Un univers Ă©lectrique.

Phénomènes Climatiques en rapport avec le Soleil. Le cycle 24 devrait être faible, voici une question majeure sur l'influence climatique de notre prochaine decennie.

Modérateurs : cartesien66, williams

RĂ©pondre
Avatar du membre
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 2153
Enregistré le : 07 déc. 2014, 11:42

Un univers Ă©lectrique.

Message par nanuq » 08 juil. 2015, 11:50

Il y a-t-il une interaction entre les éjections de masse coronal (CME) et certain phénomène météo?
Il me faudra reprendre les bases pour mieux comprendre les différentes interactions. (exemple, plasma chaud, froid,etc..)
Image
https://fr.wikipedia.org/wiki/Courant_de_Birkeland
Les bandes de plasma dans l'ionosphère émettent de la lumière ultraviolette.
Image
Image
Le 24 juin 2015, je suivais l'arrivée d'une deuxième CME qui a mystérieusement disparut..
:grr:l'indice Bz ne veux pas :grr: La CME semble être passée. Tous les indices décroient. :snif:
Je crois que je n'ai pas tout compris.. [17.gif] Elle a du passé à côté...
viewtopic.php?f=12&t=1940&start=700
Récemment, les satellites THEMIS (Time History of Events and Macroscale Interactions during Substorms [chronologie des événements et des interactions à grande échelle lors des orages élémentaires*]) ont détecté des « tornades spatiales, » des tourbillons dont le plasma électrifié tournaient à plus de 1.600.000 kilomètres par heure. Ces violents vortex d'énergie électromagnétique ont été découverts à environ 64.000 km de la Terre.
Image
http://www.alterinfo.net/L-interconnexi ... 42274.html
Ceci faite suite de ce topic :
viewtopic.php?f=10&t=358&start=110
H.Svensmark: Comment ce forme les aérosols? (rayons cosmiques...)
http://co2thetruth.e-monsite.com/pages/ ... iecle.html
Si l'on regarde les cartes magnétique terrestre, le pacifique équatorial (ENSO) est dans une zone où le champ magnétique est faible. A-t-il toujours, dans le passé, été ainsi? (évolution des pôles magnétique)
Que penser de El-Nino? Car, il produit de la chaleur donc, un Ă©change d'Ă©nergie... ;-)
Aurore photographiée par le satellite DMSP au-dessus du nord de l'Europe.
Image
nanuq a Ă©crit:
Salut Cartésien.(Williams)
Je cherche depuis un moment des infos sur l'impact des CME avec notre climat.
Pour les Rayons cosmique:
Il s'agit pour sa partie chargée principalement de protons (86 %) et de noyaux d'hélium (11 %), le reste étant constitué d'électrons, de différents nucléons (noyaux d'atomes) ainsi que de quantités infimes d'antimatière légère (antiprotons et positrons). La partie neutre est quant à elle constituée de rayons gamma ainsi que de neutrinos. Cette dernière n'est pas toujours décomptée dans le rayonnement cosmique.
Pour les CME ,plasma (gaz ionisé):
Un plasma est une phase de la matière constituée de particules chargées, d'ions et d'électrons.
Je comprend l'interaction avec le vent solaire et la réaction du champ magnétique terrestre à l'arrivée de la CME.
Il y a, juste après l'éruption de masse coronal, un flux de protons haute énergie.
La question, peut il y avoir une interaction rapide dans la formation de nuages..(​​nocturnes lumineux -Noctilucent Clouds ) ou plus bas dans la troposphère selon l' emplacement du champ magnétique terrestre..
Toutes info est bonne Ă  prendre. :hello:
Noctilucent Clouds and Aurora. (sans rapport dans la vidéo)
Les scientifiques de Met Office ont trouvé une corrélation remarquablement forte entre l'orientation du champ magnétique héliosphérique, généré par l'activité solaire, et le nombre d'éclairs enregistrés au dessus du Royaume-Uni. Alors ils ont fait des analyses de données OMNI issu des satellites sur ces 6 dernières années suite à ceci. Résultat ?? Lorsque le champs magnétique héliosphérique (qui tourne sur lui même en permanence) est orienté vers le Soleil, le nombre d'éclairs augmente de 50 % relativement aux périodes où le champs pointe vers la Terre. La même équipe avait trouvé une corrélation entre l'activité orageuse et les arrivées de particules provenant du Soleil et de rayons cosmiques.

