Quelque livres sur le climato-réalisme

Forum dédié aux discussions autour des débats lors d'émissions qui concernent climat, météo, mais également les article de presse...
RĂ©pondre
pacien
Intéressé Persévérant
Intéressé Persévérant
Messages : 115
Enregistré le : 21 févr. 2018, 18:12
Localisation : Isère
Contact :

Quelque livres sur le climato-réalisme

Message par pacien » 20 dĂ©c. 2018, 19:16

Pour ceux qui doutent la thèse officielle du réchauffisme ou de la compétence des climato-réalistes du forum, voici quelques livres qui confirment que le scepticisme n'est pas négligeable.
Climat : 15 vérités qui dérangent de István E. Markó
Le débat sur l'origine des changements climatiques est loin d'être clos. Ces dernières années, les faits sont venus contredire les théories du groupe international d'experts sur le climat (le GIEC). Pourquoi les températures n'ont-elles plus augmenté à la surface du globe depuis 1998, tandis que les émissions de CO2 ne cessaient de croître ? Pourquoi le volume de glace en Antarctique ne diminue-t-il pas ? Pourquoi les scientifiques impliqués dans le « Climategate » refusent-ils de fournir les données sur lesquelles se basent leurs prévisions ? Et surtout, pourquoi les prédictions alarmistes proférées par ces scientifiques ne se sont-elles pas réalisées ? Pour la première fois, des professionnels issus de différentes disciplines unissent leurs forces pour montrer que le débat sur le climat n'est pas clos. En dépit des pressions professionnelles qu'ils subissent, et du tsunami médiatique d'hostilité qu'ils rencontrent à chacune de leurs initiatives, les auteurs du présent ouvrage, chimistes, géologue, ingénieurs, journaliste, épistémologue, dont plusieurs scientifiques reconnus dans leurs disciplines respectives, estiment qu'il n'est plus possible de se taire. Cet ouvrage, véritable bible du « climato-scepticisme », fait la synthèse des arguments qui réfutent les thèses dominantes dans le domaine climatique. Il est montré comment, depuis quinze ans, la réalité dément systématiquement les projections du groupe d'experts international sur le climat (GIEC) et de leurs innombrables relais politiques et médiatiques. Pour que triomphe la vérité scientifique.
L'urgence climatique est un leurre de François Gervais
La terre se réchauffe dangereusement et si nous ne faisons rien, demain verra la fin du monde. En matière de climat, le marché de la peur est florissant. Une peur bien utile, véritable instrument de pouvoir fondé sur la manipulation des émotions au détriment de la raison. Faut-il en effet rappeler quelques-unes des prophéties émises en 1970 par les premières assises écologistes du " jour de la Terre ", pour l'horizon de l'an 2000 : plus une goutte de pétrole, généralisation des famines sur tout le globe et réduction de l'espérance de vie à 49 ans aux Etats-Unis... Sans oublier le cri d'alarme lancé en 2008 par Al Gore, prix Nobel de la Paix 2007 et ancien vice-président américain, qui annonçait la disparition totale de la calotte glacière estivale au pôle nord en 2013... Pour François Gervais, s'il y a une urgence, c'est celle de retrouver nos esprits... scientifiques. Car, contrairement à ce que disent les responsables du GIEC, il est absolument faux d'affirmer qu'il existe un " consensus " des chercheurs autour des questions climatiques. Ce livre le prouve en détails. Le catastrophisme des modèles virtuels actuels, source de politiques énergétiques dispendieuses dont certaines n'ont de durable que l'affichage, est en revanche une vraie catastrophe annoncée.
Climat Investigation + les dessous de l'affaire de Philippe Verdier
Deux mois avant la COP 21, Philippe Verdier osait publier une enquête édifiante sur le climat sans remettre en cause le réchauffement. Ses révélations insoutenables s'opposaient à l'emballement autour de la conférence climatique. À la parution de Climat Investigation, l'auteur interpellait courageusement le chef de l'État dans une lettre ouverte.
Une semaine plus tard, France 2 l'interdit d'antenne. Un mois après, il était licencié. Délit d'opinion ? Élimination politique ? France Télévisions doit s'expliquer devant la justice face à cette violation des droits de l'homme et ce cas manifeste de discrimination.
En supplément de l'enquête originale, dont la validité est démontrée par les événements, Philippe Verdier dévoile les coulisses de ce scandale planétaire. Malgré une puissante vague de soutiens, une partie de la sphère politique et médiatique se livra à un lynchage féroce. Alors que les valeurs démocratiques étaient malmenées, François Hollande, Laurent Fabius et Ségolène Royal niaient la portée du livre qui passionna l'opinion et désacralisa la COP 21.
L'IMPOSTURE CLIMATIQUE de CLAUDE ALLEGRE
On nous abreuve de prédictions alarmistes : la température du Globe va augmenter au-delà de l'acceptable, le niveau de la mer va envahir les îles et les villes côtières, les tempêtes tropicales dévastatrices vont se multiplier, les réfugiés climatiques vont se compter par millions. STOP !
Après la crise bancaire qui a ébranlé le monde et continue de le secouer, une véritable panique climatique a failli en amplifier les effets. Heureusement, à Copenhague,grâce aux pays du Sud soutenus par Barack Obama, le bon sens, au final, l'a emporté. Jusqu'à quand ?
Sous la forme d'un dialogue vif et approfondi, ce livre raconte dans les détails comment une véritable conspiration mélangeant science et politique a pu imposer le mythe du réchauffement climatique - théorie scientifique plus que fragile - à tant d'hommes politiques comme aux médias. Il raconte par le menu comment les ambitions scientifiques et politiques de quelques-uns ont pu s'appuyer sur un affairisme très actif, une techno structure de l'ONU en recherche de justification et un mysticisme pour alimenter la peur et la culpabilité, ferments assurés de déclin.
