Le tourbillon de Beaufort et l'anomalie de la grande salinit

Comment un courant arctique capricieux pourrait refroidir le climat en Europe

Entre réchauffement et refroidissement, quelle sera l'évolution du climat de demain?

Modérateurs: cartesien66, williams

Le tourbillon de Beaufort et l'anomalie de la grande salinit

Messagepar merle » 08 FĂ©vrier 2018, 22:47

Comment un courant arctique capricieux pourrait refroidir le climat en Europe .

Le tourbillon de Beaufort, un courant clé de l'océan Arctique, agit étrangement. Les scientifiques disent qu'il pourrait être sur le point de déverser une énorme quantité de glace et d'eau douce froide qui pourrait déclencher une période de températures plus basses dans le nord de l'Europe.
Pendant des millénaires, le tourbillon de Beaufort - un énorme courant éolien dans l'océan Arctique a régulé le climat et la formation de glace de mer au sommet du monde. Comme une toupie géante, le gyre corrige de grandes quantités de glace de mer. Pris dans ce tourbillon horaire, la glace a historiquement eu plus de temps pour s'épaissir que dans d'autres parties de l'océan Arctique, où des courants tels que la Trans Polar Drift transportent la glace dans l'Atlantique Nord plus chaud plus rapidement. Ainsi, le tourbillon de Beaufort - situé au nord de l'Alaska et dans le territoire du Yukon - a contribué à créer les couches abondantes de glace de mer qui, jusqu'à tout récemment, couvraient de grandes parties de l'océan Arctique toute l'année.
La première confirmation de l'existence du Beauyre Gyre a eu lieu dans les années 1950, lorsque des scientifiques soviétiques ont mené des recherches dans la région. Carmack a d'abord visité le gyre en 1971. À ce moment-là, le gyre s'était affaibli et avait mis en mouvement l'anomalie de la grande salinité.
Un événement similaire, connu sous le nom d' anomalie de la grande salinité, a eu lieu entre la fin des années 1960 et les années 1970, lorsqu'une vague d'eau de l'océan Arctique a rafraîchi et rafraîchi le demi-mille supérieur de certaines parties de l'Atlantique Nord. Selon l'océanographe britannique Robert R. Dickson, l'anomalie de la grande salinité représentait l'une des variations les plus persistantes et extrêmes du climat océanique mondial observé au cours du siècle dernier. L'afflux de glace et d'eau douce a considérablement refroidi l'Europe du Nord et a perturbé la chaîne alimentaire de l'Atlantique Nord, ce qui, à son tour, a provoqué l'effondrement de la lucrative pêcherie de hareng. Entre 1951 et 2010, pas moins de huit des 18 hivers européens exceptionnellement froids se sont produits durant la période de la Grande Anomalie de la Salinité .
Pendant la seconde moitié du 20ème siècle et plus probablement, plus tôt le tourbillon a adhéré à aucun schéma cyclique dans lequel il changerait de vitesse tous les cinq ou sept ans et tournerait temporairement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, expulsant de la glace et de l'eau douce dans l'océan Arctique oriental et l'Atlantique Nord. Mais depuis plus d'une douzaine d'années, ce manège de glace et, de plus en plus, d'eau douce tournait plus vite dans le sens des aiguilles d'une montre, récoltant de plus en plus d'eau douce provenant de trois sources: fonte des glaces, L'océan Arctique des rivières russe et nord-américaine, et l'eau relativement fraîche qui coule de la mer de Béring.
Le comportement étrange du gyre est probablement lié, au moins en partie, au réchauffement profond de l'Arctique. l'eau douce glaciale qui coule dans l'océan Atlantique nord à partir de la calotte glaciaire du Groenland en train de fondre forme un plafond sur l'Atlantique Nord qui entraîne une stratification empêchant la chaleur la fin du Gulf Stream de remonter à la surface. Les scientifiques disent que cela peut inhiber la formation de cyclones qui pourraient affaiblir ou inverser temporairement le mouvement du gyre.

AbientĂ´t. :hello: :hello: https://www.boards.ie/b/thread/2057819617
merle
Banni
Banni
 
Messages: 182
Inscrit le: 21 Octobre 2017, 17:33

Re: Le tourbillon de Beaufort et l'anomalie de la grande salinit

Messagepar pacien » 18 Mars 2018, 20:43

Commentaire sur un article.http://www.laterredufutur.com/accueil/le-gulf-stream-pourrait-refroidir-leurope-dici-moins-de-10-ans/

C'est bien de ressortir une théories paléoclimatique des années 70 sur un refroidissement de l’hémisphère N (pas seulement l’Europe) par le gulf stream, suite à un réchauffement. Mais autant ne pas oublier que ce risque n'est pas temporellement unique.
On peut rajouter que d’après Milankovitch nous sommes sur la fin d'une période interglaciaire, que la tendance thermique depuis 7000 ans est justement à la baisse, que la prochaine petite alternance chaud/froid (graphique) sera bientôt au refroidissement, au moment d'un début de refroidissement de l’hémisphère N (déjà amorcé) et que l’albédo consécutif amplifiera le refroidissement. On peut ajouter encore que le réchauffement climatique est probablement du à un coup de chaud du soleil et que cette surchauffe solaire ne devrait pas tarder à s’arrêter.
Le risque n'est plus celui d'une mini glaciation habituel, mais celui d'un alignement des planètes qui fait concorder six causes potentiel de refroidissement au même moment !
Avec cette concordance c'est une grande glaciation qu'il faut redouter s'il y a un effet de verrouillage du à une amplitude négative exceptionnel qui empêche le rééquilibrage. :pleur4:
Avec les records de froid historique de cet hiver, ça me rappel le film "le jour d’après" et le mammouth qu'on a retrouvé avec des fleurs dans le ventre.
Est-ce que j'en ai oublié ? Est-ce que c'est invraisemblable ?
Additif :
http://www.laterredufutur.com/html/phpBB3/viewtopic.php?f=10&t=3043

Peut-être la réponse ?
https://fr.rbth.com/tech/79515-chercheurs-russes-predisent-age-glaciaire-terre


Image
pacien
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 72
Inscrit le: 21 FĂ©vrier 2018, 19:12
Localisation: lyon


Retour vers Evolution du climat

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)