Dernières Infos

Bulletin du Collectif des Climato-réalistes

Bulletin du Collectif des Climato-réalistes – Jeudi 21 octobre 2015

ACTUALITÉS DU CLIMAT

El Niño atteindra son intensité maximale entre la fin de l’année 2015

Le terme El Niño fait référence à l’enfant Jésus : il provient de l’histoire séculaire des pêcheurs qui de l’Equateur au Pérou constataient périodiquement la chute du nombre de leurs prises en mer à l’époque de Noël.

Le dernier bulletin de la NOAA (14 octobre 2015) maintient une probabilité de 95% que l’évènement El Niño se poursuive pendant l’hiver 2015-16. Il pourrait être d’une intensité égale à celui de 1997/1998, et même se ranger parmi les quatre plus puissants qui aient été observés depuis 1950.

Un très bon article du CNRS indique les conséquences possibles de cet évènement : pluies diluviennes à l’origine d’inondations et de glissements de terrain dans le nord du Chili, au Pérou et en Équateur, Inondations en Amérique centrale, sécheresse en Indonésie et en Australie, perturbation de la mousson dans le Sud-Est asiatique, recrudescence des cyclones de forte puissance dans le centre et l’est du Pacifique.

Comme en 1997/1998, El Niño produira vraisemblablement un pic de la températures mondiale.

Il devrait atteindre son intensité maximale entre octobre 2015 et janvier 2016, donc possiblement pendant la COP21.

François Hollande nous apporte des nouvelles d’un glacier d’Islande.

François Hollande a pris vendredi la mesure du réchauffement climatique. Au pied du glacier Solheimajökull en Islande, devant caméras et photographes, il a solennellement déclaré « Pour ceux qui doutent du réchauffement, il faut qu’ils viennent ici. S’il y a une démonstration à faire, elle est faite…La disparition du glacier, c’est aussi la disparition de l’Histoire ».

Une étude du Département de Géologie de la NTNU (Norwegian University of Science and Technology), montre que les marges de ce glacier se sont épaissies de 70–100 m entre 1960 et 1996, puis ont régressé de 120–150 m entre 1996 and 2010.

On est loin d’un mouvement irreversible conduisant à l’inéluctable disparition de ce glacier sous l’effet du réchauffement provoqué par les émisions de Gaz à effet de serre.

PRÉPARATION DE LA COP21

Ségolène Royal a sorti sa calculette : en 2100 nous aurons entre 2,5 et 2,7 °C en plus

S’exprimant lors du salon Woorls Efficiency le 13 octobre, Ségolène Royal a déclaré que  « L’enjeu de l’accord se présente dans de bonnes conditions parce que la plupart des pays ont désormais apporté leur contribution…on voit que d’après les calculs des organisations non gouvernementales, des scientifiques et des climatologues, la traduction des engagements nationaux aboutit à un réchauffement climatique entre 2,5 et 2,7 degrés alors qu’on craignait que ça ne dépasse les 3 degrés« 

Un article du blog des climato réalistes (la COP21 va régler le thermostat de la planète) montre l’inanité de ces prévisions compte tenu des incertitudes qui pèsent sur le cycle du carbone.

A Bonn les pays en voie de développement expriment leur désaccord

Aujourd’hui à Bonn a débuté le dernier round de négociations avant la conférence de Paris.
D’ici vendredi, les délégués doivent produire un projet d’accord à partir d’un texte d’une vingtaine de pages proposé par les deux coprésidents des débats.

Ce projet est déjà critiqué pour ses insuffisances par les pays en voie de développement.

Le texte « ignore complètement les propositions du groupe G77 sur les financements« , a notamment expliqué Gurdial Singh Nijar, porte-parole d’un des sous-groupes du G77, qui regroupe 134 pays dont la Chine, l’Inde et de nombreux pays africains, asiatiques et latino-américains.

Selon une note du groupe Afrique consultée par l’AFP, « le texte ne peut pas être utilisé comme base de négociation, car il est déséquilibré et ne reflète pas les positions du groupe Afrique ».

MÉDIAS

La pétition lancée par le Collectif des Climato-Réalistes en faveur de Philippe Verdier (à signer ici) recueille pour l’instant plus de 4000 soutiens.

En revanche, peu de voix de journalistes s’élèvent pour se solidariser avec leur collègue.

