Vous etes invites et vous pouvez nous rejoindre sur

Facebook : Debats sur MeteoNet previsions meteo, volcans, seismes, suivi solaire

Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Suivi des glaciers et des névés.

Modérateur : williams

sebb
Membre éclairé
Membre éclairé
Messages : 474
Enregistré le : 29 avr. 2010, 19:01

Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Message par sebb » 17 fĂ©vr. 2012, 11:15

Publiée dans 'Nature', une étude révèle qu'aucune fonte n'a été mesurée sur les principaux sommets d'Asie au cours de la dernière décennie.
Cette étude se veut affirmative car basée sur l'observation des 2 satellites GRACE, avec un écart type cerné, qui ont fait leur preuve et apportent beaucoup quant à la pertinence des données, sur le suivi de la glace dans le monde.
Ces résultats enfoncent le clou sur l'erreur importante commise par le GIEC lors de son dernier rapport. Le reste des calottes ayant continuée à perdre de la masse de glace.

Le détail:

Image

http://www.nature.com/nature/journal/va ... 10847.html
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/humanitarium-ete2010.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-5.gif[/img]

Patricia

Re: Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Message par Patricia » 17 fĂ©vr. 2012, 21:04

ce serait donc davantage une question physique que statistique :)
la parte eurasie est davantage en excédent que le reste du monde, à part la Nouvelle Zélande (mais dans les 5 ans qui viennent cela pourrait changer encore avec l'ajout du Japon à la liste par exemple :
Altaï, Sibérie Kamtchaka, Scandinavie, Caucase, Tibet et Qilan Shan mais pas l'Himalay et karak oram, le NW des USA sauf l'Alaska. Ce serait tout de même localisé sur une latitude du continent européen, preuve que le RC antropique n'est pas le N°1 mais serai plutôt l'effet des phénomènes physiques :flowers:
l'Antarctique et le Groënland ont le plus perdu.
Mais si l'on regarde bien il y a une sorte de bicéphalité : le Groënland perd, la Scandinavie gagne, en Antarctique c'est aussi pareil si je ne me trompe pas. Cela suivrait plutôt les oscillations que le RC anthropique ou alors il accentue l'oscillation :cote:

Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5122
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Message par williams » 17 fĂ©vr. 2012, 21:52

Comme tu dis ça enfonce le clou du GIEC qui nous disait que les glaciers de l'Himalaya allaient fondre en peu de temps en abusant comme je ne sais quoi :grr:

Alors si tout ceci est juste suivant les données satelites, ça montrerait que pas mal de sites et le GIEC donnent des infos qui sont fausses ou abussifs. Et comme on peut le constater c'est souvent les sites réchauffistes ou... comme http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... rme_35068/ dont on ne peut plus donner d'avis sur les articles de climatologie comme certain contredisent ce qu'ils disent comme ceci par exemple... ou bien cette vidéo de FR2 : http://www.dailymotion.com/video/xfdg53 ... anete_news etc

Par contre je suis supris pour l'Antarctique vu que cette zone sur Terre ne se réchauffe pas sauf à sa péninsule. Donc dans je me demande si parfois certain glaciers comme en Antarctique ne fondraient pas plutôt à cause du poid que de la fonte.

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15712
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Message par cartesien66 » 18 fĂ©vr. 2012, 07:40

Le raisonnement de Patricia n'est dénué de bons sens,j'y ajouterais un déficit en précipitations de reconstruction pour l'antarctique (qui reste le désert le plus aride au monde ) et une accélération de déplacement des grands glaciers causée par la dislocation des bouchons de banquises côtières (encore mal expliquée) :hello:
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
Messages : 6422
Enregistré le : 28 nov. 2009, 14:49
Localisation : Plein Sud
Contact :

Re: Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Message par FredTDF » 18 fĂ©vr. 2012, 08:10

Je vais apporter certains éléments complémentaire à tout ça. Désolé d'être absent depuis un certain temps, j'ai un très gros problème d'internet chez moi qui ne semble pas vouloir se résoudre.

Pour l'Himalaya et à contrario de toutes les études précédentes, nous avions vu cet article en février 2007 :
http://www.laterredufutur.com/html/modu ... le&sid=450
Les glaciers Himalayens se portent très bien selon des scientifiques indiens.

Croyez le ou pas ?! Il y a seulement environ une douzaine de scientifiques qui travaillent sur les 9.575 glaciers en Inde sous l'égide de la société géologique de ce pays. Est-ce qu'il y a assez de données disponibles pour croire que les glaciers connaissent un recul à cause du réchauffement ?

