Vous etes invites et vous pouvez nous rejoindre sur

Facebook : Debats sur MeteoNet previsions meteo, volcans, seismes, suivi solaire

Les glaciers dans les Alpes

Suivi des glaciers et des névés.

Modérateur : williams

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15533
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les glaciers dans les Alpes

Message par cartesien66 » 12 fĂ©vr. 2013, 17:22

It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
genepi
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 574
Enregistré le : 25 avr. 2010, 07:09

Re: Les glaciers dans les Alpes

Message par genepi » 21 fĂ©vr. 2013, 22:52

Fred Morti a écrit :Voici un article qui avait été publié sur TDF, il y a quelques années. C'était en 2006.

Les Glaciers ne reculent pas, ils manquent de neige
http://www.laterredufutur.com/html/modu ... le&sid=235

Le recul généralisé des glaciers alpins, depuis 150 ans, serait dû à une diminution de plus de 25% des chutes hivernales de neige, selon des glaciologues du Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'Environnement (CNRS- Université Joseph Fourier, Grenoble) et de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ). Cette analyse résout le paradoxe du recul des glaciers, survenu à une époque où les températures estivales restaient stables. L'augmentation des températures n'a affecté les glaciers alpins qu'à partir du début du 20ème siècle et surtout depuis la décennie 1980.

.....

La fonte des glaciers se poursuit. Sur les 91 observés, 84 ont reculé, la pal me revenant au Triftgletscher (BE): -216 mètres entre 2004 et 2005.
Vient ensuite Aletsch (VS), qui perd pas moins de 66 mètres en un an. Des mesures parallèles ont été effectuées sur l'épaisseur de la glace. Là aussi, le constat est sans appel: elle diminue en moyenne de 1,7 mètre. Les faibles précipitations de neige de la période observée sont en cause. La Suisse compte 1800 glaciers, de toutes tailles.
Les 91 observés sont représentatifs de toutes les tailles, la plupart se situant dans la moyenne. (SWISS TXT)

Je pense que l'augmentation de précipitations pourrait donc inverser cette tendance.
Effectivement Fred, le problème provient d'un manque cruel de précipitation.

Pour faire simple, un glacier se forme à une altitude donnée lorsque, pendant plusieurs années consécutives, les précipitations tombant sous forme de neige sont supérieures en quantité à la fusion globale enregistrée pendant la période chaude ( période d'ablation)
La période d'ablation débute en générale vers mai juin selon l'altitude et l'orientation, mais depuis quelques années, celle-ci peut débuter fin avril .
en juillet et en aout, le névé disparait des parties basses du glacier. la glace est mise à nue au niveau de la langue.
Au fil de l'été, la couverture de neige remonte jusqu'à l'altitude où la neige ne fond plus, dans la partie supérieur du glacier car les températures négatives bloquent en grande partie la fusion.
Cette limite s'appelle la ligne d'Ă©quilibre glaciaire ( L.E.G)qui devrait ĂŞtre atteinte en septembre ...
C'est Ă  ce niveau qu'accumulation et ablation se compensent.
Pour faire simple , pour qu'un glacier subsiste, fin aout, la zone d'ablation ( zone d'accumulation de neige qui ne font pas )doit représenter environ 50 % de la surface totale du glacier....
Malheureusement, cette ligne "rouge" est très souvent atteinte début AOUT .Et il n'est pas rare maintenant de remarquer que cette zone se situe bien plus haute.
Certains glaciers alpins se dénudent totalement mi aout ...et forcement il disparaissent.
De mon point de vu ,deux périodes estivales ont contribué à rompre cette équilibre dans les zones d'ablation en faisant disparaitre les neiges anciennes ( 1997 et 2003)
Depuis, les précipitations hivernales ne suffise plus à protéger la glace durant la période estivale qui de plus est, débute de plus en plus tôt . .
ImageImage

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15533
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les glaciers dans les Alpes

Message par cartesien66 » 23 fĂ©vr. 2013, 08:36

Ceci dit Genépi,si la tendance évoquée par les suisses ( article que j'ai posté le 12 ) et en partie confirmée cet hiver,devait s'affirmer,ce serait forcément une bonne nouvelle sur du moyen terme ? ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5121
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: Les glaciers dans les Alpes

Message par williams » 23 fĂ©vr. 2013, 22:16

cartesien66 a écrit :Ceci dit Genépi,si la tendance évoquée par les suisses ( article que j'ai posté le 12 ) et en partie confirmée cet hiver,devait s'affirmer,ce serait forcément une bonne nouvelle sur du moyen terme ? ;-)
Il faudrait que cela continue ces prochaines années aussi. Car un seul hiver devrait avoir qu'une petite influence je suppose.

