Vous etes invites et vous pouvez nous rejoindre sur

Facebook : Debats sur MeteoNet previsions meteo, volcans, seismes, suivi solaire

Prévisions-suivis coup de vent modéré du 8 au 9 Mai 2019

Prévisions et tendances à moyen terme jusqu'à 10 jours.

Modérateur : milou

RĂ©pondre
Avatar du membre
chasseurd'orages37
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1170
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Prévisions-suivis coup de vent modéré du 8 au 9 Mai 2019

Message par chasseurd'orages37 » 08 mai 2019, 19:13

Je pense qu'on peut établir certaines certitudes sur le coup de vent attendu dans la nuit de Mercredi à Jeudi, même si l'incertitude va planer jusqu'au moment venu concernant la trajectoire et l'intensité. Mais on peut déjà établir une analyse assez approfondie au vu de l'échéance qui approche.

Image

Le bassin Atlantique est sous l'emprise des basses pressions depuis quelques jours, alors que l'anticyclone est retiré vers les Açores. L'Europe centrale reste sous l'effet d'une petite et faible dorsale d'altitude en liaison avec des hautes pressions concentrées sur la Méditerranée, mais de manière assez discrète.

Dans la nuit dernière, un minimum dépressionnaire a ondulé au large de l'Irlande avant de venir y circuler ce Mercredi, à l'intérieur, un creusement dépressionnaire secondaire a pris forme. Actuellement, il se trouve sur la Grande-Bretagne et celui-ci semble se désorganiser étant donné qu'il est entré dans les terres. Cependant, il possède toujours une belle structure frontale avec un front froid bien dessiné, et qui a et continue d'apporter, de bonnes pluies sur le territoire. A l'arrière, l'air froid présent en altitude permet une déstabilisation de la masse d'air et la mise en place d'un régime de traîne instable avec de nombreuses averses pluvio-orageuses et du vent fort.

Ce qui va nous intéresser, c'est le minimum principal qui continue toujours sa route vers nos latitudes. Entre hier et aujourd'hui, le courant jet présente une légère intensification sur le flanc Sud de la dépression, qui elle-même se creuse dans l'ondulation de ce courant jet. On distingue très bien cette dépression sur les images satellite, avec un beau petit enroulement nuageux au large de la Bretagne, et la seconde dépression présente sur la Grande-Bretagne. On peut également remarquer la mise en place d'une petite frontogenèse au sein d'une zone barocline, peu marquée mais dynamique. Le front froid semble déjà assez bien structuré, il ondule à l'avant immédiat d'une forte occlusion froide qui présente elle-même une forte convection. Pour le moment, le front froid se structure doucement avant de s'élargir un petit peu vers le Sud, mais il devrait être freiné avec l'air plus sec présent plus bas. 

Image

Intéressons-nous maintenant à ce qui va nous attendre, concernant la trajectoire de YUKON et ce que ça devrait nous apporter.

En bref,
  • Vent fort Ă  très fort : Poitou-Charentes, Centre, Pays-de-la-Loire ( 80-90 km/h, +100 km/h près des cĂ´tes ).
    Vent modéré à fort : Aquitaine, Limousin, Bretagne, Bourgogne, Lorraine, Alsace, Franche-Comté ( 70-80 km/h )
D'abord, les mailles larges. Dans les prochaines heures, ces dépressions vont présenter une phase de comblement progressive ( plus principalement celle située sur la Grande-Bretagne ). En ce qui concerne la dépression YUKON, elle devrait arriver par la Bretagne en début de soirée, vers 20h00, en pointant aux environs de 987-988 hPa, qui est actuellement de 984 hPa ( 12h00 UTC ). Elle devrait circuler entre la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et les régions Normandes, entre le courant de la soirée et le milieu de nuit, elle devrait se retrouver entre le bassin Parisien et les Ardennes en matinée de Jeudi, elle devrait totalement se combler en se dirigeant vers l'Allemagne dans le courant de l'après-midi ( scénario 6z WRF 10km ). L'axe de vent fort s'étire entre le Poitou et le Centre, avec du 90-100 km/h entre les côtes Vendéennes et Charentaises. Dans les terres, les rafales peuvent atteindre localement les 90 km/h entre Poitou et Touraine. Entre le Nord-Ouest, le Centre, la Bourgogne, le Nord-Est, et dans une moindre mesure, le Limousin et l'Aquitaine, les rafales peuvent atteindre les 70-80 km/h sous le passage de la perturbation.

Concernant le ARPEGE 6z, on reste dans la même tranche horaire, avec cependant, une phase de comblement plus prononcée et plus tôt que proposée par WRF, sont comblement pourrait être entamé dés la fin de nuit en arrivant entre la Picardie et le bassin Parisien. Côté vent, il peut atteindre les 100-110 km/h près des côtes entre Vendée et Loire-Atlantique, et plus généralement 80-90 km/h entre les côtes Bretonnes et Aquitaine. Dans les terres, le vent peut atteindre également les 80-90 km/h entre Pays-de-la-Loire, Centre et Poitou. Le Nord-Est pourrait être soumis à des rafales pouvant atteindre localement les 70-80 km/h dans le courant de la matinée de Jeudi.