Quelques experts ont remis en cause la théorie alarmiste du réchauffement global et du recul des glaciers Himalayens. VK Raina, un glaciologue leader et ancien au sein de ADG de GSI est l'un d'eux...



Il estime que la recherche sur les glaciers indiens est négligeable : Rien, mais les données de télédétection de base sont formées sur des observations alarmistes et pas sur la recherche de points précis.

Raina a indiqué dans le Hindustan Times que sur 9.575 glaciers en Inde, jusqu'à aujourd'hui, la recherche a été conduite sur seulement environ 50 glaciers. Presque 200 ans de données ont prouvé que rien d'anormal ne s'est produit dans quelconque de ces glaciers.

C'est simple. "La question du retrait glaciaire est sensationaliste pour quelques individus", Raina septuagénaire dit il. Jetant un gant alarmiste, il a dit que l'issue devrait être discutée avant d'en tirer une conclusion.

Cependant, DR RK Pachouri, le Président, Inter-Governmental Panel of Climatic Change a indiqué que récemment c'est le quatrième rapport qui donne une évaluation d'un retrait accru des glaciers depuis les années 80.

Ce qu'il a dit était est dû au fait que le forçage radioactif d'anhydride carbonique a augmenté de 20 pour cent en particulier après 1995. Et également ces 11 des 12 dernières années avaient été parmi les 12 années les plus chaudes enregistrées jusqu'ici.

Étonnamment, Raina, qui a été associé à cette recherche et du rassemblement dans plus de 25 glaciers en Inde et à l'étranger, a démystifié la théorie que le glacier de Gangotri se retire de façon alarmante.

Le fait que les glaciers subissent des changements normaux, sont des témoins périodiques, Il dit que les études récentes dans les régions de Gangotri et de Zanskar (des glaciers de Drung- Drung, de Kagriz) n'ont montré aucune évidence d'un retrait majeur.

« Les propos de la fonte glaciaire causée par le réchauffement globale en Himalaya sont fondées sur des hypothèses fausses, » Raina, un alpiniste qualifié et expert, dit : pas beaucoup de choses sont faites par le gouvernement pour créer une banque de géologues qualifiés pour une étude appronfondie des glaciers.

Les agences telles que le GSI n'ont pas de bonnes compétences, simplement en raison des salaires négligeables offerts par le gouvernement.

Si vous considérez ceci. Pendant l'une de ses visites en Antarctique, à sa consternation totale, Raina a découvert qu'un cuisinier d'une équipe japonaise obtenait un salaire plus important que lui.

Si on doit le croire, il y a actuellement seulement environ une douzaine de scientifiques qui travaillent sur les glaciers indiens. Plus alarmant est le fait qu'il ne travaille que sur une cinquantaine de glaciers. Comment peut on parler de l'Ă©tat des glaciers quand peu de recherche sont faites sur place, se demande t-il ?

En fait, il est difficile de s'assurer de l'état exact des glaciers de l'Himalaya car ils sont très anciens par rapport à ceux d'Alaska et des Alpes. Les présomptions actuelles sont basées sur l'étude sommaire des surfaces de glacier.

Personne ne sait ce qui se produit sous les glaciers. Ce qui est affiché au sujet de l'activité extérieure du dessous des glaciers, est simplement des présomptions, a t-il dit.

Ses vues ont été faites écho par le DR RK Ganjoo, directeur, Regional Centre for Field Operations and Research on Himalayan Glaciology, qui dirige l'étude des glaciers dans la région de Ladakh comprenant une dans la région de Siachen. Il a également maintenu que rien d'anormal n'a été trouvé dans l'un des glaciers Himalyan étudiés jusqu'ici par lui.

Puis encore, il s'est demandé le fait que les glaciers de l'Himalaya étant comparés à ceux d'Alaska ou d'Europe pouvait apporter une créance à la théorie de la fonte. Les glaciers indiens sont à 3.500-4.000 m au-dessus du niveau de la mer tandis que dans les Alpes, ils sont à un niveau beaucoup plus bas. Certainement les conditions dans lequel les glaciers en Alaska se retirent, ne prévalent pas dans le sub continent Indien, explique t-il.

