Prévisions-suivis coup de vent fort Lundi 4 Mars 2019

Prévisions et tendances à moyen terme jusqu'à 10 jours.

Modérateur : milou

RĂ©pondre
Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1170
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Prévisions-suivis coup de vent fort Lundi 4 Mars 2019

Message par chasseurd'orages37 » 03 mars 2019, 18:32

Au vu de l'échéance actuelle, je pense qu'on peut désormais affirmer et émettre des hypothèses assez corrects concernant ce fort coup de vent. Effectivement, les rafales atteindront un niveau tempétueux, mais en soit, on ne semble pas se trouver dans la configuration type d'une tempête, m'expliquerais au fur et à mesure. On va me dire que je joue sur les mots, après on peut parler de tempête, mais d'un point technique en météo, ça ne semble pas être une configurations typique.

Image

Situation actuelle :

Dans un premier temps, on remarque le vaste système dépressionnaire actuellement positionné sur le Nord de l'Atlantique, il pilote avec, un réseau de plusieurs dépressions secondaires, qu'on peut compter au nombre de 4 quand on analyse sur les images satellites. Sur ces 4, 2 nous intéressent vraiment, dont une plus particulièrement dans les prochaines heures. Le vaste système permet de faire descendre de l'air parfois très froid venant du pôle, descendant ainsi jusque vers les moyennes latitudes de l'Atlantique, on se retrouve avec plusieurs baroclines très dynamiques avec un courant jet en altitude assez fort dans l'ensemble.

La première dépression qui nous intéresse, est actuellement en train de circuler sur la Grande-Bretagne tout en se creusant doucement mais surement. Elle nous intéresse que depuis peu, elle occasionne un renforcement du vent sur notre territoire, plus principalement entre le Nord-Ouest et les régions Centrales, où l'on relève des rafales supérieures à 60-70 km/h localement dans les terres, il arrive parfois qu'on dépasse les 90 km/h près des côtes de la Manche. Elle apporte également la trace d'un front, d'assez faible activité, sur quelques régions au Nord de la Loire. On notera la formation d'une limite frontale secondaire sur le proche Atlantique, qui remonte par flux de Sud-Ouest vers nos régions du Nord-Ouest. On distingue une activité convective assez importante dans ce nouveau front, avec déjà quelques noyaux orageux actifs à l'intérieur.

La dépression secondaire qui va nous intéresser, se situe bien au large Sud-Ouest de l'Irlande. Et là, voilà la raison pour laquelle, d'un point vue météorologique, je n'emploie pas le terme tempête. On assisterait pas à une forte interaction entre une anomalie d'altitude et de surface pour pouvoir permettre le déploiement d'une forte cyclogenèse, engendrant ainsi une véritable dépression tempétueuse avec une belle forme enroulée. Dans le schéma actuel et prévu, il semble qu'on se retrouve typiquement dans le développement d'une cyclogenèse en air froid, un schéma différent contrairement à l'interaction entre une anomalie d'altitude et de surface. Sur les images satellites, on distingue très clairement l'apparition d'une onde sous synoptique dans l'air froid postérieur d'une dépression d'échelle synoptique ( celle actuellement présente sur la Grande-Bretagne ). Avec l'air froid venant du pôle, et l'air plus chaud bloqué sous les moyennes latitudes, on peut constater que la configuration va être favorable à un développement barocline d'amplitude assez modérée, sans pour autant être très importante. C'est donc cette dépression secondaire qui va nous intéresser pour ces prochaines heures et la journée de demain.

Image

Situation attendue :

Comme expliqué plus haut, un noyau de tourbillon, de petite taille, est apparu dans l'air froid à l'arrière d'une dépression d'échelle synoptique, par un mécanisme encore assez mal identifiée, mais probablement lié à la formation de systèmes convectifs dans l'air froid, advectés sur une mer chaude ( amas de Cumulonimbus, comme on peut le voir en mettant une animation de plusieurs images satellites ). Contexte à la fois barocline, de courbure cyclonique et de faible stabilité statique. Ce tourbillon se déplace ensuite vers l'air chaud et se développe grâce à l'interaction avec une anomalie d'altitude, issue d'un développement en aval.

