Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Observation des grands courants océaniques de l'Océan Atlantique et leur impact sur le climat.

Modérateur : williams

Avatar du membre
Frosty
Admin du Site
Admin du Site
Messages : 3587
Enregistré le : 28 nov. 2009, 18:59
Localisation : Rouen 76 France

Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Message par Frosty » 08 sept. 2011, 12:03

L'AMO est actuellement positif, c'est-Ă -dire que plus de chaleur atteint la partie nord du bassin de l'Atlantique.

A ce propos voici un papier Ă©difient Ă  propos de l'AMO:
http://wattsupwiththat.com/2011/09/08/w ... h-century/
ImageImage

sebb
Membre éclairé
Membre éclairé
Messages : 474
Enregistré le : 29 avr. 2010, 19:01

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Message par sebb » 08 sept. 2011, 20:35

Je pense que nous ne sommes plus en AMO+ mais plutĂ´t en transition vers l'AMO-.

L'article n'est pas très clair, mais semble expliquer que le réchauffement de l'Atlantique est plus important qu'ailleurs en raison d'un déversement calorifique depuis l'océan indien, via un courant. Je n'ai pas bien compris pourquoi se courant n'avait pas de conséquence avant.
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/humanitarium-ete2010.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-5.gif[/img]

Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5106
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Message par williams » 08 sept. 2011, 21:56

sebb a écrit :Je pense que nous ne sommes plus en AMO+ mais plutôt en transition vers l'AMO-.

L'article n'est pas très clair, mais semble expliquer que le réchauffement de l'Atlantique est plus important qu'ailleurs en raison d'un déversement calorifique depuis l'océan indien, via un courant. Je n'ai pas bien compris pourquoi se courant n'avait pas de conséquence avant.
Je ne crois pas car d'un indice de 0.137 en juillet on est passé a 0.19 en août. Et personnellement ça va rester positif vers un indice compris entre 0,1 et 0,2.

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

eros25
Membre Confirmé
Membre Confirmé
Messages : 255
Enregistré le : 08 mai 2010, 13:47

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Message par eros25 » 08 sept. 2011, 23:27

quand pensez vous que l'amo amorcera sa descente?
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-4.gif[/img]

Avatar du membre
Patricia
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 969
Enregistré le : 22 avr. 2010, 22:59

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Message par Patricia » 09 sept. 2011, 00:18

j'ai tenté mon explication en lien avec le changement de dynamique dans l'atmosphère. Mon commentaire est en attente de validation.

La dernière fois que j'ai évoqué la mousson indienne cela al qaëda en Inde a fait un attentat. Je tente une nouvelle explication en lien avec la mousson indienne en espèrant que cela ne recommencera pas lol. :langue3:

Quand la mousson était la plus abondante nous manquions de précipitations en Atlantique Nord. A mon avis il y a plus à trouver une raison en lien avec les précipitations qui ont la particularité de refroidir les océans. Sans précipitation l'Atlantique Nord se refroidit moins, il conserve la chaleur des rayons solaires. Comment appelle-t-on déjà l'énergie thermique non :?: Par contre les pluies de Mousson refroidissent davantage l'Océan Indien.

Enfin c'est comme cela que je vois le topo entre troposphère, stratosphère, Soleil et changements des vents. Je me suis déjà expliqué sur le blocage de la déconcentration polaire et l'effet sur le blocag du côté de la mer de Norvège (voir fil Nina et discussion avec hldesign) .
rayons solaires et molécules d´eau : acteurs du climat
rayons cosmiques : perturbateurs
Ă©ruptions volcaniques : modificateurs
activité humaine : gestionnaire de l'incidence des particules émises dans l'atmosphère
ImageImage

Avatar du membre
fabricejanssens
Membre habitué
Membre habitué
Messages : 517
Enregistré le : 28 avr. 2010, 10:50

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Message par fabricejanssens » 09 sept. 2011, 07:41

Patricia a écrit :j'ai tenté mon explication en lien avec le changement de dynamique dans l'atmosphère. Mon commentaire est en attente de validation.

La dernière fois que j'ai évoqué la mousson indienne cela al qaëda en Inde a fait un attentat. Je tente une nouvelle explication en lien avec la mousson indienne en espèrant que cela ne recommencera pas lol. :langue3:

Quand la mousson était la plus abondante nous manquions de précipitations en Atlantique Nord. A mon avis il y a plus à trouver une raison en lien avec les précipitations qui ont la particularité de refroidir les océans. Sans précipitation l'Atlantique Nord se refroidit moins, il conserve la chaleur des rayons solaires. Comment appelle-t-on déjà l'énergie thermique non :?: Par contre les pluies de Mousson refroidissent davantage l'Océan Indien.