Un autre geologiste principal MN Koul of Jammu University, qui est activement occupée à étudier la dynamique des glacier dans le J&K et Himachal tient des observations semblables. En référence à sa recherche sur le glacier de Kol (Paddar, J&K) et le Naradu (HP), il dit que les deux glaciers n'ont pas beaucoup changé lors de ces deux dernières décennies.

source : http://www.hindustantimes.com/news/181_1925164,0008.htm / Traduction et adaptation de la Terre du Futur.
Pour l'Antarctique, il est faux de dire que ce continent refroidit, pour rappel ceci :
http://www.laterredufutur.com/html/modu ... cle&sid=84
et surtout celui ci :
http://www.laterredufutur.com/html/modu ... le&sid=394
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15712
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Message par cartesien66 » 18 fĂ©vr. 2012, 08:51

Est-ce que l'Antarctique ne se refroidit pas,c'est fort possible,est-ce qu'il se réchauffe,possible aussi,maintenant en restant terre à terre, est-ce qu'une perte de x degrés laissant (hormis la terre de Graham,soumise en été à des valeurs"positives") les moyennes annuelles largement négatives peut influer sur la fonte des glaciers (en dehors de mes" explications" du post précédent) là je doute,sachant que nous parlons de glaciers et non de banquises :)
Bonne chance et courage pour la réparation de ta liaison internet :hello:
Pour les spécialistes des pôles ,j'ai une question dont la réponse pourrait avoir son importance dans la fonte ou non des glaciers antarctiques.J'ai vu ou lu,je ne sais plus où et quand,que l'Antarctique,en fait de continent serait plus un archipel glacé ???? Si c’était le cas,les glaciers pourraient être assimilés à des fjords et peut être plus sensibles qu'on ne le pensais aux sst ??? A vos claviers les "pros" ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Pierreb
Membre éclairé
Membre éclairé
Messages : 495
Enregistré le : 01 sept. 2010, 09:15
Localisation : A 30 km à l'est de Paris. Seine et Marne (77). Ville de 15.000 habitants.

Re: Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Message par Pierreb » 18 fĂ©vr. 2012, 09:41

cartesien66 a écrit :Le raisonnement de Patricia n'est dénué de bons sens,j'y ajouterais un déficit en précipitations de reconstruction pour l'antarctique (qui reste le désert le plus aride au monde ) et une accélération de déplacement des grands glaciers causée par la dislocation des bouchons de banquises côtières (encore mal expliquée) :hello:

C'est pas le désert le plus aride du monde, tu te trompe, y'en à au moins un, c'est le désert situé au Chili.

Avatar du membre
plouf
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1072
Enregistré le : 01 juil. 2010, 19:59
Localisation : Bruxelles Belgique

Re: Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Message par plouf » 18 fĂ©vr. 2012, 09:49

il m'a sembler lire quelque part un article qui expliquais que les glacier fonde continuellement, mais qu'il persiste part la compensation des précipitation neigeuses des hivers.
la disparition ou le déclin de c'est glacier ne serait t'il pas du aux manque de précipitation, plus qu'aux réchauffement, sachant qu'une couche de neige reflète plus que la glace sa peut expliquer pourquoi sa fond si vite?
le climat est un ami/ennemis, selon la façon d'on vous vous y adaptez!

ImageImage

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15712
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Message par cartesien66 » 18 fĂ©vr. 2012, 09:56

C'est ce dont je parlais un plus avant. un déficit de précipitations de reconstruction . Mea culpa pour le désert le plus aride mais il n'est certainement pas très loin ! :hello:
Ce qui est paradoxal pour une des plus grandes réserves d'eau douce du globe. ::d
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

rouffi42
Invité de passage
Invité de passage
Messages : 6
Enregistré le : 24 nov. 2011, 20:02
Localisation : saint etienne

Re: Une décennie sans fonte de Himalaya jusqu'aux aux monts Tian

Message par rouffi42 » 18 fĂ©vr. 2012, 10:23

j'ai lu récemment que les guides africains qui font l'ascension du kilimandjaro ont constaté une progression du glacier depuis environ 10 ans peut être en raison de précipitations plus importantes,car en ce qui concerne les températures elles sont toujours négatives à cette altitude ce que j'ai pu vérifier par moi même en faisant l'ascension 2 fois en 48 h avec arrivée au sommet la première fois à 15 h et la deuxième au lever du soleil(-5 à 15 h et -20 au lever du soleil);ce n'est donc pas encore demain que les neiges du kili vont disparaitre

RĂ©pondre

Retourner vers « Glaciers et climat des montagnes du reste du monde. »