Mais pour l'instant, les chercheurs n'ont aucune hypothèses pour expliquer ceci.

Williams
Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15340
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Un univers Ă©lectrique.

Message par cartesien66 » 08 juil. 2015, 18:54

Si l'on regarde les cartes magnétique terrestre, le pacifique équatorial (ENSO) est dans une zone où le champ magnétique est faible. A-t-il toujours, dans le passé, été ainsi? (évolution des pôles magnétique)
Le dipôle terrestre tel qu'on le schématise , est une simplification extrême . Le champ magnétique terrestre est chaotique avec des inversions et des faiblesses de polarité dans chaque hémisphère , cela est très variable dans le temps et dans l'espace . ;-)

Image

http://www.esa.int/fre/ESA_in_your_coun ... _terrestre
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 2153
Enregistré le : 07 déc. 2014, 11:42

Re: Un univers Ă©lectrique.

Message par nanuq » 11 juil. 2015, 23:55

nanuq a écrit :Il y a, juste après l'éruption de masse coronal, un flux de protons haute énergie.
La question, peut il y avoir une interaction rapide dans la formation de nuages..(​​nocturnes lumineux -Noctilucent Clouds ) ou plus bas dans la troposphère selon l' emplacement du champ magnétique terrestre..
Toutes info est bonne Ă  prendre. :hello:
La réponse est... ? Photo prise le 10 juillet au soir.
CLN sont nuages ​​les plus hauts de la Terre. ensemencée par des météorites , ils flottent sur ​​le bord de l'espace de plus de 80 km au-dessus de la surface de la planète. Les nuages ​​sont très froid et rempli de minuscules cristaux de glace. Lorsque les rayons du soleil frappent ces cristaux, ils brillent bleu électrique.
Nuages ​​noctulescents PLUS EUROPE: Au-dessus de l'Europe, l'atmosphère supérieure de la Terre a été très actif cette semaine. Tout d'abord, les observateurs ont vu sprites rouges dansent à travers les sommets des orages. Et maintenant, un affichage lumineux de nuages ​​nocturnes lumineux bleu électrique (CLN) est en cours. Rayann Elzein envoie cette photo, prise juste après la tombée du jour sur 10th Juillet , de Nijmegen, Pays-Bas:«Ce fut ma deuxième soir de cette semaine de voir CLN dans le ciel néerlandais!" dit Elzein. Et ce soir, les nuages ​​étaient infiniment plus brillante que plus tôt dans la semaine.Ils ont également présenté beaucoup plus de formes et ont duré plus longtemps." Des rapports similaires sont à venir dans de Danemark , la Suède , l'Allemagne , la Lettonie et la Slovaquie .
Fichiers joints
xxy.jpg
xxy.jpg (57.17 Kio) Vu 4068 fois
yx.jpg
yx.jpg (49.71 Kio) Vu 4068 fois
Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15340
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Un univers Ă©lectrique.

Message par cartesien66 » 12 juil. 2015, 05:45

Peut-être que les bonnes questions sont : d'où provient la vapeur d'eau ( s'il s'agit bien de cristaux de glace d'eau ) , quelle est l'origine des noyaux de condensation ? Pour rappel , nous sommes dans une couche atmosphérique où les gaz sont a l'etat de traces , ce qui amène une troisième question , quel phénomène conduit a retrouver des concentrations suffisantes a la formation des nuages ?
Des réponses plausibles ont été avancées sans pouvoir être confirmées ou infirmées ... des dégagements de vapeur d'eau des moteurs de lanceurs aux éruptions majeures ( Krakatoa et autres ) . Ce qui me surprend le plus est l'affirmation que ces nuages soient un phénomène nouveau ( fin 19 ieme siècle ) , soit les observations antérieures sont inexistantes et donc difficile de se faire une idée , soit effectivement leur apparition débute en cette période et donc un changement dans la chimie de la mésosphère s'est opéré a ce moment . Ceci dit , cela coïncide avec la fin du petit âge glaciaire , ce peut-il que ce ne soit pas qu'une coïncidence car pour cette période on peut éliminer la conquête spatiale . ?
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 2153
Enregistré le : 07 déc. 2014, 11:42

Re: Un univers Ă©lectrique.

