifère à mammifère, il a fallu que cinq mutations de la souche interviennent en même temps. Et ces cinq mutations s'étaient déjà produites dans la nature, mais jamais encore en même temps”, explique Vincent Enouf. sa découverte peut permettre de se préparer à l'éventualité où la même mutation se produirait dans la nature.

Grâce aux recherches de Ron Fouchier, les scientifiques peuvent tester si le vaccin qui existe actuellement contre le H5N1 est également efficace contre cette nouvelle forme du virus, “ce qui n’est pas du tout évident”, précise Vincent Enouf. Des nouvelles pistes de recherche qui pourraient justifier une publication des travaux de Ron Fouchier dans une revue scientifique. La possibilité d'une telle révélation publique soulève des réticences. “Ce n’est pas une bonne idée de mettre entre d’eventuelles mauvaises mains les éléments qui permettraient de copier l’expérience menée par Ron Fouchier”, estime Thomas Englesby. “La publication peut être utile, mais il ne faut pas révéler tous les détails de l’expérience”, juge, quant à lui, Vincent Enouf.

Ron Fouchier aurait, selon le site NewScientist, soumis ses travaux à la revue américaine de référence "Science" qui l’aurait refusé pour des raisons de sécurité.
http://www.france24.com/fr/20111201-h5n ... -polemique
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage

Avatar du membre
Fredo
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 550
Enregistré le : 23 avr. 2010, 13:14
Localisation : Megève

Re: Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Message par Fredo » 04 dĂ©c. 2011, 08:51

Navrant, vraiment navrant :-|
Ă + :o
ImageImage

Aliane

Re: Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Message par Aliane » 04 dĂ©c. 2011, 12:06

Déjà, la recherche elle-même pose problème. Il suffirait d'une fuite, même si le labo est hypersécurisé. A-t-on songé aux risques non biologiques, sismiques ou autres ? Mais bon, si on ne l'avait pas faite centre médical Erasmus de Rotterdam, on l'aurait faite entre les murs de Fort Detrick ou dans les labos de Biopreparat, en tant qu'arme.

La publication en pleine transparence et même avec des réserves, c'est de la folie, c'est donner des armes à tous les fous terroristes. Imaginez ça entre les mains d'un Unabomber ! Un terroriste politique hésiterait à cause du risque de boomerang mais un "écologiste radical", de ceux qui voudraient la disparition de l'espèce humaine, hésiterait-il ?

Nico 17/69
Intéressé Persévérant
Intéressé Persévérant
Messages : 104
Enregistré le : 24 nov. 2011, 18:30

Re: Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Message par Nico 17/69 » 04 dĂ©c. 2011, 12:09

Gloups ça fait froid dans le dos tout ça 8/
Mais combien de choses de ce genre se passent dans notre dos sans qu'on le sache, et sans que finalement les dérapages potentiels ne se produisent ?
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-3.gif[/img]

Aliane

Re: Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Message par Aliane » 04 dĂ©c. 2011, 14:51

Il est presque normal que des recherches aient lieu, l'anormal, c'est de publier une chose pareille. C'est comme si on mettait sur un site grand public les plans d'une bombe atomique ou, pire, d'une bombe sale, plus facile à réaliser.

Avatar du membre
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
Messages : 6422
Enregistré le : 28 nov. 2009, 14:49
Localisation : Plein Sud
Contact :

Re: Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Message par FredTDF » 11 dĂ©c. 2012, 20:08

Dans le thème du H5N1, voici une nouvelle info qui vient de tomber. Il semble de plus en plus probable que le virus est muté pour devenir plus virulent.
Un H5N1 "hautement pathogène" décime les canards

Ce virus de grippe aviaire, "hautement pathogène", est plus virulent que celui responsable de la dernière pandémie.

Un virus de grippe aviaire, plus virulent et jamais identifié auparavant en Indonésie, est responsable de la mort de centaines de milliers de canards ces dernières semaines dans le pays, révèle le vétérinaire en chef du gouvernement dans un courrier.

