Italie - le Vesuve & les Champs Phlégréens

Suivi régulier des volcans et supervolcans dans le monde, liés aux risques sur la santé et leur impact sur le climat.

Modérateurs : williams, milou

RĂ©pondre
Avatar du membre
myst-r
Invité régulier
Invité régulier
Messages : 35
Enregistré le : 19 juin 2010, 17:34

Italie - le Vesuve & les Champs Phlégréens

Message par myst-r » 14 aoĂ»t 2010, 01:44

L'éruption récente du volcan islandais a réveillé l'attention sur les volcans européens, mais le volcan continental le plus dangereux est sans aucun doute le Vésuve en Italie. Une éruption éventuelle pourrait provoquer une catastrophe humaine sans précédents.

Il se laisse admirer comme une vulgaire attraction touristique par des milliers de promeneurs. Et pourtant, le VĂ©suve ne dort que d'un Ĺ“il.

Le magma ne cesse de s'accumuler sous son cratère de 600 mètres de diamètre, à dix kilomètres de profondeur.

Plusieurs dizaines de bombes atomiques

Sandro De Vita est volcanologue à l'observatoire du Vésuve. Il observe le volcan chaque jour et confirme qu'une charge explosive équivalente à plusieurs dizaines de bombes atomiques se trouve sous terre à cet endroit. "Le conduit est complètement obstrué", dit-il, "donc le magma n'a pas de porte de sortie. Par conséquent il accumule une grande énergie en profondeur. Une énergie qui pourrait dans le futur, espérons lointain, réussir à vaincre la résistance du bouchon en surface et provoquer une éruption fortement explosive".

Sa dernière activité remonte au 18 mars 1944 en pleine guerre. Bilan : 26 morts et 12 000 sans abris. Il s'agissait pourtant, selon les spécialistes, d'un simple "éternuement" du volcan. Rien à voir avec la gigantesque éruption du 24 août 79 qui ensevelit Pompei et Herculanum.

Des constructions illégales en nombre

Mais Naples s'est transformée aujourd'hui en mégalopole et de nombreuses personnes ont construit sans autorisation une maison sur les versants du volcan. On estime que 600 000 personnes au moins vivent dans la zone rouge que ces habitants voient comme un jardin d'Eden mais qui peut à tout moment se transformer en enfer. L'une des propriétaires admet qu'elle et son mari ont décidé de construire leur habitation en toute illégalité, mais dit-elle, "nous avons pu payer une simple amende pour nous mettre en ordre avec le cadastre. Chaque matin, je regarde la volcan et je me dis : heureusement que nous avons le Vésuve car grâce à lui nous avons un climat absolument unique".

Un hĂ´pital en construction

Cette dame n'est pas la seule à penser de la sorte ; il règne une sorte d'inconscience collective dans la région. Et les autorités font pire encore, en construisant un hôpital à 100 mètres seulement de la zone à risques. Tous, restent sourds aux cris d'alarmes de deux volcanologues napolitains. Pour Benedetto De Vita, volcanologue à l'université de Naples, "à partir du moment où les autorités construisent dans cette zone le plus gros hôpital publique de la zone méditerranéenne, elles donnent un signal désastreux. Les plans d'évacuation ne sont pas crédibles si les institutions construisent là où elles invitent la population à partir de la zone".

Le laboratoire d'observation du Vésuve est le plus ancien du monde. Il contrôle le volcan vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Au premier signal de réveil, les scientifiques savent que la protection civile a besoin d'une semaine pour évacuer le million de personnes qui vivent sur la bombe. Et le second volcanologue, Marcello Martini d'ajouter, "ce que nous ne savons pas, c'est le laps de temps qui s'écoulera entre les premiers signaux crédibles de réveil du volcan et l'éruption proprement dite". Et les scientifiques savent aussi que la lave se déplacera à une vitesse de 100 km/heure à une température de 500 degrés ; de quoi détruire toutes les constructions en cas d'éruption.

Un drame humain se profile

Pour Sandro De Vita, "l'éruption sera fortement explosive et une colonne de cendres de vingt kilomètres au moins s'élèvera dans l'atmosphère et donc jusqu'à la stratosphère. Successivement, on assistera à la propagation de ce qu'on connait sous le nom de nuages ardents ou écoulements pyroclastiques, qui sont les phénomènes les plus destructifs d'une éruption volcanique".

