Vous etes invites et vous pouvez nous rejoindre sur

Facebook : Debats sur MeteoNet previsions meteo, volcans, seismes, suivi solaire

Les Réchauffements Climatiques du Passé

La paléoclimatologie est la science qui étudie la climatologie des ères passées, sur des milliers ou millions d'années. N'hésitez pas à venir poster.

Modérateurs : cartesien66, williams

Avatar du membre
loulette
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 367
Enregistré le : 27 avr. 2010, 20:05
Localisation : Rhone

Re: Les Réchauffements Climatiques du Passé

Message par loulette » 23 fĂ©vr. 2011, 22:51

et alors même si c'et du réchauffé, libre à toi de relire. Il y a des internautes dont ce petit rappel interessera. je pourris tout aussi bien parler du réchauffement climatique d'il y a -120 000 ans , celui ou groenland dont le nom était justifié puisque les viking le trouvaient bien vert.
j'aime bien les piqûre de rappel autre que les vaccins.

perso je pense qu'il n'y a pas qu'un facteur volcanique ce serai trop simple sinon, mais il y a un facteur solaire. remarque bien quand il y a peu de taches il y a plus de séismes et un peu peu de volcanisme... une machine bien complexe mais tellement intéressante à étudier.
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/bronze_star-2.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/globe.gif[/img]


[color=#00BFBF]homo hominis lupus[/color]

Avatar du membre
regis
Membre de TDF
Membre de TDF
Messages : 312
Enregistré le : 17 oct. 2010, 15:27
Localisation : sur les hauteurs limousine

Re: Les Réchauffements Climatiques du Passé

Message par regis » 26 fĂ©vr. 2011, 19:49

bonsoir Ă  tous,

attention tout de même de ne pas confondre "ère glaciaire" et "période glacière" nous nous trouvons actuellement dans une ère glaciaire à peu près depuis le debut de l'olocène il y a -35 millions d'années environ.à l'intérieur de cette ère ce trouve des périodes fluctuantes,dites chaudes/froides qui s'alternent les une à la suite des autres.
nous sommes actuellement dans une phase chaude depuis la fin de la période glaciaire précédente de "würm".
l'ère chaude précédente avait commencé au trias (-350 millions d'années) et s'est achevé à la fin de l'éocène
(-35 millions d'années) à cette période les T° moyennes étaient d'environ 20° avec des pics de plusieurs milliers d'années avec des moyennes bien supérieures avoisinant les 25°.
nous avons actuellement une moyenne de 13,5°sur l'ensemble du globe,rien de comparable.

regis.
"Le plus dangereux pour les hommes n’est pas ce qu’ils ignorent, mais ce qu’ils croient savoir " (Mark Twain)

[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/flocon-1an.png[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-3.gif[/img]

Avatar du membre
reno82
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 707
Enregistré le : 06 déc. 2010, 13:53
Localisation : Toulouse

Re: Les Réchauffements Climatiques du Passé

Message par reno82 » 27 fĂ©vr. 2011, 12:47

Je croyais que la température moyenne globale terrestre étais de 15 ... 8/
L'homme est un loup pour l'homme.

Image

Avatar du membre
regis
Membre de TDF
Membre de TDF
Messages : 312
Enregistré le : 17 oct. 2010, 15:27
Localisation : sur les hauteurs limousine

Re: Les Réchauffements Climatiques du Passé

Message par regis » 27 fĂ©vr. 2011, 21:22

bonsoir reno,

suivant les données actuelles,tu as raison,mais la logique devrait nous inciter à beaucoup de réserve tant les études restent très approximative sur les t° généralistes de notre globe.une multitude de données et de modèles de calculs se fourbissent en tout sens,mais tu as raison le graphe que j'ai repris datait de plusieurs années en arrière...mea culpa... en tout état de cause je pense qu'il n'y a pas assez de recul en l'état pour fixer une t° générale du globe fiable.elle doit plutôt se situer vers les 14°.

regis.
"Le plus dangereux pour les hommes n’est pas ce qu’ils ignorent, mais ce qu’ils croient savoir " (Mark Twain)

[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/flocon-1an.png[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-3.gif[/img]

mariejeannejourdan
Invité de passage
Invité de passage
Messages : 1
Enregistré le : 27 mars 2011, 16:47

Re: Les Réchauffements Climatiques du Passé

Message par mariejeannejourdan » 10 avr. 2011, 00:59

loulette dit:
loulette a écrit :CNRS

Des volcans actifs présents sur la côte du Groenland et dans les îles Britanniques ont créé un réchauffement planétaire, il y a 55 millions d’années.

Des chercheurs de l’Université d’Oregon ont confirmé cette hypothèse en analysant des données géologiques et des fossiles marins.
Ils affirment que les quantités de dioxyde de carbone (CO2) et de méthane libérées dans l’atmosphère ont fait monter les températures de :

5 degrés Celsius à la surface de l’océan dans les tropiques ; 6 degrés Celsius dans les eaux arctiques.