Dans le courant de la soirée et de la nuit suivant, une anomalie d'altitude bien dynamique va venir se conjuguer tout doucement, avec une anomalie de surface assez mal formée du fait d'une zone barocline assez peu marquée. C'est dans la nuit que l'amas convectif va se confronter à la mise en place d'une cyclogenèse qui va lui permettre d'entamer une phase de creusement, il est probable d'atteindre les 990 hPa quand la dépression viendra circuler sur le Manche dans le courant de la nuit. Ensuite, la dépression sera moins marquée en surface, en étant reprise par la dépression synoptique passée sur la Grande-Bretagne, il s'agira principalement d'un très fort resserrement des gradients de pression.

Maintenant, intéressons nous à ce qu'elle pourrait nous apporter. C'est dans le courant de la nuit qui le vent va devenir très fort, voir violent près des côtes ( Scénario AROME 12z ). Jusqu'en fin de nuit, les rafales pourront localement atteindre les 90-100 km/h près des côtes de la Manche et Atlantique. C'est entre le milieu et la fin de nuit que les rafales pourront être violentes entre la façade Sud de la Bretagne, et entre les côtes Vendéennes et de la Loire-Atlantique, on pourrait localement atteindre voir dépasser les 120 km/h. Tout le grand quart Nord-Ouest, le Centre-Ouest, les régions Centrales, et les régions au Nord de la Seine ( Nord-Est encore à l'écart ) subiront également de très fortes rafales dans le courant de la nuit avec des pointes jusqu'à 90 km/h voir plus très localement entre la Bretagne, les régions Normandes, le bassin Parisien et les Hauts-de-France au passage du front. Dans le courant de la matinée, ça devrait au tour du Nord-Est que les rafales deviendront soutenues avec là aussi, des pointes jusqu'à 80-90 km/h sous le passage du front froid. Mais on notera l'apparition d'un axe venteux potentiellement très fort entre le Poitou-Charentes, les Pays-de-la-Loire et le Centre jusqu'en milieu-fin de matinée avec l'arrivée d'une occlusion froide très dynamique par le Nord-Ouest. Il est possible de voir des rafales parfois supérieures à 100 km/h près des côtes et jusqu'à plus de 90km/h localement dans les terres. L'axe devrait ensuite se diriger vers l'Est jusque dans l'après-midi, en apportant encore des rafales jusqu'à 70-80 km/h, peut-être plus sur la Bourgogne en début d'après-midi.

Avec l'arrivée d'air froid en altitude dans une traîne fortement dynamique ( fortes averses mêlées de pluie, de grêle et de grésil voir orages ) de violentes rafales sont également apte à se produire sous ces averses et/ou orages, il est possible d'excéder les 90-100 km/h sous les grains les plus actifs ( l'air froid favorise le renforcement du vent près du sol ). C'est dans le courant de la soirée de Lundi que le vent commencera à tomber, il pourrait encore souffler fort près des côtes de la Manche jusque dans le courant de la nuit.

Image
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1170
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Prévisions-suivis coup de vent fort Lundi 4 Mars 2019

Message par chasseurd'orages37 » 04 mars 2019, 14:39

Le vent a été violent sur le Nord-Ouest, plus particulièrement entre la Bretagne et les Pays-de-la-Loire où l'on a relevé des rafales supérieures à 120 km/h près des côtes, dont 151 km/h à Belle-Île dans le 56. Alors que la perturbation s'évacue par l'Est du pays, le vent reste fort sur la moitié Nord du pays, avec des rafales excédant encore les 80 km/h localement. Les rafales sont soutenues dans le Nord-Est avec plus de 100 km/h relevé à Nancy.

A l'arrière de la perturbation, de nombreuses averses parfois très actives sévissent sur de nombreuses régions. On observe également quelques foyers orageux apportant de fortes pluies et de fortes rafales de vent avec quelques chutes de grêle/grésil.

Le vent commencera à tomber en fin d'après-midi et courant de la soirée, les rafales resteront modérées voir fortes uniquement près des côtes maritimes.
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Prévisions nationales à moyen terme »

.Communauté EzCom