Vous etes invites et vous pouvez nous rejoindre sur

Facebook : Debats sur le soleil, cycle 25 / Debats previsions meteo, volcans, seismes

-

Les abeilles menacées

Conséquences visibles de la surexploitation des ressources de la planète et impacts sur le vivant.
RĂ©pondre
Nico 17/69
Intéressé Persévérant
Intéressé Persévérant
Messages : 104
Enregistré le : 24 nov. 2011, 18:30

Re: Les abeilles menacées

Message par Nico 17/69 » 05 dĂ©c. 2011, 11:36

patrick 68 a écrit :Voici le lien direct http://inflorescences.blog4ever.com/blo ... plans.html
Cliquer sur le lien souligné en bleu
Bonne journée
Patrick
Sympa comme tout ce lien, de quoi se prendre d'affection pour ces charmantes et piquantes petites bêtes. A découvrir aussi le topo sur les osmies, une espèce d'abeille décrite comme peu agressive et facile à élever sur un balcon. Si vous ne connaissiez pas (c'était mon cas), y a de bonnes idées pour qui veut faire un truc à la fois sympa et utile pour la biodiversité. :) Me demande quand même si ma régie serait bien d'accord si je m'y mettais...

Bonne journée aussi :o
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-3.gif[/img]

patrick 68
Invité de passage
Invité de passage
Messages : 11
Enregistré le : 04 déc. 2011, 18:20

Re: Les abeilles menacées

Message par patrick 68 » 05 dĂ©c. 2011, 11:46

Aliane a écrit :Sympa, ton site, mais ça manque de vitesse.

Ton diaporama sur le nid de frelons souterrain m'interpelle : j'en ai rencontré un cet été au bord d'un sentier de l'Aude, ça m'a fait tout drôle car il fallait passer à 50 cm du nid, ce qui n'est jamais recommandé. Je me suis demandé s'il s'agissait d'une espèce particulière de guêpes ou si toutes pouvaient se créer des nids souterrains. As-tu une réponse ? Et quels conseils donner aux randonneurs qui voient leur chemin ainsi colonisé ?
Bonjour Aliane

De nombreuses espèces de vespidés dont les guêpes communes peuvent bâtir des nids souterrains. Il est généralement peu recommandé de s'en approcher en pleine saison. cela m'est arrivé par inadvertance mais je n'ai pas été attaqué car je ne me trouvais pas en plein axe d'envol.
J'ai pu m'approcher des frelons car ils étaient en train de redémarrer la colonie. La reine fécondée ne prendra jamais le risque d'attaquer et de mettre sa progéniture en danger. Ce n'est que plus tard, en juillet, août, lorsque les ouvrières ont pris le relais que ça devient chaud. Mais dans l'absolu, si l'on reste à environ trois mètres du nid, on n'a rien à craindre. Les guêpes et les frelons ont des "couloirs d'atterrissages". Il suffit de ne pas se mettre en travers. Et comme tout bon randonneur, éviter de se parfumer et de faire des gestes brusques. Une piqûre n'est jamais exclue mais seuls les allergiques peuvent avoir des problèmes. Le venin de la piqûre de frelon est moins toxique que celle de l'abeille, mais elle fait davantage soufrir parce que le dard est plus épais... :mrgreen:

Cdt
Patrick

Patricia

Re: Les abeilles menacées

Message par Patricia » 05 dĂ©c. 2011, 13:56

merci pour la discussion Patrick le site est bien fait et bravo pour les explications qui aideront la repopulation des abeilles
http://inflorescences.blog4ever.com/blo ... 732767.ppt

quand le frelon asiatique aura décimé les abeilles des ruches alsaciennes peut-être que l'utilité du piège à frelon asiatique avec la bière se fera plus pressante

Nico les CPIE sont des associatons où chacun apporte sa participation. J'en connais qui recensent certaines espèces végétales ou animales, une façon de contribuer à faire évoluer la Science car les données sont partagées avec des laboratoires scientifiques d'Etat. Il y a de quoi faire et trouver matière à s'occuper tout en rencontrant des personnes motivées du même intérêt pour la nature. Tu pourrais aussi y trouver des personnes intéressées par ton travail ou y proposer tes recensements de tornades. Sur facebook il y a quelques CPIE inscrites mais pas énormément (cela viendra peut-être)

Patrick peut aussi y partager sa passion :flowers:

Nico 17/69
Intéressé Persévérant
Intéressé Persévérant
Messages : 104
Enregistré le : 24 nov. 2011, 18:30