Ces analyses montrent pour la première fois une relation directe entre un événement volcanique et le début d’une période de réchauffement planétaire.
Il y a des indications dans l’histoire marine du globe de ce réchauffement planétaire ainsi que des indices géologiques témoignant des éruptions volcaniques à la même période. — Robert Duncan, Université d’Oregon
Cette période appelée Maximum Thermique du Paléocène-Éocène (PETM) a duré environ 220 ans. Le climat y était très chaud.
D’autres effets
Les importantes émissions de CO2 ont aussi fortement accru l’acidification des eaux marines, ce qui a provoqué la disparition de nombreuses espèces.
Les premières éruptions volcaniques ont commencé il y a environ 61 millions d’années et ont duré 6 millions d’années. Durant cette période, 10 millions de kilomètres cubes de magma sont remontés à la surface de la Terre.

Les résultats complets sont publiés dans le magazine Science.
Et si un réchauffement pouvait induire une forte activité sismique, et une forte activité sismique un refroidissement? ;-) :|
On sait que les dernières glaciations au cénozoïde, correspondent bien à des phases de cycles astronomiques décrit par Milankovitch, à savoir: l'inclinaison de l'axe orbitale terrestre, l'excentricité de l'éliptique, la précession des équinoxes, tel que le prévoyait la théorie astronomique du climat. Hors la périodicité de ces cycles est très grande, ex: 21 700 ans pour la précession, 41 000 pour l'obliquité, 100 000 l'excentricité. Donc selon que ces cycles seront ou non en phase pour favoriser une hausse ou une baisse de température, l'impact résultant sera très variable. L'impact séparé de chacun de ces cycles devrait se traduire par une courbe de température sinusoïde, et la résultante des trois donnerait une courbe périodique très complexe, et non pas ces phases de réchauffement régulière suivi d'une baisse brutale qui évoque plutôt un évènement brutal.
On peut donc se poser la question s'il n'y a pas un seuil "gaz à effet de serre" critique, seuil à partir duquel, le méthane stockée par l'océan et les glaces "dégaze"+++, cet échauffement entraîne une hausse des température des océans critique, responsable de l'anoxie des fonds marins, putréfaction, et encore production de méthane, et d'une évaporation d'eau majeure, hors la vapeur d'eau a un effet de serre majeure, puisque si elle disparaissait, je crois que la température chuterait à -18°C!
Hors si la masse de l'océan diminue,la pression diminue, le mouvement des plaques tectoniques augmentent, l'augmentation de la sismicité devient régulière, fragilise la croûte terrestre, et peut être, à l'occasion d'un évènement astronomique, l'effet marée+ un alignement planétaire ect...un évènement volcanique majeur se produit, envoie dans la stratosphère un nuage de poussière diminuant fortement l'ensoleillement et entame une nouvelle glaciation, qui deviendra majeur quand les conditions cycliques astronomiques seront réunis.
Maintenant faisons un petit rappel de l'histoire de notre planète et voyons si notre scénario s'intègre dans l'histoire universelle.
Définissons tout d'abord le vivant comme le principe de conservation de l'énergie originelle. Une étoile disperse régulièrement son énergie de fission jusqu'à sa disparition. La terre en son coeur, conserve une partie de l'énergie originelle, qui perdure sous forme cinétique(rotation, révolution), de chaleur entretenu par les mouvements de frictions(subduction de la croûte océanique), et perd de la chaleur par radiation et convection, perte que son atmosphère limite.
Lorsque les océans primitifs se sont formés suite à son refroidissement, elle a perdu en énergie++. C'est alors qu'eut lieu des réactions de catalyse qui ont pour principe d'économiser l'énergie nécessaire à une réaction chimique. C'est exactement ce qui se passa avec l' apparition des unicellulaires capable de réactions biochimiques enzymatiques! Puis les premiers organismes capables d'utiliser l'énergie solaire par photosynthèse, apparurent: les cyanobactéries. Mais les cyanobactéries captaient le C02 dissous dans l'océan, utilisait le carbone, et rejetait de l'oxygène que l'océan stockait du fait de l'oxydation du fer océanique qui précipitait, jusqu'à épuisement du fer, si bien que l'océan dégazait de l'oxygène, gaz toxique pour les unicellulaires anaérobies. Cela déboucha sur "la grande oxygénation", il y a 2,4 milliards d'années et la disparition massive des êtres unicellulaires de l'océan. Mais l'oxygène n'a pas d'action "effet de serre" car sa structure bi-atomique ne peut absorber le rayonnement électromagnétique du soleil; donc la terre refroidissait. Il y a 750 millions d'années eut lieu la grande glaciation dite"boule de neige", la terre ayant pratiquement gelé complètement. Qui sait si elle ne dû pas sa survie aux cellules eucaryotes, capable d'utiliser la combustion de l'oxygène, apparues après la grande oxydation? Par la suite l'évolution vers des êtres pluricellulaires, les uns producteurs d'O2 par photosynthèse, les autres dégageant du CO2 par respiration mitochondrial, de plus en plus complexes expliquent peut être que le taux d'oxygène se fixa vers 21°/°.
Il y eut également semble t-il, un refroidissement, il y a 65 millions d'années, à l'époque de la disparition des dinosaures; elle aussi assez brutale. On sait qu'il y eut d'abord de grands dinosaures herbivores, puis des carnivores. Est ce que, comme nos ruminants, ces grands herbivores produisaient du méthane? Ce gaz à effet de serre engendra t-il des sécheresses, favorisant l'évolution vers des rongeurs ou des charognards qui évoluèrent, suite à un refroidissement vers des carnivores qui diminuèrent le nombre d'herbivores, mais peut être insuffisamment. Et lorsque l'effet de serre du méthane, s'ajouta à une période astronomique de réchauffement, un réchauffement majeur fut un facteur favorable à la sismicité qui était importante à cette époque. Ce qui n'empêche pas le rôle extincteur de la météorite. Mais cette sismicité n'a t-elle pas engendré un bouleversement des chambres magmatiques et une inversion du champs magnétique avec annulation momentanée favorisant la chute d'une météorite a t-elle eut lieu?(j'ignore si l'on peut connaître toutes les inversions magnétiques) :hello:

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15713
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les Réchauffements Climatiques du Passé

Message par cartesien66 » 03 aoĂ»t 2012, 17:46

Voila un réchauffement qui ne passe pas inaperçu si les données sont fiables !!
http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/s ... erges.html
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
Messages : 6422
Enregistré le : 28 nov. 2009, 14:49
Localisation : Plein Sud
Contact :

Re: Les Réchauffements Climatiques du Passé

Message par FredTDF » 03 aoĂ»t 2012, 19:31

Je fais un copié collé de cet article pour rien ne perdre ;-)
Excellent lien.
Des forages au fond de la mer au large de l'Antarctique révèlent que ce continent glacé était couvert par la forêt vierge il y a 52 millions d'années, ont annoncé jeudi des scientifiques.

Ces forages effectués au large de la côte orientale ont permis de récupérer des fossiles de pollens provenant d'une forêt "quasi-tropicale" couvrant le continent à l'époque de l'Eocène, il y a entre 34 et 56 millions d'années.

Des analyses de molécules sensibles à la température montrent qu'il faisait "très bon" à cette époque, à cet endroit du monde, avec des températures d'environ 20 degrés Celsius, a déclaré à l'AFP Kevin Welsh, un scientifique australien qui a participé à cette expédition menée en 2010 dont l'étude a été publiée dans la revue britannique Nature.

"Il y avait des forêts, pas de glace, et il faisait très bon", a-t-il ajouté.

Des niveaux élevés de dioxyde de carbone dans l'atmosphère étaient sans doute à l'origine de la chaleur et de l'absence de glace sur l'Antarctique. La quantité de CO2 à l'époque est estimée entre 990 et "quelques milliers" de parties par million (ppm).

Aujourd'hui, le taux est évalué à environ 395 ppm et les prévisions les plus extrêmes du Panel intergouvernemental sur le changement climatique (IPCC) table sur une nouvelle fonte des glaces "à la fin du siècle", a rappelé le scientifique, paléoclimatologue de l'université du Queensland.

Ces découvertes sont "très significatives" pour la compréhension des changements climatiques à venir, notamment au regard de l'importance de l'Antarctique pour la planète, et de ses immenses réserves d'eau stockées à sa surface sous forme de glace, a souligné le chercheur.
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage

Aliane

Re: Les Réchauffements Climatiques du Passé

Message par Aliane » 06 aoĂ»t 2012, 22:23

Quelle était la localisation géographique de ce continent à l'époque ? Comme vous le savez je pense, depuis l'éclatement de la Pangée, la dérive des continents a beaucoup changé les latitudes et longitudes et l'Antarctique ne semble pas avoir toujours été polaire. Cela dit, 34 à 56 MA, c'est hier !

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15713
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les Réchauffements Climatiques du Passé

Message par cartesien66 » 07 aoĂ»t 2012, 06:44

Certainement Aliane,si"près"de notre époque,la Terre devait beaucoup ressembler à celle que nous connaissons aujourd'hui !!
Sauf si les glissements brutaux de la croute terrestre sont vrais comme le croient certains !! :hehe:
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5122
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: Les Réchauffements Climatiques du Passé

Message par williams » 07 aoĂ»t 2012, 09:41

Aliane a écrit :Quelle était la localisation géographique de ce continent à l'époque ? Comme vous le savez je pense, depuis l'éclatement de la Pangée, la dérive des continents a beaucoup changé les latitudes et longitudes et l'Antarctique ne semble pas avoir toujours été polaire. Cela dit, 34 à 56 MA, c'est hier !
Il semblerait que ça fait au moins 200 millions d'années que ce continant soit en haute-latitude dans l'hémisphère Sud comme le montre l'animation : http://la.climatologie.free.fr/glaciati ... htm#DERIVE

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Paléoclimatologie »