Dernières Infos

Un puissant essaim sismique à La Palma suggère l’intrusion de magma dans le volcan Cumbre Vieja

Un fort essaim de séismes a débuté hier sous la zone du volcan La Cumbre Vieja, dans la partie sud de l’île de La Palma aux Iles Canaries.

Aujourd’hui, l’alerte jaune a été émise pour le volcan de La Palma :


Alerte jaune émise pour le volcan de La Palma le 13 septembre 2021 après que plus de 400 secousses se soient produites sous Cumbre Vieja au cours du week-end. Photo via Twitter

Jusqu’à présent, plus de 400 secousses ont été détectées, dont 14 séismes de magnitude supérieure à 3,0 et 226 séismes compris entre 2,0 et 2,9. La série sismique est toujours en cours.

Épicentres de plus de 350 tremblements de terre qui ont frappé sous le volcan La Cumbre Vieja (îles Canaries). Volcano Discovery

Le séisme le plus fort, d’une magnitude de 3,4, s’est produit ce matin à 00h46 heure locale et a été ressenti par les habitants des environs.

La plupart des tremblements de terre se produisent à des profondeurs peu importantes, de l’ordre de 8 à 12 km, ce qui suggère que du nouveau magma s’infiltre actuellement dans un réservoir situé sous le volcan.

Il est impossible de dire si cela pourrait conduire à une nouvelle activité volcanique, car il ne semble pas y avoir d’autres signes d’agitation volcanique significative à ce stade.

Sismographes et frénésie sur La Palma :

Des essaims de séismes similaires se sont également produits dans le passé, le plus récent étant celui de la fin décembre de l’année dernière. Toutefois, lors de cet événement, les tremblements de terre étaient plus profonds (à environ 30 km de profondeur).

Le magma est-il remonté plus haut dans les systèmes de stockage souterrains du volcan ?

La dernière éruption du volcan La Cumbre Vieja remonte à 1971, et il est considéré comme l’un des volcans les plus actifs des îles Canaries.

Le méga tsunami de La Palma
Le volcan Cumbre Vieja se trouve sur le tiers sud de La Palma, aux îles Canaries, et s’élève à environ 2 kilomètres (1,2 mi) au-dessus du niveau de la mer et à 6 kilomètres (3,7 mi) au-dessus du plancher océanique.

Geology of the south of La Palma in the Canary Island

Il s’agit du volcan à la croissance la plus rapide de l’archipel et donc dangereux en termes d’effondrements et de glissements de terrain.

Le professeur Stephen Sparks, l’un des volcanologues les plus réputés au monde, a déclaré : « Lorsque des îles volcaniques émergent de la mer, elles sont très instables. Et, dans certains cas, d’énormes glissements de terrain peuvent se produire lorsqu’une partie de l’île s’effondre dans la mer… »

Plusieurs effondrements ont eu lieu depuis le Pliocène, suivis par la croissance de Cumbre Vieja au cours des 125 000 dernières années. La dernière éruption de La Palma remonte à 1971, la plus récente éruption subaérienne des îles Canaries.

Quels seraient les effets d’un effondrement du Cumbre Vieja ?

L’un des multiples scénarios de Steven N. Ward et Simon Day propose qu’un changement holocène dans l’activité éruptive du volcan Cumbre Vieja et une fracture sur le volcan qui s’est formée lors d’une éruption en 1949 pourraient être le prélude à un effondrement géant.

Dans l’hypothèse d’un effondrement de 500 kilomètres cubes qui se déplace à une vitesse d’environ 100 mètres par seconde sur une couche de boue ou de brèche de glissement de terrain, qui lubrifie son mouvement, et qui finit par s’étendre sur 60 kilomètres pour couvrir une zone en forme de cruche de 3 500 kilomètres carrés, ils ont estimé le tsunami comme suit :

2 minutes : Un dôme d’eau de 900 mètres d’épaisseur s’élève au-dessus du glissement de terrain.
5 minutes : Le dôme s’effondre à une hauteur de 500 mètres alors qu’il avance de 50 kilomètres ; de plus, des vallées de vagues se forment.
10 Minutes : Le glissement de terrain est maintenant terminé. Des vagues atteignant des hauteurs de 400-600 mètres frappent les trois îles Canaries occidentales.
15 Minutes-60 Minutes : Des vagues de 50 à 100 mètres de haut touchent l’Afrique. Un train de vagues large de 500 kilomètres avance sur l’Atlantique.
3-6 Heures : Les vagues touchent l’Amérique du Sud et Terre-Neuve, atteignant des hauteurs de 15 à 20 mètres et de 10 mètres, respectivement. L’Espagne et l’Angleterre sont partiellement protégées par La Palma, de sorte que les vagues du tsunami n’y atteignent que 5 à 7 mètres (16 à 23 pieds).
9 heures : Des vagues de 20 à 25 mètres s’approchent de la Floride ; elles ne devraient pas s’étendre davantage en touchant la côte.
La France et la péninsule ibérique seraient également touchées.