Audrey Garric, Chef adjointe du service Planète/Sciences du Monde a twitté pour sa part le 15 octobre « Bonne nouvelle France 2 met à pied son M. Météo climatosceptique », ce qui lui vaut le titre de vainqueur de la semaine 42 duClimathon

DES NOUVELLES DU GIEC

Les textes publiés par le GIEC ne sont pas assez lisibles

« L’action mondiale sur le changement climatique est gravement entravée parce que les conseils du corps scientifique du GIEC sont si difficiles à comprendre qu’il faut un doctorat minimum pour en saisir les recommandations »

C’est ce que soutiennent les enseignants chercheurs de plusieurs instituts et universités européennes (celles de Bonn, de Rome, de Leeds et la KEDGE Business School) qui ont analysé le contenu linguistique des « résumés pour les décideurs » et publié leurs travaux dans Nature Climate Change.

Sauf à dire que l’ENA vaut moins qu’un Doctorat, on se réjouit donc de savoir que les décideurs français ont le niveau  d’études requis pour comprendre les recommandations du GIEC.

TRANSITION ENERGETIQUE

Des effets pervers de la transition énergétique

Un article publié dans Nature Geoscience 1 en 2013 évaluait l’impact qu’aurait sur les besoins en matières premières la mise en place d’une transition énergétique basée sur les énergies renouvelables : la construction des installations solaires et éoliennes multiplierait entre 2 et 10 fois notre consommation actuelle de métaux rares et de matériaux de base dans les 35 prochaines années (10 fois plus pour le verre, de 6 à 10 fois plus pour l’aluminium, de 2 à 6 fois plus pour l’acier et de 2 à 5 fois plus pour le cuivre).

Le climat qui cache la forêt

C’est le titre d’un ouvrage de Guillaume Sainteny qui enseigne le développement durable à AgroParisTech après l’avoir enseigné à Sc. Po Paris et Polytechnique.

L’auteur (qui ne se présente pas comme un climato sceptique) dénonce la vampirisation des questions environnementales  par le thème du changement climatique.

« La priorité accordée à la politique climatique s’est révélée défavorable à l’environnement à bien des égards, à tel point qu’elle a accru certains problèmes écologiques au lieu d’aider à les résoudre ».

L’efficacité environnementale est évaluée à l’aune des seules émissions CO2, omettant pollutions air, eau, sol, le bruit, l’érosion de la biodiversité, les paysages. Faut-il rappeler que le CO2 n’est pas un polluant mais le nutriment des plantes ?

Selon un rapport de l’OCDE, les coûts annuels des perturbateurs endocriniens sont estimés à 157 millards € par an (dès aujourd’hui); ceux des principaux polluants de l’air sont évalués à 353-1482 milliards €/an.

Or le Le coût annuel des dommages dus au Réchauffement Climatique en 2080 est estimé à 120 milliards € (si respect des 2°C).

L’auteur fait d’autre part observer que cette orientation de la politique environnementale n’a pas fait l’objet de choix politiques explicites, ni de débats démocratiques.

1000 milliards d’Euros pour lutter contre le réchauffement

Interrogé par l’express, Jean JOUZEL a indiqué avoir soutenu le parti Nouvelle Donne aux élections Européennes parce que, « dans son programme, ce mouvement proposait de dédier 1000 milliards d’euros à la lutte contre le réchauffement à travers la transition énergétique, et en asseyant le développement économique sur cet objectif« .

Loi de programmation militaire et transition énegétique : du kaki au vert

Le Parisien du 15 octobre nous apprend que les chars et avions du futur consommeront des biocarburants. Les contraintes environnementales seront prises en compte dès la prochaine loi de programmation militaire, en 2017.

BÊTISIER 

du Jeûne au jeunisme 

Jeûner pour le climat

Lors la conférence des Nations Unies pour le climat à Varsovie en 2013, le typhon Hayan a fait des milliers de victimes aux Philippines. Le délégué philippin Yeb Sano, a déclaré qu’il ne mangerait pas jusqu’à ce que cette conférence débouche sur des décisions à même d' »arrêter la folie » de la crise climatique.
Depuis, des organisations religieuses et laïques appellent à jeûner le 1er de chaque mois jusqu’en décembre 2015.

