La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Phénomènes Climatiques en rapport avec le Soleil. Le cycle 24 devrait être faible, voici une question majeure sur l'influence climatique de notre prochaine decennie.

Modérateurs : cartesien66, williams

RĂ©pondre
sebb
Membre éclairé
Membre éclairé
Messages : 474
Enregistré le : 29 avr. 2010, 19:01

Re: La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Message par sebb » 14 oct. 2010, 23:27

"r" abrège le rayonnement solaire, "E" l'énergie cinétique.

Je ne vois pas trop ce que démontre cet article, on ne comprend pas sur quoi la conclusion est fondée. Quoiqu'il en soit, on constate bien que la T°C de stratosphère ne suit pas la tendance de la T°C au sol en sens inverse. La T°C de la stratosphère s'est stabilisée autour de 95, ce qui n'était pas encore le cas du suivi absolu au sol.

sebb
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/humanitarium-ete2010.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-5.gif[/img]

Indiana57
Membre Confirmé
Membre Confirmé
Messages : 266
Enregistré le : 30 mai 2010, 22:28

Re: La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Message par Indiana57 » 14 oct. 2010, 23:49

Préparez vous au grand froid la semaine prochaine! Le réchauffement climatique aura du plomb dans l'aile! 8-)
ImageImageImage

Aliane

Re: La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Message par Aliane » 15 oct. 2010, 08:37

Quel rapport avec l'activité solaire, ô Philippulus ? Je croyais que tu allais argumenter, désormais...

sebb
Membre éclairé
Membre éclairé
Messages : 474
Enregistré le : 29 avr. 2010, 19:01

Re: La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Message par sebb » 15 oct. 2010, 14:10

Pour tenter d'éclaircir un peu la différence entre le bruit de l'impact ponctuellement important du volcanisme, j'apporte quelques précisions à ce que j'ai essayé de proposer:

A commencer par prendre davantage de recul que les zooms graphiques que j'avais mis, en prenant en compte l'absence du satellite avant 1979, d'où un bruit supérieur avant cette date, lié cette fois à une marge d'erreur sensée être plus importante.

Voici d'abord un graphique qui met en avant l'évolution de la T°C, avec une tendance significative au sens propre statistique:

Image

Vérification de la marge d'erreur, en utilisant la comparaison entre sources de relevés:
Image

Surprise, les relevés récents sont pires que les anciens, il est vrai que je n'ai pas cherché de comparatif récent, celui-ci date quand même de 2000. On ne peut donc pas vraiment chiffrer la T°C de la stratosphère en valeur absolue. On peut donc juste retenir une tendance, mais une tendance significative, et orientée à la baisse, avec ses artéfacts (volcans essentiellement)

Le constat établi, ce serait intéressant si quelqu'un pouvait expliquer la tendance. De mon côté, si je condense ce que j'ai pu lire, j'aurais tendance à résumer que le refroidissement de la stratosphère à au moins 2 causes identifiées, mais qui n'impactent pas la stratosphère au même endroit:

1°le taux d'ozone en baisse: en basse stratosphère, la formule citée dans un post précédent peut expliquer d'une part un refroidissement de la basse stratosphère, et d'autre part expliquer la stabilité de la T°C de la basse stratosphère ces dernières années, en raison d'une diminution de son principal destructeur.

2°une réponse aus W récupérés en troposphère: en moyenne et haute stratosphère, on retrouve une baisse plus linéaire de la T°C, qui semble suivre la hausse du forçage radiatif des ges dans la troposphère. Notons aussi, qu'à ce niveau là l'activité volcanique à beaucoup moins d'influence.

3° Evolution de l'activité solaire: l'hypothèse voudrait que la variation de l'activité solaire puisse catalyser ou au contraire freiner la pente de la T°C de la stratosphère.

edit: je ne parle pas de l'étude récente qui associe la vapeur d'eau d'eau et son évolution dans la stratosphère, comme facteur de la baisse de 25% de l'accélération du réchauffement ces dernières années, par manque de confirmation de l'étude.
sebb
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/humanitarium-ete2010.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-5.gif[/img]

Avatar du membre
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
Messages : 5115
Enregistré le : 23 avr. 2010, 11:53

Re: La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Message par williams » 15 oct. 2010, 18:54

Il est sûr qu'il est difficile a voir les causes exactes de l'évolution de la température de la stratosphère comme bp d'éléments influencent... la stratosphère aussi. Puisqu'en plus des éruptions volcaniques il est vrait que la variation de l'ozone stratosphèrique influence bp la température stratosphèrique. Et la variation de l'ozone stratosphèrique dépends des hivers aux poles... Puis l'activite solaire influence la température de la haute stratosphère puisque plus l'activite solaire est importante plus l'UV l'est aussi puis inverse. Et l'evolution de l'UV est important comme l'ozone stratosphèrique absorbe les rayons ultraviolets (UV) du Soleil et donc la variation de cette energie fait varier la température de la stratosphère.