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15533
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les glaciers dans les Alpes

Message par cartesien66 » 24 fĂ©vr. 2013, 07:44

williams a écrit :
cartesien66 a écrit :Ceci dit Genépi,si la tendance évoquée par les suisses ( article que j'ai posté le 12 ) et en partie confirmée cet hiver,devait s'affirmer,ce serait forcément une bonne nouvelle sur du moyen terme ? ;-)
Il faudrait que cela continue ces prochaines années aussi. Car un seul hiver devrait avoir qu'une petite influence je suppose.

Williams
C'est exactement ce que je précise " si la tendance ..... devait s'affirmer ..... " ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

AlainC
Intéressé
Intéressé
Messages : 79
Enregistré le : 27 avr. 2010, 23:07
Localisation : Paris

Re: Les glaciers dans les Alpes

Message par AlainC » 10 oct. 2013, 16:38

williams a écrit : Il faudrait que cela continue ces prochaines années aussi. Car un seul hiver devrait avoir qu'une petite influence je suppose.
Williams
Bonjour, je reprend ce fil, car j'ai trouvé un comparatif en image été 2012 - 2013 de l'impact de l'hiver et printemps dernier

http://www.plan-neige.org/echos/2013/07 ... 2012-2013/

Alain
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/bronze_star-2.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/globe.gif[/img]

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15533
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les glaciers dans les Alpes

Message par cartesien66 » 10 oct. 2013, 16:49

Les différences ( une fois compris la manip pour passer d'une photo à l'autre :rouge: ) ne sont pas énormes mais notables ... comme le disait Williams,attendons quelques étés supplémentaires pour tenter de déceler une tendance significatives,ceci dit,ce qui est pris n'est plus à prendre ... :o
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
genepi
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 574
Enregistré le : 25 avr. 2010, 07:09

Re: Les glaciers dans les Alpes

Message par genepi » 05 oct. 2015, 23:44

La preuve en image
Massif de la Vanoise . Le glacier du grand fond ( massif des Evettes Albaron 3600 m)
DSC_1473.jpg
DSC_1473.jpg (60.08 Kio) Vu 4319 fois

L'entame du glacier, 2900 m versant ouest , la langue terminale est en glace et comme nous pouvons l'apercevoir, le front est plutôt plat, peu épais , signe d'une fonte et d'un recul constant depuis plusieurs décennies .
Il faut savoir que, les glaciers de la Vanoise forme un dôme glacière unique en Europe et l'altitude max dépasse péniblement les 3600 m . Cette particularité pénalise la calotte contrairement aux glaciers de pentes, ils sont plus sensibles aux variations neigeuses.
La calotte a perdu 20 % de sa surface depuis le petit âge glacière ...
mais 80 % de sa masse .
Très rapidement, 200 m plus haut, la neige remplace la glace .
La neige à cette altitude fond par sublimation, d'ou ces formes particulières... creux et bosses que l'on appelle " pénitents" . C'est très chiant à cramponner dessus, bien que ceux-ci soient petits. Dans les Andes, ils peuvent atteindre plus de 2 métres.
DSC_1477.jpg
DSC_1477.jpg (50.91 Kio) Vu 4319 fois
La glacier est totalement recouvert, la zone d'accumulation est bien chargée pour la saison très estivale .
DSC_1480.jpg
DSC_1480.jpg (45.77 Kio) Vu 4319 fois
DSC_1498.jpg
DSC_1498.jpg (45.99 Kio) Vu 4319 fois
Le sommet de L'Albaron 3600m, par-contre , dès que la pente se redresse, la glace réapparait...signe toutefois que le glacier n'a pas fait le plein au printemps.
DSC_1486.jpg
DSC_1486.jpg (42.51 Kio) Vu 4319 fois
ImageImage

Avatar du membre
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 2153
Enregistré le : 07 déc. 2014, 11:42

Re: Les glaciers dans les Alpes

Message par nanuq » 06 oct. 2015, 05:42

Merci génépi. Je comprends mieux ton pseudo.. :cote:
Magnifique tes photos et très beau partage..
Image

Avatar du membre
Frosty
Admin du Site
Admin du Site
Messages : 3587
Enregistré le : 28 nov. 2009, 18:59
Localisation : Rouen 76 France

Re: Les glaciers dans les Alpes

Message par Frosty » 06 oct. 2015, 09:10

Merci génépi !
ImageImage

RĂ©pondre

Retourner vers « Glaciers et climat des montagnes de France »