Le site Je vote pour le climat nous explique comment jeûner :

  • Le jeûne peut être alimentaire
  • Le jeûne peut être énergétique
  • Le jeûne doit être public

La parole aux jeunes

France Info accueillera mardi 3 novembre des collégiens qui proposeront des solutions contre le réchauffement climatique. 670 adolescents prendront place dans l’auditorium de la Maison de Radio France, en présence de la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem et de plusieurs invités.

Les jeunes présenteront leur proposition à l’antenne. L’événement sera filmé par les caméras de Public Sénat qui en fera un documentaire.

Intéressant de voir comment les collégiens restitueront le bourrage de crâne qu’on leur fait subir en classe de SVT.

Autres niaiseries

Votre menu en 2050 :  « tofu en entrée, pois-brocolis sur lit d’insecte en plat et salade en dessert »

Dans son ouvrage Le changement climatique : ce qui va changer dans mon quotidien (editions Quae), La journaliste Hélène Géli cherche à présenter aux lecteurs « de manière très pratique et ludique » les impacts possibles du changement climatique sur nos modes de vie, à la lumière des derniers travaux du GIEC.

Le Train du climat

Le Train du Climat (une initiative de la SNCF soutenue par le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en partenariat avec l’UNESCO) circulera du 06 au 25 octobre 2015 ; ll fera étape dans 19 villes de France.

D’une longueur de 350m, ce Train sera composé de 14 voitures au total dont 3 seront dédiées à une exposition ludique et pédagogique, conçue par les scientifiques et chercheurs, et 3 voitures « village » à bord desquelles prendront place les entreprises partenaires engagées et mobilisées sur la question du climat.

Le coût de cette manifestation est-il inclus (ou s’ajoutera t-il) au budget alloué par l’État à l’organisation et à la préparation de la COP21 qui est de 187 millions d’euros ?

ACTUALITÉS DU COLLECTIF DES CLIMATO-RÉALISTES

L’Observatoire de l’éco-mathusianisme rejoint notre Collectif

Avec ce mot d’ordre :« Favoriser le retour à la raison »:

« L’attention consacrée à l’avenir climatique est devenue une obsession démesurée qui risque fort de faire oublier les vrais enjeux collectifs de ce début de siècle. Pour faire face à ce défi, l’Observatoire de l’éco-malthusianisme rejoint le Collectif des climato-réalistes ».

Plus de 271 soutiens au collectif des climato réalistes

Les soutiens continuent à nous parvenir régulièrement de la part de personnes de tous horizons. Continuez à nous témoignez votre soutien, et mobilisez vos proches !

Pour faire figurer votre nom dans la liste, il suffit de nous envoyer un courriel à contact@collectifdesclimatorealistes.fr avec vos nom, prénom, profession et éventuellement site internet ou page Facebook (ajoutez aussi votre adresse si vous le souhaitez). Si vous n’apparaissez toujours pas dans la liste quelques jours après nous avoir écrit, n’hésitez pas à nous recontacter. (NB : pour ceux qui ne l’ont pas fait, merci de nous signaler votre profession.)

DÉBATS

CONFÉRENCES À VENIR

Jeudi 5 novembre à 19h

Un autre regard sur le changement climatique

par Daniel POLLET (ingénieur INSA Lyon)

Lieu :

Ancienne école, centre du village, rue des écoles

REVENTIN-VAUGRIS (Isère)

Entrée gratuite. Contact : conf.clim.dp@gmail.com

HORS DE FRANCOPHONIE

« Should we celebrate carbon dioxide » ? 

PATRICK Moore (un des cofondateurs de « Greenpeace ») s’est exprimé le 14 octobre lors d’une assemblée du GWPF sur le thème des bienfaits du CO2.

« Il est hors de tout doute que le CO2 est la source de toute vie sur Terre et que sans sa présence dans l’atmosphère avec  une concentration suffisante notre planète serait morte.
Pourtant, aujourd’hui, on continue à enseigner à nos enfants que le CO2 est un polluant toxique qui va détruire la vie et mettre la civilisation à genoux.
Ce soir, je vais démontrer que sans les émissions humaines de CO2 toute une forme de vie sur terre s’éteindrait en moins de deux millions d’années. »

PROCHAIN BULLETIN

Pour faire figurer une actualité dans le bulletin de la semaine prochaine ou pour recevoir les bulletins par mail, envoyez un courrier à contact@collectifdesclimatorealistes.fr.

Voir la page du collectif des climato-réalistes

(344)

Laissez un message