On peut trouver des traces de tels tsunamis passés dans le sud-est des États-Unis, sur le plateau continental, dans le nord-est du Brésil, aux Bahamas, en Afrique occidentale.

Le film ci-dessous montre une simulation informatique basée sur la physique d’un méga tsunami généré par l’effondrement d’un flanc de La Palma, aux îles Canaries. Le film se concentre sur le run-up maximum attendu des vagues sur les côtes de l’océan Atlantique.

Autres exemples de tsunamis déclenchés par l’effondrement de volcans
De grands effondrements de volcans ont généré des tsunamis. Au total, les tsunamis d’origine volcanique sont responsables d’environ 20 % de tous les décès liés aux éruptions volcaniques. Voici une liste des plus récents d’entre eux :

Le tsunami de 2018 dans le détroit de la Sonde, provoqué par l’effondrement d’un flanc de l’Anak Krakatau (au moins 437 morts).
Le tsunami de 2002 à Stromboli (dommages importants aux établissements côtiers).
Le tsunami de 1958 dans la baie de Lituya, qui a déclenché la plus haute vague de l’histoire.
Le tremblement de terre des Grands Bancs de 1929
Le tsunami de 1888 sur l’île Ritter, connu comme le plus grand effondrement historique formant un tsunami, avec un volume de 5 kilomètres cubes (1,2 mi-cubes) et qui a tué environ 3 000 personnes.
L’effondrement du volcan Unzen de 1792 à Shimabara, au Japon, qui a fait 4 000 ou 14 538 victimes.

Glissements de terrain préhistoriques ayant provoqué des tsunamis

Parmi les glissements de terrain préhistoriques qui ont provoqué des tsunamis, citons :

Le glissement de Storegga, il y a 8 200 ans, un glissement de terrain sous-marin de 3 000 kilomètres cubes (720 mi3) au large de la Norvège qui a généré un tsunami enregistré par des preuves géologiques dans les îles Féroé, en Norvège et en Écosse.
L’effondrement du volcan Fogo, il y a environ 73 000 ans, a déclenché un tsunami qui a inondé Santiago, au Cap-Vert.
Tsunamis provoqués par des glissements de terrain à Kohala et Lanai, dans les îles Hawaï.
Les tsunamis sont moins fréquents dans l’océan Atlantique que dans les océans Pacifique ou Indien, mais ils ont été observés, par exemple, après le tremblement de terre de Lisbonne en 1755. Outre les lignes de faille, les volcans sous-marins comme le Kick’em Jenny et les glissements de terrain sont des sources de tsunamis dans l’Atlantique.

Les tsunamis ne viennent pas seulement de la mer : la catastrophe du barrage de Vajont en 1963, qui a fait 2000 morts, a été provoquée par un tsunami au niveau d’un lac et des traces de tsunamis passés ont été enregistrées au lac Tahoe.

L’humanité n’a jamais été témoin d’énormes effondrements sur La Palma et il existe des preuves que le flanc ouest de La Palma est actuellement stable.

Mais comme un tsunami dû à l’éboulement de Cumbre Vieja pourrait constituer une menace pour le Brésil, le Canada, les Caraïbes, l’Irlande, le Maroc, le nord-est des États-Unis, le Portugal et le Royaume-Uni, il est clair que les troubles sismiques actuels doivent être davantage surveillés. Outre le risque de tsunami, l’impact d’un effondrement important sur les personnes vivant sur l’île serait grave. Les communautés d’El Paso, Fuencaliente, Los Llanos et Tazacorte sont situées sur le bloc instable. Cumbre Vieja est en grande partie non surveillée et un effondrement du flanc pourrait arriver sans avertissement.

Adaptation Terra Projects

Source : https://strangesounds.org/

(1673)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :