Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Entre réchauffement et refroidissement, quelle sera l'évolution du climat de demain?

Modérateurs : cartesien66, williams

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15178
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Message par cartesien66 » 02 fĂ©vr. 2013, 07:34

philoman a écrit :C'est sûr qu'entre la ville et la campagne, il peut y avoir 4 degrés d'écart sans problème. Bon, ça peut fausser les données en cas de changement climatique majeur. J'ose espérer que ces ilots de chaleur seront pris en compte à l'avenir pour avoir des valeurs de température cohérentes.
C'est à espérer,cependant n'oublions pas que,en grande partie,les stations météo sont situées sur les aéroports,par nécessité bien sur ... mais bon,pour en revenir au sujet,c'est pas un problème nouveau,ce qui l'est,c'est d'en faire un acteur majeur du RCA.J'ai bien ma petite idée ( comme d'habitude pourront dire certains :hehe: ),le co2 a vraiment du plomb dans l'aile en tant que forçage radiatif prépondérant ( les études et les débats sont là pour en attester ),qu'importe on trouvera bien une autre raison selon laquelle l'activité humaine est responsable de tous les maux de la Terre et pour le coup .... la megalopolisation des centres urbains ... ça sonne bien et c'est irréfutable car les températures,les rejets et autres pollutions y sont fortement supérieurs au reste des terres . ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Aliane

Re: Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Message par Aliane » 02 fĂ©vr. 2013, 09:54

Oui mais par ailleurs on peut considérer que la fixation des diverses pollutions dans les villes épargne leur dispersion sur le reste du globe !

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15178
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Message par cartesien66 » 02 fĂ©vr. 2013, 17:09

Aliane a écrit :Oui mais par ailleurs on peut considérer que la fixation des diverses pollutions dans les villes épargne leur dispersion sur le reste du globe !
Oui dans le cas des polluants "lourds" mais concernant les plus légers que l'air et considérant l'étude tendant à affirmer que les ilots urbains seraient responsables,en partie" du RC,la convection ne serait-elle pas un transporteur naturel vers les hautes altitudes ( cette étude parle de 8 à 10 km,la limite entre troposphère et tropopause ) ? D'ailleurs les différentes cellules convectives équatoriales sont connues pour transporter des particules jusque dans la stratosphère,c'est un peu le même principe me semble-t-il . ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Aliane

Re: Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Message par Aliane » 02 fĂ©vr. 2013, 22:22

C'est une possibilité, évidemment.

Avatar du membre
adri34
Intéressé Persévérant
Intéressé Persévérant
Messages : 96
Enregistré le : 08 déc. 2015, 23:16
Localisation : Montpellier sud

Re: Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Message par adri34 » 18 dĂ©c. 2015, 12:41

sebb a écrit :"Bah, je pense qu'on choisit les stations les plus urbaines pour justifier le réchauffement climatique mais néanmoins par rapport aux normales 1971-2000."

Non le problème est réel, n'importe quelle source objective relaiera ce constat. Je ne voulais pas le poster par problème de panel, mais je vais le faire quand même finalement:

L'exemple USA:

Image

Image

Assez flagrant quand mĂŞme.

s: statsurface



"Les satellites ne peuvent pas boucher tous ces trous."

Aliane,
est-il possible de justifier cette affirmation? j'avais jusque la plutĂ´t l'impression d'avoir lu l'inverse.
Je reprends cette réponse qui montre la classification américaine.

J'ai réalisé la même étude sur 120 stations synoptiques en France, et le résultat est assez mauvais, peut être moins, et les normes peut être différentes. Je vous propose donc mon étude :

Image

Le premier correspond à la classe d'une station suivant les critères Météo France et le deuxième en considérant uniquement les sources de chaleur à proximité. Aucune classification n'existe pour l'effet urbain, une station classe 2 à 50 km d'une ville est classé pareil qu'une classe 2 dans une ville (ça existe). En tx aucun soucis mais en tn ya quand même un petit biais.

Voici la moyenne par région (puis avec source de chaleur uniquement)

http://img11.hostingpics.net/pics/72693 ... region.png
http://img11.hostingpics.net/pics/56933 ... haleur.png

On voit que déjà il y a un biais à la prise de mesure, surtout dans le Languedoc ma région ^^ dont la station de montpellier a eu une des pires augmentations elle est en classe 4 à 5 m d'un tarmac de 3 hectares et entouré des bâtiments de l'aéroport et de parkings, alors qu'avant elle était au bord de l'étang loin de sources de chaleur (avec un parc à instrument arrosé !), un biais conséquent visible sur ce graph lors du changement en 1988 :

Image

En plein la courbe réelle en pointillé la courbe corrigée avec la différence entre les deux courbes de tendance des deux séries, avant et après le changement d'emplacement en 1988. Rien que le changement d'emplacement est responsable d'un biais d'un degré ! On voit que les tn progressent encore alors que les tx non, l'effet du développement de l'aéroport à proximité, l'urbanisation à proximité ?

Merci d'avoir lu
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/globe.gif[/img]

Avatar du membre
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
Messages : 1154
Enregistré le : 20 oct. 2015, 00:37
Localisation : Tours ( 37 )

Re: Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Message par chasseurd'orages37 » 18 dĂ©c. 2015, 14:06

Il est vrai que les villes et îlots urbains contribuent aussi en tant que cause de réchauffement climatique ( notamment la pollution ), mais aussi à l'absorption d'énergie qui reste parfois bloquée entre 2 grands édifices qui constituent ce qu'on peut appeler une canopée et qui bloque toute réflectivité des rayons incident. Ils absorbent plus de quantité de chaleur que le milieu rural.

Le manque de végétation, pas de phénomène d'évaporation avec l'évapotranspiration des plantes ainsi que l'absorption de CO2 pour la photosynthèse, dans ce cas là, le CO2 est directement rejeté dans l'atmosphère.

Les chauffages et locaux internes d'un bâtiment contribuent également à la distribution de chaleur dans le paysage urbain.

Tout cela étant bloqué avec cette " canopée ", d'où une températures largement plus élevées en urbanisation plutôt que dans la ruralité, certains écarts de températures sur quelques kilomètres sont parfois impressionnants.
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15178
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Message par cartesien66 » 18 dĂ©c. 2015, 15:07

On ne peut plus clair Adri , c'est une des raisons de l'existence des réanalyses et ajustements qui en découlent dont on devrait observer une hausse des t° pré-changement et une baisse post-changement ... mais ce n'est pas le cas dans la quasi totalité des données que l'on peut nous donner où c'est tout l'inverse qui est " reconstruit " , c'est en cela que je m'interroge sur la pertinence des ajustements très réguliers faits par les différentes agences ( parfois plusieurs dans la même années , que cela concerne les données anciennes ou pire très récentes , voire de l'année en cours ) , bien évidemment , ce n'est pas le seul biais que les réanalyses sont censées corriger . ;-)
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Avatar du membre
cartesien66
Administrateur
Administrateur
Messages : 15178
Enregistré le : 26 nov. 2011, 11:53
Localisation : Contreforts du Canigou

Re: Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Message par cartesien66 » 18 dĂ©c. 2015, 16:18

Pour continuer sur l'excellent travail d'Adri34 , voici de quoi moudre le grain .
http://wattsupwiththat.com/2015/12/17/p ... re-trends/

Traduction Google .
https://translate.google.fr/translate?s ... edit-text=
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman

Image

Pierreb
Membre éclairé
Membre éclairé
Messages : 495
Enregistré le : 01 sept. 2010, 09:15
Localisation : A 30 km à l'est de Paris. Seine et Marne (77). Ville de 15.000 habitants.

Re: Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Message par Pierreb » 18 dĂ©c. 2015, 18:03

Très intéressant tout ce qui a été posté. Merci. Ne faudrait-il pas faire un petit article de TDF parlant de cela ? Il y en a déjà peut être un, dans ce cas je veux bien l'avoir s'il vous plait :), ou peut être effectuer une mise à jour?

Cordialement :)

the fritz
Expert
Expert
Messages : 859
Enregistré le : 07 mai 2010, 19:32

Re: Les Ilots Urbains, syndrome du réchauffement ?

Message par the fritz » 18 dĂ©c. 2015, 18:21

cartesien66 a écrit :Pour continuer sur l'excellent travail d'Adri34 , voici de quoi moudre le grain .
http://wattsupwiththat.com/2015/12/17/p ... re-trends/

Traduction Google .
https://translate.google.fr/translate?s ... edit-text=
Ah , on retrouve Watts dans son domaine de prédilection qui montre bien que le réchauffement climatique est "Man Made " :hello: :hello:
[img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/bronze_star-2.gif[/img][img]http://www.laterredufutur.com/photos/medals/globe.gif[/img]

RĂ©pondre

Retourner vers « Evolution du climat »