"Nous avons trouvé un sous-type du (virus) H5N1 de la grippe aviaire hautement pathogène, de clade 2.3", indique Syukur Iwantoro dans une lettre aux administrations locales et à l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ce clade est un nouveau clade trouvé pour la première fois en Indonésie, très différent du type de grippe aviaire précédemment identifié, qui était de clade 2.1", précise-t-il.
Un clade correspond communément à un groupe d'organismes vivants présentant un ancêtre commun.

La fédération des éleveurs de volaille a déclaré au ministère de l'Agriculture la mort de plus de 300.000 canards dans plusieurs provinces de l'île de Java depuis le mois de novembre.

Syukur Iwantoro a recommandé la poursuite des recherches afin de déterminer si ce virus provenait d'une mutation génétique du virus connu jusqu'à présent, où s'il s'agissait d'une nouvelle souche provenant de l'étranger.

Nous pensons que le virus a pu se propager (à l'Indonésie) depuis l'étranger, peut-être le Vietnam ou la Thaïlande", a expliqué Emil Agustiono, secrétaire de la commission nationale du contrôle des zoonoses.
L'Indonésie, maillon faible dans la lutte contre la grippe aviaire
L'Indonésie, immense archipel de 240 millions d'habitants, est le pays qui a enregistré le plus grand nombre de décès du fait de la grippe aviaire. Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la maladie y a fait 157 morts depuis 2003, dont neuf en 2011, sur un total de 357 dans le monde.

L'Indonésie est souvent considérée comme un maillon faible dans la lutte contre la grippe aviaire, de nombreux ménages continuant à vivre en contact constant avec des volatiles non immunisés, malgré une loi l'interdisant.

Le virus H5N1 se transmet de l'animal à l'homme, mais les scientifiques craignent qu'une mutation ne permette des contaminations d'homme à homme, ce qui pourrait déclencher une pandémie.

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/ ... nards.html
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage

Avatar du membre
regis
Membre de TDF
Membre de TDF
Messages : 312
Enregistré le : 17 oct. 2010, 15:27
Localisation : sur les hauteurs limousine

Re: Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Message par regis » 01 fĂ©vr. 2013, 09:53

Bonjour la Cie. ::d

Ils remettent le couvert...
A savoir si c'est pour le bien de l'humanité ou pour sa destruction. Maintenant avec tout le recul qu'il se doit je ne suis pas un chercheur et donc je ne jugerais pas l'intention qui peu être aussi bénéfique si un vaccin est trouvé qu' aussi fatale si le virus "s'échappe" de son milieu. Mais l'avancé de la médecine ne sais jamais fait sans heurt malheureusement.
A méditer.
http://www.maxisciences.com/supervirus- ... 28401.html
"Le plus dangereux pour les hommes n’est pas ce qu’ils ignorent, mais ce qu’ils croient savoir " (Mark Twain)

[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/flocon-1an.png[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-3.gif[/img]

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15713
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Message par cartesien66 » 01 fĂ©vr. 2013, 11:37

Quoiqu'on en dise et pense,de toute manière,il ne faut pas compter sur les décideurs pour s’enquérir de l'avis du quidam.En tout état de cause,ils feront comme ils l'entendent,en espérant que ce qu'ils nomment facilement " des conditions de sécurité satisfaisantes" soit en fait "des conditions de sécurité optimales". ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
Messages : 6422
Enregistré le : 28 nov. 2009, 14:49
Localisation : Plein Sud
Contact :

Re: Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Message par FredTDF » 01 fĂ©vr. 2013, 18:32

Ils peuvent reprendre de telles recherches, cela n'enlève en rien au risque encouru.
Mais je me rappelle que pendant l'époque de l'Union Soviétique, de terribles virus ont été créés en laboratoire. Si ses virus existent toujours, que sont ils devenus ?

Tout un programme et l'histoire rappelle pas mal de choses lĂ  dessus :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arme_biologique
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage

philoman

Re: Des scientifiques créent une variante extrêmement dangereuse

Message par philoman » 02 fĂ©vr. 2013, 08:42

L'Homme imagine toujours le pire, c'est pour cela qu'il le réalise! Heureusement, la Nature est bien plus grande que lui. Cela fait des millénaires qu'il cherche à percer ses mystères, et il y en a encore, heureusement. :P

RĂ©pondre

Retourner vers « Notre santé en question »