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE :
http://la.climatologie.free.fr/

Image Image

Patricia

Re: La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Message par Patricia » 15 oct. 2010, 23:48

Et il faut ajouter que selon mon étude (voir graphique) l'activité solaire (surtout l'impact géomagnétique) pourrait influer sur la pluie (H2O) par voie de conséquence cela suivrait les conclusions sur les mesures de la vapeur d'eau signalées par Sebb.

Patricia

Re: La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Message par Patricia » 16 oct. 2010, 17:48

A propos du réchauffement de la stratosphère : http://www.swpc.noaa.gov/alerts/help.html

l'intitulé choisi par la NOAA est clair : http://www.swpc.noaa.gov/alerts/AlertsT ... #stratwarm

Plusieurs évenements la réchauffent dont les alertes géomagnétiques (indice kp) :-P

Patricia

Re: La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Message par Patricia » 17 oct. 2010, 00:09

Un article en anglais qui mériterait d'être traduit. Le professeur Lockwood explique le lien entre le climat et l'activité solaire.
http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8615789.stm

Avatar du membre
Geomalin
Confiant
Confiant
Messages : 182
Enregistré le : 29 avr. 2010, 23:04
Localisation : Alpes maritimes
Contact :

Re: La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Message par Geomalin » 29 oct. 2010, 21:14

Bonsoir :)

Je ne sais plus s'il avait déjà été signalé, mais un article résume les conclusion des travaux de l'Institut de Physique du Globe de Paris, autour de Vincent Courtillot, à propos de la "signature solaire" dans le climat. Il est bien démontré que cette signature est présente dans toutes les variations de température observées au cours du 20e siècle.

Ces conclusions rejoignent celles de Lindzen et Choi (2009) qui pensaient montrer, à partir d’observations satellitaires de la température de surface de l’océan et du flux de rayonnement de longue période, que la sensibilité de l’atmosphère au CO2 pourrait avoir été surestimée d’un facteur de l’ordre de 5. Toutefois, Trenberth et al (2010) ont contesté ces conclusions ; tout en acceptant certaines de leurs remarques, Lindzen et Choi (2010) persistent dans le fond de leurs conclusions.

Le débat est donc vif sur cette question.

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1451
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/bronze_star-2.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/2011-3.gif[/img]

Patricia

Re: La météo et le climat en lien avec l'activité solaire

Message par Patricia » 29 oct. 2010, 23:25

Sur le site de Jean Martin il y a bien quelques liens. http://www.pensee-unique.fr/theses.html#lod dont un vers le site de notre ami Williams

Par ailleurs il ne manque pas d'indiquer cette expérience CLOUD du CERN sur la nucléation par les ions
"CLOUD a été branché sur le rayonnement du synchrotron à protons du CERN en 2009 et une première série d'expériences très réussie a été effectuée en Novembre-Décembre pour étudier la nucléation binaire neutre et induite par les ions de H2SO4/H2O, à 292K. Peu de temps après le début de l'expérience, une augmentation claire du taux de nucléation activé par les ions a été établie par l'observation reproductible d'une augmentation brutale du taux de nucléation quand le faisceau était activé (voir figure 5 et 6 (dans le document original)). Le détecteur a démontré d'excellentes performances techniques et une grande quantité de données de haute qualité ont été enregistrées durant la série d'expériences de 2 semaines (quelques exemples sont donnés dans les figures 7-10 (de l'article original)). Les données obtenues lors de cette série d'expériences sont actuellement en cours d'analyse et un article scientifique portant sur les principaux résultats nouveaux est en préparation, pour une publication prévue plus tard dans l'année."
Ceci corrobore parfaitement les courbes que j'avais mises en relation (ssn + indice aa et pluviométrie sur Bordeaux). Puisque la France ne participe pas à ses expériences majeures, je serais une des rares françaises à m'être penchée sur la question (il faut le dire grâce à Albert Nodon qui avait dès la fin du 19°fait de telles observations depuis son local à Bordeaux) avec obstination (et il en faut)

Comme le précise Jean Martin il faudra attendre encore plusieurs années avant que la preuve soit donnée par les supers-calculateurs sur la réalité de cette courbe.

RĂ©pondre

Retourner vers « Effets de l'activité solaire »

.Communauté EzCom