CEP et GFS s'accorde très bien avec le scénario proposé par le WRF, l'axe de vent fort se concentre sur les même zones que proposées plus haut. Le 0z de GEM propose une trajectoire un peu plus différente, niveau chronologie pas de soucis, elle arrive bien en soirée par la Bretagne et continue sa route vers les régions Normandes dans le courant de la soirée. Cependant, elle semble filer vers la Picardie et la côte d'Opale, contrairement aux autres scénarios qu voient une trajectoire vers le bassin Parisien et le Nord-Est. Elle s'évacuerait en fin de matinée par la Belgique. De ce fait, le bassin Parisien pourrait être un peu plus concerné par de fortes rafales, pouvant atteindre les 70-80 km/h.

Image

Un peu plus d'affinage avec les mailles fines ( j'ai gardé ICON pour ici puisqu'il est assez bon dans la prévision des coups de vent ). Attention, lecture brute des données fournies, il est possible que cela ne se passe pas comme initialement prévu ( changement de trajectoire, intensité de la dépression en baisse ou en hausse... )

AROME 6z : Arrivée de la dépression vers 20h-21h pointant à 987 hPa, entrant dans les terres de Bretagne entre 22h-23h à 988 hPa. Elle devrait se décaler sur la Basse-Normandie entre 00h et 4h du matin en commençant à se combler ( 991 hPa ). Elle arriverait sur le bassin Parisien en début de matinée vers 6h00, avant de se décaler en milieu de matinée dans les Ardennes, où elle ne pointerait plus qu'à 996 hPa, avant de s'évacuer vers l'Allemagne en début d'après-midi. Les premières rafales liées à la dépression devraient commencer à se produire vers 20h00 près des côtes, entre Sud Bretagne et Charente-Maritime, en passant par les côtes Vendéennes et de la Loire-Atlantique, on devrait observer des rafales jusqu'à 70-80 km/h dans un premier temps. C'est à partir de 22h00 que les vents devraient s'intensifier et s'enfoncer dans les terres. La Loire-Atlantique, la Vendée, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne, Maine-et-Loire et Indre-et-Loire, semblent les plus exposer aux vent les plus forts. Les rafales peuvent atteindre les 110-120 km/h près des côtes de la Loire-Atlantique, de la Vendée et de la Charente-Maritime dés le début de nuit jusqu'en milieu de nuit. Dans les terres des départements les plus concernés, les rafales peuvent atteindre les 90km/h, avec des pointes jusqu'à 100 km/h très localement en Poitou-Charentes. Entre Pays-de-la-Loire, Centre, Limousin et Nord Aquitaine, les rafales seront un peu moins soutenues avec des pointes jusqu'à 70-80 km/h localement. En fin de nuit et début de matinée, les rafales devraient nettement s'affaiblir, on peut encore observer quelques valeurs jusqu'à 60-70 km/h entre les régions Centrales et le Nord-Est, ailleurs, les rafales deviendront plus modérées. Dans le même temps, une perturbation active pourrait apporter de fortes pluies sur une bonne moitié Nord du pays, avec l'installation d'un régime de traîne à l'arrière, constitué de nombreuses averses.

ICON 9z : Concernant l'intensité et la chronologie horaire de la dépression, le scénario rejoins assez bien l'ensemble des autres modèles. Elle semble peut-être plus s'évacuer par la Belgique, comme proposé par GEM, contrairement aux autres scénarios qui voient une évacuation par l'Allemagne ( le risque de trajectoire plus au Nord n'est donc pas à écarter ). L'axe de vent fort s'étire comme prévu par le modèle AROME, mais ces fortes rafales pourraient s'étendre un peu plus dans les plaines de la région Centre ( jusqu'à 80-90 km/h ). Il est possible d'avoir des vents un peu plus forts sur le Nord-Est, avec des pointes jusqu'à 80 km/h à ne pas exclure. Cependant, il prévoit la même intensité près des côtes que le modèle AROME.

Image

En bref, un coup de vent modéré à fort et très tardif pour la saison. Les rafales peuvent localement excéder les 110-120 km/h près des côtes. Entre le Centre-Ouest et les régions Centrales, les rafales peuvent atteindre les 80-90 km/h, avec des pointes à 100 km/h à ne pas exclure sur le Poitou. Ailleurs, les rafales seront moins soutenues avec 70-80 km/h de manière générale.

Maintenant, plus qu'à suivre tout cela en live !! 

Image
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Prévisions nationales à moyen terme »