Message par nanuq » 12 juil. 2015, 07:39

Ce que je ne trouve pas dans la gravité, j'essaye de le comprendre dans le magnétisme...
A la fin du doc:
une forte baisse dans les indices SOI, qui correspond au début de El Nin'o (ENSO), est précédé d'un ou deux mois avant par une augmentation de 20% du nombre de Wolf mensuels moyens. Dans les années chaudes du sud atmosphérique Oscillation une relation linéaire est observée entre les indices SOI et le nombre des éruptions solaires geoeffective avec des coefficients de corrélation p <-0.5. Il est montré que dans les années chaudes un changement dans la direction générale du vent de surface à anormale dans les stations ci-dessus est précédée d'un ou deux jours avant par une augmentation dans les valeurs moyennes quotidiennes de FMI Bz. Une augmentation des indices SOI est précédée un ou deux mois avant par une augmentation considérable des valeurs moyennes mensuelles des magnétiques AE indices. "
Une étude de nuages ​​magnétiques solaires pendant 1994 - 2002 par Wu, Lepping & Gopalswamy, "Variations de cycle solaire de nuages ​​magnétiques et CME " Le taux d'occurrence moyenne est de 9 nuages ​​magnétiques par an pour la période globale (68 événements / 7,6 années). Il se trouve que certains de la fréquence des anomalies d'occurrence étaient pendant la première partie du cycle 23: 1. Seuls 4 nuages ​​magnétiques ont été observés en 1999, et 2. Un nombre inhabituellement élevé de nuages ​​magnétiques (16 événements) ont été observés en 1997 où le soleil a été le début de la hausse du Cycle 23 "
La figure suivante montre la correspondance entre le champ magnétique changeant dans les températures de l'Arctique et de l'Arctique. Le champ magnétique est représenté pour la baie d'Hudson ( de bleu ), en Sibérie ( vert ) et la moyenne ( rouge ) et comparée avec les anomalies de la température moyenne de l'Arctique ( marron )
http://appinsys.com/GlobalWarming/Earth ... cField.htm
Pour ce lien-ci, c'est du connu mais il y a des interrogations..
https://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q= ... 3015,d.bGQ
Je continue mes petites recherches.. Bon dimanche :hello:
PS: je mets juste ses liens ici pour ne pas les perdre.. Au cas ou..
http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=& ... 3015,d.d24
http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=& ... 3015,d.d24
http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=& ... 3015,d.d24
http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=& ... 3015,d.d24
Fichiers joints
yyy.jpg
yyy.jpg (81.21 Kio) Vu 4057 fois
Image

Avatar du membre
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 2153
Enregistré le : 07 déc. 2014, 11:42

Re: Un univers Ă©lectrique.

Message par nanuq » 12 juil. 2015, 16:29

Analyse personnel lors d'une CME plus vent solaire :cote:
:
cartesien66 a écrit :d'où provient la vapeur d'eau ( s'il s'agit bien de cristaux de glace d'eau )
Vapeur d'eau soit H2o: deux atomes d'hydrogène et un atome d'oxygène
Je ne dirait pas d'oĂą provient la vapeur d'eau, mais comment se forme les couleurs d'une aurore et Ă  quelle altitude? ::d :popcorn:
Image
Comme la nature de ces ions (oxygène, hydrogène, azote, etc.) dépend de l'altitude, ceci explique en partie les variations de teintes des nuages, draperies, rideaux, arcs, rayons... qui se déploient dans le ciel à des altitudes comprises entre 80 et 1 000 km. L'ionisation résultant de cet afflux de particules provoque la formation de nuages ionisés réfléchissant les ondes radio.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Aurore_polaire
La couche la plus haute est la thermosphère.
http://la.climatologie.free.fr/mesosphe ... tm#thermos
Dans le système solaire, la composition du plasma solaire est identique à celle de la couronne solaire : 73 % d'hydrogène et 25 % d'hélium.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vent_solaire
La liaison hydrogène ou pont hydrogène est une force intermoléculaire impliquant un atome d'hydrogène et un atome électronégatif comme l'oxygène, l'azote et le fluor L'intensité d'une liaison hydrogène est intermédiaire entre celle d'une liaison covalente et celle des forces de van der Waals.