Les désagréments aériens ne seraient pourtant rien face au drame humain.
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/humanitarium-ete2010.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/automne2010.gif[/img]

Avatar du membre
plouf
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1072
Enregistré le : 01 juil. 2010, 19:59
Localisation : Bruxelles Belgique

Re: Italie , "le Vesuve"

Message par plouf » 14 aoĂ»t 2010, 08:34

belle exemple de l'incrédulité de certain sur les risques réelle de certains phénomènes.
ils doivent ĂŞtre ou idiot, ou suicidaire!
:-?

mais malheureusement cette situation n'est pas que en Italie, l'Amérique aussi a ses adeptes suicidaire.
le climat est un ami/ennemis, selon la façon d'on vous vous y adaptez!

ImageImage

Avatar du membre
fabricejanssens
Membre habitué
Membre habitué
Messages : 517
Enregistré le : 28 avr. 2010, 10:50

Re: Italie , "le Vesuve"

Message par fabricejanssens » 14 aoĂ»t 2010, 16:30

Et en cas d'éruption, tout le monde devra les aider. C'est incroyablement stupide de telles réactions et la construction de l'hopital une grosse blague !!! :twisted:
ImageImage

korben83
Membre Confirmé
Membre Confirmé
Messages : 282
Enregistré le : 22 avr. 2010, 21:33

Re: Italie , "le Vesuve"

Message par korben83 » 14 aoĂ»t 2010, 16:42

Ignorer le risque leur permet de ne pas créer de peurs... C'est une réaction humaine qui avait été décrite par je ne sais plus qui, mais en gros, plus tu habites près d'une source de danger, plus tu l'ignores et tu la braves, ceci afin d'annihiler la peur au quotidien
ImageImage

Avatar du membre
Fantomon
Banni
Banni
Messages : 105
Enregistré le : 10 mai 2010, 19:39

Re: Italie , "le Vesuve"

Message par Fantomon » 13 sept. 2010, 11:37

C'est comme pour les zones rouges en Bretagne/Vendée où les gens construisent au bord de la mer directement près de la plage et s'étonnent d'avoir leur maison inondée, mon père disait toujours qu'il fallait garder une distance avec la mer pour avoir une maison.
Le Vésuve a même eu une arrivée du Giro.
Ce volcan est très dangereux, tout le monde le sait mais les gens sont tellement bornés qu'ils s'en foutent.

MarcdeCaen

Activité du Volcan Campi Flegrei

Message par MarcdeCaen » 23 juin 2011, 16:12

Le Super volcan Campi Flegrei en Italie montre de plus en plus de signes d'activités ?
et bizarement personne n'en parle ? c quand mĂŞme un volcan VEI 7 et Ă  notre porte

liste des séismes uniquement pour le mois de Juin 2011
2011-06-23
10:15:58
4.7
35 Km
2011-06-22
21:50:53
Mw 6.
40 Km
2011-06-22
14:29:00
5.5
40 Km
2011-06-13
06:50:35
5.0
40 Km
2011-06-13
00:25:28
4.8
20 Km
2011-06-09
18:15:55
5.0
52 Km
2011-06-08
07:53:46
4.7
30 Km
2011-06-07
03:52:31
4.7
32 Km
2011-06-06
00:46:47
4.8
40 Km
2011-06-01
18:37:06
4.7
70 Km
http://hisz.rsoe.hu/alertmap/read/index ... ex&svid=12

et on fait tout une histoire quand le Yellowstone tremblote ??

Avatar du membre
hldesign
Administrateur
Administrateur
Messages : 2954
Enregistré le : 22 avr. 2010, 22:52
Localisation : Haute vallée de l'Aude

Re: Activité du Volcan Campi Flegrei

Message par hldesign » 23 juin 2011, 17:16

Merci Marc mais le lien ne donne rien ;-)
Bizarre, mise à part des infos sur sa dernière éruption en 1538 je ne trouve rien sur une éventuelle activité sismiques de ces derniers jours, mise à part ton lien Marc, si quelqu'un à d'autres liens ?
Maintenant les séismes sont tout de même relativement profond, donc je ne suis pas sur qu'il y ait pour le moment source d'inquiétude, maintenant je ne suis pas volcanologue ;-)
Et pourtant elle tourne

ImageImage

Avatar du membre
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
Messages : 6407
Enregistré le : 28 nov. 2009, 14:49
Localisation : Plein Sud
Contact :

Re: Activité du Volcan Campi Flegrei

Message par FredTDF » 23 juin 2011, 17:47

Il fait parti des Champs Phlégréens proche du Vésuve. Il y a une très forte crainte d'éruption de ces champs et du Vésuve pour ce siècle :
http://www.laterredufutur.com/html/modu ... le&sid=258

Il y a une périodicité assez "intéressante"pour cette région d'Italie.