Re: Les abeilles menacées

Message par Nico 17/69 » 06 dĂ©c. 2011, 16:03

Patricia a écrit :Nico les CPIE sont des associatons où chacun apporte sa participation. J'en connais qui recensent certaines espèces végétales ou animales, une façon de contribuer à faire évoluer la Science car les données sont partagées avec des laboratoires scientifiques d'Etat. Il y a de quoi faire et trouver matière à s'occuper tout en rencontrant des personnes motivées du même intérêt pour la nature. Tu pourrais aussi y trouver des personnes intéressées par ton travail ou y proposer tes recensements de tornades. Sur facebook il y a quelques CPIE inscrites mais pas énormément (cela viendra peut-être)

Patrick peut aussi y partager sa passion :flowers:
Merci pour les infos.
Intéressés par l'étude des tornades en France hum je sais pas, à moins que certaines ne se consacrent déjà à ces sujets, mais la collaboration avec les labos scientifiques en fait des passerelles très appréciables entre la recherche scientifique et les données collectées par les amateurs. En météo, ça se fait déjà depuis longtemps avec les données collectées et transmises à Météofrance par les observateurs agréés, ainsi que les réseaux Météoalerte et Veilleurs de temps. Concernant la biodiversité, ça se pratique aussi c'est vrai avec ces particuliers chargés de recenser les espèces d'oiseaux ou d'insectes. C'était peut-être par le biais d'une CPIE... ?
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-3.gif[/img]

Avatar du membre
charles
Vip Cloud Daytime
Vip Cloud Daytime
Messages : 1591
Enregistré le : 24 avr. 2010, 21:31
Localisation : Reims

Re: Les abeilles menacées

Message par charles » 04 janv. 2012, 18:37

Pour la première fois, une mouche parasite Borealis Apocephalus a été observée sur des abeilles en Californie et au Dakota du Sud. Cette mouche dépose ses œufs dans l'abdomen d'une abeille et sept jours plus tard l'abeille meurt et les larves de mouches s’extraient de l’abeille par le thorax ou l’abdomen.
Le phénomène étant observé pour la première fois et les abeilles faisant partie des espèces les plus étudiées, il est peu probable qu’un tel parasite ait pu échapper aux investigations, «mais il ne faut pas écarter la possibilité que cela puisse être un parasite émergent».
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... illes.html
ImageImage

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15473
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les abeilles menacées

Message par cartesien66 » 28 sept. 2012, 10:57

Un article sur les pollinisateurs en général !
http://www.notre-planete.info/actualite ... France.php
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
loulette
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 367
Enregistré le : 27 avr. 2010, 20:05
Localisation : Rhone

Re: Les abeilles menacées

Message par loulette » 28 sept. 2012, 13:46

en parlant des parasites, les experts ce sont aperçus que certaines espèces étaient beaucoup plus résistante notamment celles qui étaient adaptés au climat régional...
l'homme à voulu jouer aux Dieu en éradiquant certaines espèces moins prolifique, mais certains en reviennent comme en Savoie où l'abeille noire à été réintroduit après qu'elle a faillit disparaître... je ne sais plus où exactement mais des ruches ont étés installés sur le toit d'un casino!
comme quoi si la biodiversité existe ce n'est pas pour faire joli!
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/bronze_star-2.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/globe.gif[/img]


[color=#00BFBF]homo hominis lupus[/color]

Hiver56

Re: Les abeilles menacées

Message par Hiver56 » 28 sept. 2012, 21:36

Bonsoir :)
Heureux de voir qu'il y a une sensibilisation sur les abeilles !!!!

Exemple:
L'abeille noire possède une pigmentation sombre ce qui lui permet une meilleure absorption des rayons solaires et des poils longs. Ces deux caractéristiques lui permettent de sortir récolter du pollen par mauvais temps. Ses ailes aux muscles thoraciques très puissants lui permettent de travailler dans le vent et de transporter des charges de pollen ou de nectar importante. Son aire géographique de prospection est nettement supérieure à ce que l'on a longtemps imaginé. Elle mène sa quête de la manne nourricière non pas à trois kilomètres de distance mais jusqu'à dix kilomètres à la ronde. Grace à sa grande taille,  elle peut colporter une charge de nectar plus importante. Son importante provision de graisse lui permet d'endurer aisément la rigueur de l'hiver.

La nature est bien faite non ?