On pensait à l'origine que l'électron de l'atome d'hydrogène était partagé entre les molécules liées1, et donc que cette liaison hydrogène était quasi-covalente. On sait aujourd'hui qu'elle est à 90 % électrostatique2. Pour que cette liaison s'établisse, il faut être en présence d'un donneur de liaison hydrogène et d'un accepteur :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liaison_hydrog%C3%A8ne
cartesien66 a écrit :quelle est l'origine des noyaux de condensation ?
cartesien66 a écrit :quel phénomène conduit a retrouver des concentrations suffisantes a la formation des nuages ?
Comme pour les rayons cosmiques sauf que je parle d'une Ă©jections de masse coronale et certaines configurations du vent solaire.. :|
http://home.web.cern.ch/fr/about/experiments/cloud
La dite CME et le vent solaire, plus:
Composition des météorites, comètes se dissipant dans notre atmosphère..etc:
N'oublions pas que c'est une zone de transition entre la Terre et l'Espace. En y pénétrant, pour descendre sur Terre, les météorites, satellites, etc. s'échauffent contre les quelques particules d'air qu'ils rencontrent et sont détruits avant d'atteindre le sol.. :cote:
http://planet-terre.ens-lyon.fr/article ... r-2015.xml
http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=& ... 3015,d.d24
Relation entre CME et cycles solaire..:
Le taux d'occurrence moyenne est de 9 nuages ​​magnétiques par an pour la période globale (68 événements / 7,6 années). Il se trouve que certains de la fréquence des anomalies d'occurrence étaient pendant la première partie du cycle 23: 1. Seuls 4 nuages ​​magnétiques ont été observés en 1999, et 2. Un nombre inhabituellement élevé de nuages ​​magnétiques (16 événements) ont été observés en 1997 où le soleil a été le début de la hausse du Cycle 23 "
http://appinsys.com/GlobalWarming/Earth ... cField.htm
Après, il y a la saison (orientation de notre planète face au soleil etc..)
Pour contre attaqué, les ondes de gravité sont un transport d'électrons (énergie) et non de carbonne...Ce sont les comètes qui apportent la matière. Le vent solaire, CME etc apportent la chimie nécessaire..
Ce n'est que mon avis.. :hello: Mais il reste, aujourd'hui, des interrogations sur la composition exacte de la mésosphère et ces mécanismes...
Image

Avatar du membre
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 2153
Enregistré le : 07 déc. 2014, 11:42

Re: Un univers Ă©lectrique.

Message par nanuq » 15 juil. 2015, 18:39

TRANSCONTINENTAL ESPACE ballon météo LANCEMENT: Le lundi 20 Juillet les étudiants de la terre au ciel calcul , en collaboration avec l'Université du New Hampshire, effectuera le lancement première transcontinentale Météo Spatiale Ballons. Le groupe sera divisé en deux, la moitié dans le New Hampshire et la moitié en Californie, et un lâcher de ballons simultanément 2947 miles de distance. Le but de l'expérience est de découvrir comment l'atmosphère terrestre répond à l'activité solaire sur des échelles continentales.



La charge utile de chaque ballon sera équipé d'un réseau de capteurs de rayons cosmiques capables de mesurer mesurer les neutrons, les rayons X et les rayons gamma à des altitudes aussi élevées que 120 000 pi.

Les lecteurs réguliers savent que nous avons été lançons "ballons de rayonnement" pendant près de deux ans. Dans les 6 derniers mois seulement, le programme a détecté trois perturbations dans la stratosphère causé par les CME et les tempêtes géomagnétiques. Jusqu'à présent, les mesures ont été localisés à la Californie et le Nevada. Le 20 Juillet expérience est une étape vers l'expansion de notre programme à travers l'Amérique du Nord.

Source: http://www.spaceweather.com/
Image
https://www.facebook.com/pages/Earth-to ... 0502634920
Image

Avatar du membre
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
Messages : 2153
Enregistré le : 07 déc. 2014, 11:42

Re: Un univers Ă©lectrique.

Message par nanuq » 19 juil. 2015, 12:24

la reconnexion magnétique.
Source: Tallbloke's Talkshop.
http://translate.google.com/translate?h ... s8019.html
Image

RĂ©pondre

Retourner vers « Effets de l'activité solaire »

.Communauté EzCom