Ce livre-choc documenté, précis et implacable donne, sans langue de bois, les clés de ce qui apparaîtra demain comme le premier scandale planétaire.
Avec, en toile de fond, le dévoiement de la très belle idée d'écologie.
Climat, mensonge et propagande (MEN.PROP.) de Hacène Arezki
D’un côté des climatologues alarmistes qui affirment que la Terre se
réchauffe par la faute des activités humaines. De l’autre, les climatosceptiques
pour qui ce réchauffement a des causes naturelles. Qui
croire ?
Parce qu’elle dissimule des enjeux idéologiques et économiques
colossaux, une banale controverse scientifique a pris une ampleur
considérable, tuant ainsi le débat scientifique.
Loin de tout lobby et de toute passion, le géographe Hacène Arezki
propose une remise à plat radicale, en répondant aux questions
essentielles :
• Comment mesure-t-on la température de la Terre ?
• Quelle est l’ampleur réelle du réchauffement climatique ?
• Ce réchauffement est-il sans précédent ?
• Faut-il s’en alarmer ?
• Hormis les activités humaines, quelles autres hypothèses sérieuses peuvent l’expliquer ?
Au-delà des aspects historiques et scientifiques, ce livre lève le voile sur les véritables enjeux
politiques, économiques et médiatiques du débat sur le réchauffement climatique. L’enquête
sur l’épopée d’Al Gore et sur le Climategate, entre autres, est éloquente.
Ce livre possède une qualité rare : rendre le débat sur le climat accessible à tous sans sacrifier
un instant la rigueur scientifique.
La comédie du climat de Olivier Postel-Vinay
Le changement climatique fournit un matériau de choix pour analyser la comédie du pouvoir et des croyances dans le monde contemporain. Autour de la thèse : la Terre se réchauffe du fait des activités humaines, l’affrontement est violent. D’un côté, les «climatozélotes» qui pensent qu’il n’y a plus de doute et qui ont fait de cette thèse une croyance absolue. De l’autre, les «climatosceptiques» qui pensent avoir relevé suffisamment d’incohérences dans les chiffres pour afficher un scepticisme argumenté. L’un des objets de ce livre est d’expliquer, d’interpréter objectivement les résultats. Il interroge aussi la science d’aujourd’hui, sa relation à l’argent, à la politique et aux médias. Comment fait-on la différence entre une croyance collective et une certitude scientifique ? Ce débat donne naissance à un spectacle quasi shakespearien. A l’exception de l’amour, toutes les passions humaines s’y déchaînent : soif de savoir et de pouvoir, quête de notoriété, goût inavoué pour l’argent, délire, et même haine jusqu’à l’excommunication ou la mise à mort.
Climat : la grande manipulation: CO2, catastrophe ou bienfait ? de Christian Gerondeau
Parce que l'humanité utilise du pétrole, du gaz, et du charbon, il y a de plus en plus de gaz carbonique (CO2) dans l'atmosphère. Selon les Nations Unies et leur émanation le GIEC, ce CO2 serait la cause d'un réchauffement massif de la planète et nous mènerait à la catastrophe. Mais quand un scientifique indépendant étudie les chiffres, il constate que les derniers relevés des satellites ne vont pas du tout dans ce sens. Certes, à cause d'un puissant "El Nino", il y a eu en 2015 et au début de 2016 une hausse des températures qui a entraîné des records, mais elle a peu duré. Les relevés officiels que reproduit ce livre sont unanimes : les températures sont revenues à la normale au milieu de 2016. Deuxième surprise : de nombreux spécialistes affirment qu'il n'y a non seulement pas lieu de craindre les émissions de CO2 mais qu'il faut au contraire s'en réjouir. Pour deux motifs fondamentaux :
Histoire du climat depuis l'an mil de Le Roy Ladurie
Emmanuel Le Roy Ladurie montre dans ce livre fondateur qu'il peut y avoir une histoire du climat. Le climat est une fonction du Temps; il varie; il est sujet à des fluctuations. Météorologistes, géographes, glaciologues, géologues, etc. le savent bien qui, dans leurs travaux, retrouvent cette évidence. Mais chez les historiens, une telle recherche restait à constituer. Comment surmonter l'absence d'informations sérielles, de relevés systématiques sur les températures et les précipitations ? Comment ne pas réduire l'histoire du climat à une explication climatique de l'histoire humaine ? Il fallait patiemment trouver une documentation valable en étudiant les observations météorologiques anciennes, en regardant les dates des récoltes, en scrutant les textes, descriptions et représentations iconographiques des glaciers... L'historiographie du climat devient ainsi une enquête minutieuse et passionnante où l'on chemine entre forêts, vendanges et mers de glace, du Moyen Age au réchauffement récent en passant par le « petit âge glaciaire ».
Est-ce que ma modeste synthèse du forum est plus riche ? http://www.laterredufutur.com/html/phpB ... =10&t=2966
Pacien Moulin, entre réalisme et fiction climatique.

Image

Avatar du membre
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
Messages : 6378
Enregistré le : 28 nov. 2009, 14:49
Localisation : Plein Sud
Contact :

Re: Quelque livres sur le climato-réalisme

Message par FredTDF » 20 dĂ©c. 2018, 19:45

Merci pour tout ça et oui forcément les forums sont plus riches grâce à toi. Je suis certain que beaucoup de personnes apprécieront ces livres et peut être que certains finiront par se poser les bonnes questions. ;-)
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage

RĂ©pondre

Retourner vers « Emissions, Média, Presse »