Avatar du membre
loulette
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 367
Enregistré le : 27 avr. 2010, 20:05
Localisation : Rhone

Re: Les abeilles menacées

Message par loulette » 29 sept. 2012, 10:24

Bonjour hiver56, parlons nous de la même espèce d'abeille noire? car justement l'abeille de savoie est petite et trapue. Et elle est moins productive c'est pour cette raison qu'elle a faillit disparaître au profit de l'apis mellifica.
et pour compléter ton descriptif
L'abeille noire de savoie est noire… :
Bien entendu, le corps de l'abeille noire est entièrement noir ou brun très foncé. Parfois, de petites taches jaunes
ou brunes sont présentes à la base de l'abdomen. Mais on n'observe jamais un anneau abdominal complet de couleur jaune ou brune chez l'abeille noire. Cette caractéristique est présente chez l'abeille italienne ou encore chez l'abeille buckfast par exemple.
L'abeille noire est trapue :
L’une des caractéristiques de l'abeille noire est la forme trapue, avec l'abdomen court et large, de l'ensemble du
corps.
Un tomentum Ă©troit :
Une troisième caractéristique marquante de l'abeille noire est son tomentum très étroit. Le tomentum est constitué des bandes de poils présentes sur l'abdomen.

En Europe, il existe plus de 1200 espèces d’abeilles. La plupart sont solitaires et vivent à l’état naturel… Seule notre abeille domestique (Apis mellifera) vit dans une ruche.
Une colonie est composée de trois castes : la reine (la mère de toutes les abeilles), les ouvrières et les faux bourdons (les mâles). Une ruche contient, selon la saison, entre 20 000 et 60 000 abeilles. 10 000 abeilles pèsent environ 1 kg. La reine vit 3 à 4 ans, l’ouvrière vit 4 à 5 semaines l’été et 5 mois l’hiver, le faux bourdon vit de 15 à 60 jours.
Une colonie consomme 60 kg de miel et 20 kg de pollen par année. Pour obtenir 1 kg de miel, il faut 3 kg de nectar butiné en 100 000 sorties, sur 150 millions de fleurs… Ce qui génère une incroyable pollinisation des végétaux !
Cet énorme travail représente 100 000 km de vol, soit 2,5 fois le tour de la terre…

Le nombre de colonies d'abeilles a chuté de 10 à 30% ces
dernières années en Europe, de 30% aux Etats-Unis, de
plus de 85% au Moyen-Orient, explique Peter Neumann,
un des auteurs de ce premier rapport de l'ONU sur la disparition des abeilles. Un syndrome qui n'affecte pas
l'Amérique latine, l'Afrique (excepté le long du Nil) et
l'Australie. Parmi la douzaine de facteurs explicatifs recensés figurent l'emploi des pesticides, la pollution de
l'air, la réduction du nombre de plantes à fleurs et d'apiculteurs en Europe, ainsi que l'existence d'un acarien parasite « Varroa destructor » qui tue uniquement les abeilles de l'hémisphère nord. La plupart des plantes sont pollinisées par les abeilles.

pour en savoir un peu plus sur ce qu'il se fait pour sauver nos abeilles et pour en savoir plus en général.
http://haute-savoie.confederationpaysan ... ulture.pdf

et pour suivre la mouche qui pont son oeuf sur l'abeille (aux Ă©tats unis)https://www.zombeewatch.org/
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/bronze_star-2.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/globe.gif[/img]


[color=#00BFBF]homo hominis lupus[/color]

Hiver56

Re: Les abeilles menacées

Message par Hiver56 » 29 sept. 2012, 10:58

Bonjour Loulette !
Tres instructives tes informations !
Es-tu apicultrice ?
Je parlais bien de l'abeille noire qui est d'origine bretonne ! Il existe un conservatoire de l'abeille noire bretonne sur l'ile d'ouessant il à une 30aines de kilomètres des cotes du finistere ! Sur cette ile des apiculteurs ont renouveller le patrimoine génétique de l'abeille noire !
Conclusion: depuis 1975 ces apiculteurs ont réussi à obtenir des abeilles 100% bretonnes sans aucun croisements d'autres espèces ! Ah aussi l'ile d'ouessant est le seul endroit ou il n'y a pas le varroas destructor ( parasites mortels de l'abeille )
Ce qu'il faut savoir c'est que les apiculteurs ont fait des croisements avec d'autres espèces... Soit pour les rendre plus prolifiques soit pour les rendre moins agressives ! Mais cela les ont affaiblis toutes qualités d'origines ont été détruites ! Ce qui expliquerait pourquoi l'abeille est plus fragile !
Chez moi dans mon rucher j'ai reussi à me procurer une reine 100% bretonne pour renouveler le patrimoine génétique de la région !
voila voila !
Alors oui tu peux tres bien avoir des abeilles noires en savoie ! Mais l'abeille noire supporte tres bien le climat tempéré océanique ( venté, frais en permanance, et humide) pas continental voir montagnard ce qui expliquerait pourquoi elles ont failli disparaitre !
Ce qu'il faudrait faire cest redéveloppé ton abeille locale dans ta propore region comme chez nous !

RĂ©pondre

Retourner vers « Biodiversité : le vivant menacé »

.Communauté EzCom