Voici un topic oĂą en parle Ă©galement sur TDF :
http://www.laterredufutur.com/html/phpB ... f=42&t=264
Je pense que les 2 topics vont être fusionnés ;-)
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage

Avatar du membre
reno82
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 707
Enregistré le : 06 déc. 2010, 13:53
Localisation : Toulouse

Re: Activité du Volcan Campi Flegrei

Message par reno82 » 23 juin 2011, 17:55

Voici ce que dit wiki a propos du volcan ^^


Les Champs Phlégréens est une grande région d'origine volcanique situé dans le nord-ouest de la ville de Naples, et le mot «touristes» Flego vient du grec signifiant «brûler», «brûler». Dans le domaine sont encore reconnaissables de vingt à quatre cratères et édifices volcaniques, dont certains sont gazeux évènements effusif (zone de Solfatara) ou hydrothermale (Agnano, Pozzuoli, Lucrino) et sont la cause du phénomène de la bradyséisme (plus reconnaissable pour sa taille dans le passé dans le temple dit de Sérapis à Pouzzoles). Géologiquement la région de Campi Flegrei caldeira est un grand dans un état de quiescence d'un diamètre de 12-15 km dans la partie principale, où il ya de nombreux cratères, les petites structures volcaniques et les zones avec un type de volcanisme secondaire (fumerolles, sources chaudes , bradisism ...). Tout au long de la zone sont visibles d'importants gisements d'origine volcanique comme le tuf gris Campano (ou ignimbrite Campana) ou le tuf jaune.

En 2003, conformément à la loi n ° régional Campanie 33 de 09.01.1993, a été créé le Parc Naturel Régional des Campi Flegrei.
Les étapes géologiques

Dans le Campi Flegrei reconnaître et distinguer trois périodes ou phases géologiques:

La Première Période Flegreo: 42000-35000 remonte ans et se caractérise par des plaques tufs Piperno grise pipernoidi et, dans reconnaissables Camaldoli colline, comme dans le nord et la crête ouest de la montagne de Cumes; autres produits qui lui sont profondes Monte di Procida, reconnaissable dans les falaises de la côte. Pour cette période, parle aussi du volcan Archiflegreo activité volcanique explosive qui a atteint un point culminant avec l'explosion qui se propagent dans la majeure partie de la région de Campanie ignimbrite (39.000 ans).
La deuxième période Flegreo: datés entre 35000 à 10500 ans, juste il ya 35.000 ans est venu la plus grande histoire de l'éruption a été caractérisée par le dépôt de tuf vaste qui couvre toute la cloche plat pour une superficie de plus de 10000 km carrés environ 15.000 ans, un événement catastrophique quand les volcans d'autres formés dans une quantité de pierres ponces et de cendres à cause de la fragmentation de 40 km de magma, dont le produit était le tuf jaune, qui est le reste d'un immense volcan sous-marin (avec un diamètre d'env. Pozzuoli, et à 15 km au centre), dont le cratère est formé par la colline de Posillipo résiduelle, à partir de Camaldoli colline, à partir de la crête nord de quatrième, des montagnes de Licola-S.Severino partir digue de la montagne de Cumes, et Monte di Procida. Dans ce cratère se tient toujours le tuf massif du Mont Gauro qui se trouve entre Pozzuoli et Averno.
La troisième période Flegreo: datée de 8000 à 500 ans, est caractérisée par la pouzzolane blanche qui est la matière qui a formé la majorité de volcans qui forment la Campi Flegrei. Ils ont tous été placés dans le cratère du Flegreo Deuxième Période primordiale; vous pouvez dire à peu près, avec une activité initiale dans le domaine de l'ouest et la baie Bacoli (10000-8000 ans), un niveau intermédiaire dans la zone centrale, la région de Pozzuoli, et Split Mountain Agnano (8000-3900 ans), et enfin l'activité la plus récente spostatasi retour vers l'ouest pour former le nouveau mont Averne (3800-500 ans), un petit 133 m de haut cône volcanique près du lac, dans la municipalité de Pozzuoli Lucrino . La dernière éruption a été celle du Monte Nuovo en 1538 après une période de quiescence dure environ 3000 ans et est parmi les éruptions moins intense a eu lieu à Campi Flegrei.

