Dernières Infos

Bulletin du Collectif des Climato-réalistes n° 25

ALARMISME 

Une nouvelle étude revoit à la hausse l’élévation du niveau de la mer en 2100

Selon une nouvelle étude publiée dans Nature, la fonte de l’Antarctique pourrait élever le niveau de la mer d’un mètre d’ici 2100 et de plus de 15 mètres en… 2500 ! Nullement troublée par l’audace de ces prévisions pour dans cinq siècles, Valérie Masson-Delmotte en commente les résultats pour Le Monde :

« Cela serait catastrophique pour les côtes et certains archipels qui seront rayés de la carte, mais aussi pour la ville de New York, par exemple, qui a basé son plan de construction sur une hausse du niveau des mers de plus de 1,40 mètre en pensant avoir une marge d’erreur. Ces nouveaux résultats montrent qu’en cas d’échec des accords de Paris, cette ville sera partiellement inondée. »

La vice-présidente du groupe 1 du GIEC a bien compris l’usage du conditionnel… Voilà qui est de bon augure pour le prochain rapport.

CLIMAT

El Niño devrait mettre fin à cinq ans de sécheresse historique en Californie

Selon USA Today, le manteau neigeux de la Sierra Nevada, source principale de l’approvisionnement en eau de l’État, est en cours de reconstitution. Même si la teneur en eau du manteau neigeux n’est qu’à 87% de la moyenne, cela pourrait marquer la fin de cinq années de sécheresse en Californie.

Trait de côte

Une note du géologue Ion Argyriadis nous propose d’en finir avec certains mythes sur les causes réelles des changements de la ligne des côtes.  De quoi nourrir la réflexion duComité de suivi de la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte évoquée dans la lettre d’information du collectif n°24 ?

COP 21 : suite

La Chine et les États-Unis seront les premiers à signer l’accord de Paris

Selon l’Agence France Presse, la cérémonie de signature des deux pays les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre aura lieu le 22 avril à New York. Rappelons que la Chine, pourtant signataire du protocole de Kyoto, a fait exploser ses émissions entre 1990 et 2010 : + 219% selon l’Agence Internationale de l’Energie ! Dans une annonce faite le 12 novembre 2015, Pékin s’est engagé à stopper la progression de ses émissions « aux alentours de 2030 ». Pas demain la veille.

Le Danemark révise ses ambitions vertes à la baisse

Selon Les Echos, Le Parti libéral au pouvoir estime que la politique énergétique et climatique du pays est trop coûteuse. Lars Lilleholt, ministre du Climat et de l’Énergie, indique vouloir trouver «un équilibre raisonnable» qui prenne davantage en compte les intérêts des industries locales, garantes de l’emploi.

Engie, la transformation ou le déclin

Selon Les Échos, Engie subit de plein fouet le retournement du marché européen de l’énergie. Pour tenter de rebondir, le groupe souhaite se désengager des activités les moins rentables telles que les centrales électriques qui vendent leur électricité au prix de marché, et de réinvestir dans des activités moins risquées, bénéficiant de contrats d’achat sur l’électricité produite ou de tarifs régulés.

Ségolène Royal s’oppose à la candidature de Laurence Tubiana au poste de secrétaire exécutive de la CCNUCC

Selon Novethic qui cite le Canard Enchaîné du 30 mars, Ségolène Royal  a mis son veto à la candidature de Laurence Tubiana à la succession de Christiana Figueres au poste de Secrétaire de la CNUCC (Convention Cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques).  « La ministre de l’Environnement veut rester seule aux commandes… Elle ne supporte pas qu’une femme lui fasse de l’ombre », précise le journal satirique.

(127)

Laissez un message