Vous etes invites et vous pouvez nous rejoindre sur

Facebook : Debats sur MeteoNet previsions meteo, volcans, seismes, suivi solaire

Regain activité Islande ?

Suivi régulier des volcans et supervolcans dans le monde, liés aux risques sur la santé et leur impact sur le climat.

Modérateurs : williams, milou

RĂ©pondre
Avatar du membre
mariecat
Modérateur
Modérateur
Messages : 1210
Enregistré le : 30 mai 2010, 14:42
Localisation : Sud Charente

Regain activité Islande ?

Message par mariecat » 01 fĂ©vr. 2020, 12:42

Une activité sismique continue a été enregistrée autour de Grindavík. Hier soir à 22h22, un tremblement de terre de M4.0 s'est produit environ. 5 km au NE de Grindavik et un autre M4,3 à 22h24. Plus de 500 tremblements de terre ont été mesurés depuis hier midi. Aucun signe de tremblement volcanique n'a été détecté. Plus de 100 rapports ont été reçus, selon lesquels les tremblements de terre ont été ressentis à Reykjanes, la capitale et au nord de Borgarfjordur. Ce sont les plus grands tremblements de terre depuis le début de l'activité le 21 janvier.

Le dernier traitement GPS montre que le soulèvement à l'ouest de Þorbjörn est toujours en cours. Au total, le soulèvement est supérieur à 4 cm depuis le 20 janvier. L'explication la plus probable de l'activité de soulèvement et de tremblement de terre est que nous avons une intrusion magmatique à une profondeur de 3 à 9 km juste à l'ouest de Þorbjörn. Il est très probable que cette activité s'arrête sans aucun volcanisme
Biggest earthquakes during the last 48 hours
Size Time Quality Location
4.3 31 Jan 22:24:55 Checked 4.3 km NNE of GrindavĂ­k
3.9 31 Jan 22:22:21 Checked 4.9 km NNE of GrindavĂ­k
3.4 31 Jan 21:45:46 Checked 5.0 km NNE of GrindavĂ­k

source IMO
Image

Avatar du membre
mariecat
Modérateur
Modérateur
Messages : 1210
Enregistré le : 30 mai 2010, 14:42
Localisation : Sud Charente

Re: Regain activité Islande ?

Message par mariecat » 01 fĂ©vr. 2020, 12:43

Analyse jours précédents ( IMO)


Accumulation possible de magma sous le mont Thorbjorn sur la péninsule de Reykjanes
L'inflation a été détectée ces derniers jours. Un essaim de tremblements de terre s'est produit au cours de la même période. Un état d'incertitude a été déclaré. Le code couleur de l'aviation est passé au jaune pour Reykjanes.
26.1.2020

Une inflation a été détectée depuis le 21 janvier et se situe juste à l'ouest du mont. Thorbjorn sur la péninsule de Reykjanes. Le gonflage est inhabituellement rapide, environ 3-4 mm par jour et s'est accumulé jusqu'à 2 cm à ce jour. Il a été détecté à la fois sur des stations GPS continues et sur des images InSAR. L'inflation est très probablement un signe d'accumulation de magma à une profondeur de quelques kilomètres seulement. Si l'accumulation de magma est à l'origine de l'inflation, l'accumulation est très faible, le premier volume estimé étant d'environ 1 million de mètres cubes (0,001 km3). Telle est la conclusion d'une réunion tenue ce matin avec le conseil scientifique de la protection civile de l'OMI.

Des mesures précises de la déformation crustale sur la péninsule de Reykjanes s'étendent sur env. trois decennies. Pendant cette période, aucun signal comparable n'a été mesuré. C'est inhabituel pour cette période. Un essaim de tremblements de terre est en cours depuis le 21 janvier, parallèlement au signal de déformation, juste à l'est du centre d'inflation (nord-est de Grindavík). Les plus grands tremblements de terre se sont produits le 22 janvier et étaient de M3,7 et 3,6. Ils ont été largement ressentis sur la péninsule de Reykjanes et jusqu'à la région de Borgarnes. L'essaim de tremblements de terre est actuellement en déclin. Des essaims comme celui-ci sont communs et ne sont pas inhabituels en soi dans la région. Le fait qu'une inflation se produit aux côtés de l'essaim de tremblements de terre est une source de préoccupation et de surveillance plus étroite.

L'inflation est centrée au sein d'une zone volcanique active
L'inflation se produit sur les limites des plaques et à l'intérieur du système volcanique de Svartsengi qui est soit considéré comme un système distinct, soit comme une partie du système volcanique de Reykjanes. La dernière éruption connue a eu lieu lors des incendies de Reykjanes, qui se sont produits entre 1210-1240 AD. Au cours de cette période, plusieurs éruptions se sont produites dans ce système, il y a eu trois éruptions dans le système Svartsengi. Les éruptions étaient des éruptions de fissures effusives (non explosives) qui ont éclaté sur des fissures de 1 à 10 km de long. Aucune éruption explosive n'est connue de ce système. La plus grande éruption de l'essaim, à partir du 13ème siècle, a formé de la lave d'Arnarseturshraun (estimée à 0,3 km3 et 20 km2). Historiquement, la durée de ces éruptions s'étend de quelques jours à plusieurs semaines. L'activité sismique est très courante dans cette zone et est liée aux limites des plaques, à l'activité géothermique et aux intrusions de magma possibles. Les tremblements de terre les plus importants mesurés dans cette zone sont d'environ M5,5.


Scénarios possibles
L'activité n'est en cours que depuis quelques jours et il n'est pas certain qu'elle dégénérera en une activité plus sérieuse. Sur la base des informations actuelles, les scénarios suivants sont considérés comme possibles, sans préciser lequel est le plus probable ou dans quel délai.

1. Si l'inflation est due Ă  l'accumulation de magma:

• L'accumulation de magma cessera bientôt sans autre activité.

• L'accumulation de magma se poursuit pendant un certain temps sans autre activité.

• L'accumulation de magma entraînera une intrusion de magma.

• L'accumulation de magma entraînera une intrusion et une éruption de magma (éruption de fissure effusive).

• L'accumulation de magma déclenche une activité sismique avec des tremblements de terre plus importants (jusqu'à M6.0).

2. Si l'inflation n'est pas causée par l'accumulation de magma:

• L'inflation pourrait être liée à l'activité tectonique et conduire à des tremblements de terre plus importants (jusqu'à M6.0).
Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Volcanisme »