De 1970 à 1972, le premier épisode bradisism provoqué une levée d'environ 170 cm de sol dans le port de Pozzuoli, et de 1982 à 1984, il y avait une deuxième ascension de la chaussée qui conduit à la levée des quais à environ 3 mètres depuis la fin de l'année 1984 a commencé une récession. Il est remarquable que dans les années 1982 à 1984 environ 10.000 tremblements de terre ont été détectés, a également averti quelques centaines de la population .

Actuellement, la superficie des Campi Flegrei est inclus dans les villes de Pozzuoli, Bacoli, Monte di Procida, Quarto Flegreo. Il s'inscrit Ă©galement dans les quartiers de Naples Soccavo, Fuorigrotta Posillipo et les villages de plaines, Pisani et Agnano.

Ils font partie des Campi Flegrei, même si elle est confinée à l'extérieur du cratère d'origine Flegree les îles d'Ischia, Procida et Vivara. Ils ont une histoire quelque peu différente et l'histoire, en partie parallèle à celle des volcans sur terre. En outre, plusieurs autres cratères ont été identifiés dans le golfe de Pozzuoli, coulé dans la mer ou brisées au cours des millénaires.
Liste des volcans
Tuf massif du Mont Gauri et
le long de la cĂ´te de la Starza plateau
(Vue de Pouzzoles)
La Solfatara
Coulée de lave (dôme trachytique) qui est situé sur la Solfatara l'Air Force Academy

Voici une liste d'éruptions majeures, des cratères de volcans éteints et les zones encore actif, et plus facilement reconnaissables pics dans la morphologie des lieux cités dans l'ordre chronologique de la formation:

Datant de 35 000 Ă  10500 ans:
Posillipo - Camaldoli Hill - San Severino Montagnes - Mont Cuma (tuf partie) - Monte di Procida
Cap Misène (Bacoli)
Bacoli et Punta Penna (Bacoli)
Mont Gauro (Pozzuoli)
Quatrième Flegreo

Datant de 10 500 Ă  8000 ans:
Nisida Island (Naples)
Split Mountain (Quatrième Flegreo)
Les fonds de la baie et du golfe de Baia (Bacoli) [8400 f]

Datant de 8000 Ă  500 ans:
Le Starz (Pouzzoles)
Mont Cigliano (Pouzzoles)
Agnano (Naples) [4400 a.f.]
Mont encens (Pouzzoles)
coupole trachytiques de la Force aérienne
Solfatara (Pozzuoli) [3900 a.f.]
Lac d'Averne (Pouzzoles) [3800 a.f.]
Astroni cratère (Naples) [3700 a.f.]
Cratère Senga [3700 a.f.]
Monte Nuovo (Pouzzoles) [1538]

ĂŽles
Mont Epomeo (île d'Ischia)
ĂŽle de Saint-Martin (Monte di Procida)
Procida (autres cratères: Chiaia, Anthrax, Pozzovecchio)
Vivara île
Golfe de génito - entre Procida et Vivara

Indifférenciées plat:
Fuorigrotta (Naples)
Plain (Naples)
Pisani (Naples)
Soccavo (Naples)
L'homme est un loup pour l'homme.

Image

Avatar du membre
charles
Vip Cloud Daytime
Vip Cloud Daytime
Messages : 1591
Enregistré le : 24 avr. 2010, 21:31
Localisation : Reims

Re: Italie - le Vesuve & les Champs Phlégréens

Message par charles » 24 juin 2011, 00:18

L'observatoire de geophysique italienne ne voit rien de tout ça. Pour lui, ni le Vésuve ni les Champs Phlégréens ne montrent de signes de réveil...
ImageImage

RĂ©pondre

Retourner vers « Volcanisme »

.Communauté EzCom