Vous etes invites et vous pouvez nous rejoindre sur

Facebook : Debats sur MeteoNet previsions meteo, volcans, seismes, suivi solaire

Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

L'étude du climat passe par l'analyse des oscillations comme la NAO (Oscillation Nord Atlantique), l'AO (Oscillation Arctique), la QBO (quasi-biennial oscillation), la PNA (Pacifique Nord-Americain), la MJO (Oscillation de Madden-Julian). Ici le forum de ces indices mais également le suivi de la température des couches de l'atmosphère.

Modérateur : williams

Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5122
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

Message par williams » 05 aoĂ»t 2014, 13:35

OK, c'est pour cela que j'Ă©tais surpris que tu comparais de l'importance de l'Ă©cart entre les deux pics des courbes avec l'important de la QBO.

Car la SSN et l'AA ont des liens entre eux mais avec la QBO je ne vois pas trop pour l'instant.

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

philoman

Re: Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

Message par philoman » 16 aoĂ»t 2014, 19:47

Pour continuer le sujet sur la QBO, en fait, les phases négatives durent entre 12 et 20 mois, donc comme dit Williams c'est au minimum jusqu'en mai 2015, mais ça peut très bien se poursuivre jusqu'en décembre 2015! Nous allons donc voir si la corrélation avec l'activité solaire se poursuit!!! ;-)

Wilfried
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1155
Enregistré le : 15 août 2014, 15:53
Localisation : Mezel (63)

Re: Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

Message par Wilfried » 20 aoĂ»t 2014, 00:46

Quel est l'impact de la QBO en été?

Est-ce que cet été qui a été bien frais en Europe et en Amérique de Nord est du a une QBO de phase est mêlée a une activité solaire faible?
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/globe.gif[/img]

Wilfried
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1155
Enregistré le : 15 août 2014, 15:53
Localisation : Mezel (63)

Re: Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

Message par Wilfried » 31 aoĂ»t 2014, 02:13

Est que quelqu'un aurait une réponse s'il vous plait?
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/globe.gif[/img]

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15707
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

Message par cartesien66 » 31 aoĂ»t 2014, 05:49

Wilfried a écrit :Est que quelqu'un aurait une réponse s'il vous plait?
Je doute qu'il y ait une corrélation,la QBO vient de changer ( il y a peu ) et ce changement est très lent ( quelques mètres/seconde ) . ;-) Je pense qu'il faut chercher dans le positionnement des anticyclones ( Açores,russe ) et des dépressions,le tout chapeauté par les méandres du jet stream moins contraint par le vortex circumpolaire quasi inexistant en été ( comme son grand frère stratosphérique ) . ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5122
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

Message par williams » 31 aoĂ»t 2014, 10:07

Wilfried a écrit :Quel est l'impact de la QBO en été?

Est-ce que cet été qui a été bien frais en Europe et en Amérique de Nord est du a une QBO de phase est mêlée a une activité solaire faible?
Après analyse sur Excel de la phase du QBO+activité solaire je ne vois pas de lien avec la température de l'été vu que je trouve un taux de lien proche de 30%.

Il faut voir que si cet été a été pourris c'est le fait que l'Anticyclone a été trop souvent en Scandinavie et aux Açores ou trop à l'Ouest par rapport à ce qu'il est d'habitude à cette saison. Donc c'est la position de l'anticyclone qui est la clef principale de cet été frais et humide. Il faudrait donc savoir la ou les cause(s) principale(s) de la position de l'anticyclone sur ces zones contrairement à là où il aurait du être suivant les moyennes.

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

Avatar du membre
Frosty
Admin du Site
Admin du Site
Messages : 3588
Enregistré le : 28 nov. 2009, 18:59
Localisation : Rouen 76 France

Re: Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

Message par Frosty » 31 aoĂ»t 2014, 10:17

Aun contraire, nous sommes entré dans une période de minimum solaire depuis quelques années, la QBO et l'activité solaire sont liés la QBO est négative depuis Mai et comme par hasard quelques mois après changement de régime météo par rapport à ce que l'on avait connu en 2013.
ImageImage

Avatar du membre
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
Messages : 6422
Enregistré le : 28 nov. 2009, 14:49
Localisation : Plein Sud
Contact :

Re: Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

Message par FredTDF » 31 aoĂ»t 2014, 10:41

williams a écrit :
Wilfried a écrit :Quel est l'impact de la QBO en été?