Enfin c'est comme cela que je vois le topo entre troposphère, stratosphère, Soleil et changements des vents. Je me suis déjà expliqué sur le blocage de la déconcentration polaire et l'effet sur le blocag du côté de la mer de Norvège (voir fil Nina et discussion avec hldesign) .
Excellent le coup d'al qaëda :hehe:
ImageImage

Avatar du membre
Patricia
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 969
Enregistré le : 22 avr. 2010, 22:59

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Message par Patricia » 09 sept. 2011, 11:11

je trouve ce graphique plutôt étrange : le flux de chaleur de surface a sensiblement baissé depuis 1945 alors que l'Atlantique nord se réchauffe et le sud se refroidit :| :?: :?:

Image

Ces graphiques sont-ils fiables Ă  100 % :?:
rayons solaires et molécules d´eau : acteurs du climat
rayons cosmiques : perturbateurs
Ă©ruptions volcaniques : modificateurs
activité humaine : gestionnaire de l'incidence des particules émises dans l'atmosphère
ImageImage

Avatar du membre
fabricejanssens
Membre habitué
Membre habitué
Messages : 517
Enregistré le : 28 avr. 2010, 10:50

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Message par fabricejanssens » 10 sept. 2011, 09:54

Patricia a écrit :je trouve ce graphique plutôt étrange : le flux de chaleur de surface a sensiblement baissé depuis 1945 alors que l'Atlantique nord se réchauffe et le sud se refroidit :| :?: :?:

Image

Ces graphiques sont-ils fiables Ă  100 % :?:
Peut être est ce dû à l'inertie thermique des océans :?:
ImageImage

Avatar du membre
plouf
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1072
Enregistré le : 01 juil. 2010, 19:59
Localisation : Bruxelles Belgique

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Message par plouf » 10 sept. 2011, 11:34

je reste convaincu que dame nature aime l'équilibre. là ou il fait plus chaud, se trouve son opposé ailleurs!
si une anomalie chaude se trouve quelque part, une anomalie froide Ă©gal, se trouvera ailleurs aussi.
maintenant comment le phénomène trouve son équilibre, sa c'est un mystère pour moi.
:o
le climat est un ami/ennemis, selon la façon d'on vous vous y adaptez!

ImageImage

Avatar du membre
Patricia
Membre Senior
Membre Senior
Messages : 969
Enregistré le : 22 avr. 2010, 22:59

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Atlantique (AMO)

Message par Patricia » 10 sept. 2011, 18:13

fabricejanssens a écrit :
Patricia a écrit :j'ai tenté mon explication en lien avec le changement de dynamique dans l'atmosphère. Mon commentaire est en attente de validation.

La dernière fois que j'ai évoqué la mousson indienne cela al qaëda en Inde a fait un attentat. Je tente une nouvelle explication en lien avec la mousson indienne en espèrant que cela ne recommencera pas lol. :langue3:

Quand la mousson était la plus abondante nous manquions de précipitations en Atlantique Nord. A mon avis il y a plus à trouver une raison en lien avec les précipitations qui ont la particularité de refroidir les océans. Sans précipitation l'Atlantique Nord se refroidit moins, il conserve la chaleur des rayons solaires. Comment appelle-t-on déjà l'énergie thermique non :?: Par contre les pluies de Mousson refroidissent davantage l'Océan Indien.

Enfin c'est comme cela que je vois le topo entre troposphère, stratosphère, Soleil et changements des vents. Je me suis déjà expliqué sur le blocage de la déconcentration polaire et l'effet sur le blocag du côté de la mer de Norvège (voir fil Nina et discussion avec hldesign) .
Excellent le coup d'al qaëda :hehe:
sur le site http://wattsupwiththat.com/2011/09/08/w ... h-century/ ils ont accepté mon commentaire et en plus ils m'ont citée comme bonne référence dans la réflexion globale. Ma démarche est bonne d'après eux, vous voyez les gars chuis sur la bonne voie :o
rayons solaires et molécules d´eau : acteurs du climat
rayons cosmiques : perturbateurs
Ă©ruptions volcaniques : modificateurs
activité humaine : gestionnaire de l'incidence des particules émises dans l'atmosphère
ImageImage

RĂ©pondre

Retourner vers « Atlantique : Gulf Stream et Dérive Nord Atlantique »

.Communauté EzCom