Est-ce que cet été qui a été bien frais en Europe et en Amérique de Nord est du a une QBO de phase est mêlée a une activité solaire faible?
Après analyse sur Excel de la phase du QBO+activité solaire je ne vois pas de lien avec la température de l'été vu que je trouve un taux de lien proche de 30%.

Il faut voir que si cet été a été pourris c'est le fait que l'Anticyclone a été trop souvent en Scandinavie et aux Açores ou trop à l'Ouest par rapport à ce qu'il est d'habitude à cette saison. Donc c'est la position de l'anticyclone qui est la clef principale de cet été frais et humide. Il faudrait donc savoir la ou les cause(s) principale(s) de la position de l'anticyclone sur ces zones contrairement à là où il aurait du être suivant les moyennes.

Williams
Il faut regarder le problème dans son ensemble pour apprécier les vraies raisons :
j'avais donné des explications cet hiver sur le phénomène de l'anticyclone des Açores qui est resté anormalement au sud :

L'anticyclone des Açores est beaucoup plus faible que l'année dernière par exemple ?
Ce qui est certain, c'est qu'il est largement responsable des printemps pourris des années 2013 et 2012. A ce rythme là, nous aurions également un printemps pourri 2014 assuré.
Dans la région des latitudes des chevaux, soit dans la région en général entre 30 et 35 degrés de latitude nord ou sud, on retrouve des anticyclones plus ou moins en permanence. C'est la partie descendante des cellules de Hadley. En effet, près de l'équateur, où la force de Coriolis est assez faible, une circulation directe de l'air s'établit. Dans les bas niveaux de l'atmosphère, la différence de température entre l'équateur et les régions plus au nord moins réchauffées donne lieu à la zone de convergence intertropicale où l'air plus chaud se soulève à cause de la convergence et de la poussée d'Archimède. Par la suite, cet air se refroidit en altitude et redescend plus au nord et au sud.

Donc nous aurions actuellement des températures plus élevées dans la zone des 30 et 35° de latitude nord. Du coup, le différentiel avec l'équateur est moins important et l'anticyclone est plus faible.
Pour finir, alors pour quelles raisons avons nous des températures plus élevées dans la zone des 30 et 35° de latitude Nord ? Dans cette zone, on trouve la Cellule de Hadley ! Les branches ascendantes de la circulation de Hadley partent de l'équateur et peuvent atteindre 16 km de haut. Elles sont générées par les alizés !
Le moteur de la circulation atmosphérique dans les tropiques est le réchauffement solaire. Le maximum solaire actuel reste faible.
Nous aurions donc au final plusieurs phénomènes conjugués, entre une activité tempétueuse pluri-annuelles, un vortex polaire très puissant, un anti-cyclone affaibli lié à une activité solaire peu puissante.

http://www.laterredufutur.com/accueil/i ... t-il-.html

Et comme le précise, Julien, depuis le mois de Mai, le QBO est passé en négatif, cela change donc tout sur la puissance du vortex polaire qui va s'affaiblir pour l'hiver prochain à contrario de l'hiver 2013-2014.
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage

Avatar du membre
Frosty
Admin du Site
Admin du Site
Messages : 3588
Enregistré le : 28 nov. 2009, 18:59
Localisation : Rouen 76 France

Re: Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

Message par Frosty » 31 aoĂ»t 2014, 10:55

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/p ... .sprd2.gif

Si l'on tient compte de l'AO comme me le souligne mike en MP nous sommes dans une tendance qui va vers le négatif depuis Juin, comme le souligne Fred par rapport au vortex polaire.

Williams pour que tes stats soient valable il faudrait avoir des données depuis le PAG ou au moins sur 200 ans avec des cycles solaires faible de l'époque par rapport à la puissance de l'activité solaire du 20è siècle ce qui à une grande influence sur l'effet de la QBO.
ImageImage

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15707
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Relation QBO/activité solaire, explication de son mécanisme

Message par cartesien66 » 25 nov. 2014, 05:34

Traduction Google mais Ă  lire tout de mĂŞme .
https://translate.google.fr/translate?s ... edit-text=
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Atmosphère : Evolution des oscillations atmosphériques »