Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Tendances saisonnières et météo à long terme.

Modérateurs: williams, milou

Re: Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Messagepar nanuq » 06 Janvier 2018, 15:47

Pour faire suite à ce post, encore une chose concernant l'enneigement Eurasien, 13V en parle sur IC. Je remets les cartes qu'il a posté.

13V dit:
Je pensais par contre qu'avec la vague de froid conséquente sur l'est de l'Amérique du Nord, les anomalies positives d'enneigement seraient plus marquées. En fait le bilan est négatif la bas aussi car le manque d'enneigement à l'ouest dépasse l'excédent à l'est. Déformation médiatique...
Bref, ce que je voulais surtout montrer, c'est qu'il ne faut pas s'étonner d'avoir aucun drain froid sur les modèles malgré un potentiel flux d'est : il n'y a rien à drainer.


Image

Image

Il parle du blocage que je mentionne pour le 8 janvier. C'est ce que pense aussi Cohen. Sans réserve de froid, les blocages prennent moins, les descentes d'air froid sont moins intenses sur l'Europe et l'effet de l'onde 2 en stratosphère est diminuée. L'onde 1 déplace le vortex stratosphérique et l'onde 2 ( c'est à dire deux ondes en stratosphère) déstructurent le vortex stratosphérique.
On va attendre les prévisions pour l'évolution possible MJO en fin janvier ( possibilité d'une phase 6 blocage) et voir ce qui va se passer...


Nanuq
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 2150
Inscrit le: 07 Décembre 2014, 12:42

Re: Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Messagepar nanuq » 08 Janvier 2018, 12:52

Bonjour à tous.

Selon GFS, l'onde 1 du 25 décembre ne devrait pas descendre plus bas que 100 hpa à la date au 22 janvier. L'onde 1, c'est un déplacement du vortex stratosphérique.

Image

nanuq a écrit:Selon moi, une chute provisoire du vent zonal vers le 16 janvier (convection MJO du 25 décembre favorisant la propagation de l'onde 1 en stratosphère) puis, reprise des vents (ils ne sont pas encore modélisé par ECMWF) avant une nouvelle chute vers le 20 janvier (propagation de l'onde 1 du 14 janvier vers la stratosphère).


Toujours selon le modèle GFS et selon la sortie d'aujourd'hui, reprise des vents à 10 hpa vers le 16 janvier:

Image

Pour le moment, en regardant les prévision GFS au 14 janvier, nous avons passé de ça (propagation MJO et formation d'une seul onde):

Image

A ça (propagation MJO et formation de deux ondes):

Image

Les deux ondes en formation dans la troposphère devraient apparaitre à 10 hpa en fin janvier. A 10 hpa :!: . Deux ondes en stratosphère, c'est une destruction du vortex stratosphérique.
Il faudra attendre encore deux semaines de plus pour une propagation de l'onde 2 vers le bas, et pour l'heure, rien indique que la propagation descendra en dessous de 30 hpa!

Pour résumer, la convection MJO du 25 janvier (formation d'une seul onde) va interagir avec le vortex stratosphérique à 10 hpa à partir du 14 janvier. La propagation de l'onde 1 ne devrait pas, selon GFS, descendre en dessous de 100hpa. Il est pour l'heure beaucoup trop tôt pour savoir si elle se propagera plus bas ou non.

Dans un deuxième temps, la convection MJO du 14 janvier et la formation de deux ondes en troposphère devrait apparaitre en fin janvier à 10 hpa. La propagation vers le bas pourrait mettre plus ou moins deux semaines de plus (depuis son apparition en strato) avant d'avoir des répercutions en troposphère (en dessous de 30 hpa avec une chute du vent zonal à 10 et 30 hpa) c'est à dire, en début et mi- février.
Il est très difficile de mettre des dates exacte sur les propagations à 10 hpa et leurs impact sur la stratosphère et la troposphère. Il faudra affiner les prévisions ces prochain jours ( semaines!!) mais pour l'heure, GFS prévoit bien une chute du vent zonal à 10 hpa pour le début du mois de février:

Image

Je mets la prévis GFS. :!: Elle va changer :!: Mon but est juste de montrer les possibilités futur mais ma carte ci-dessous est fausse!!!

Image

Pour finir, une étude sur laquelle je me base pour ces prévisions:

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... 53144/full

Nanuq

Edit: Les liens vers l'évolution MJO ne sont toujours pas réactualisées!! 9 jours, c'est long! Je mets le lien pour les prévis MJO de tous les modèles:

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/p ... r_wh.shtml
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 2150
Inscrit le: 07 Décembre 2014, 12:42

Re: Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Messagepar nanuq » 08 Janvier 2018, 13:29

Pour reprendre ce que j'avais écris ici=>

posting.php?mode=reply&f=7&t=2801&sid=bff88960f7d279abdc4a0bc629e6a922#pr83077

Formation de deux ondes en troposphère à la date du 23 décembre:

Image

Puis, formation d'une seule onde en troposphère à la date du 25 décembre:

Image

Et leurs interactions deux semaines plus tard dans la stratosphère à 10 hpa:

Image

Nanuq
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 2150
Inscrit le: 07 Décembre 2014, 12:42

Re: Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Messagepar Frosty » 08 Janvier 2018, 19:09

Merci pour l'analyse de qualité Nanuq.
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Frosty
Admin du Site
Admin du Site
 
Messages: 5884
Inscrit le: 28 Novembre 2009, 19:59
Localisation: Rouen 76 France

Re: Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Messagepar nanuq » 09 Janvier 2018, 13:20

Très intéressant ce qu'il se passe aujourd'hui.
Nous avons une convection (onde 1) en Atlantique qui va se propager deux semaines plus tard en stratosphère:

Image

Nous avons la fin de l'onde 1 du 25 décembre et le commencement de l'onde 1 ci-dessus (9 janvier):

Image

Le QBO en phase Est et une activité solaire faible libère la pression au pôle favorisant la propagations des ondes depuis la troposphère vers la stratosphère. De plus, un QBO phase EST favorise l'Ozone au pôle ce qui à pour effet de renforcer les réchauffement stratosphérique.
Février pourrait nous donner pas mal de surprises... :flowers:

Nanuq
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 2150
Inscrit le: 07 Décembre 2014, 12:42

Re: Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Messagepar nanuq » 09 Janvier 2018, 14:31

nanuq a écrit:un QBO phase EST favorise l'Ozone au pôle ce qui à pour effet de renforcer les réchauffement stratosphérique.


Il semblerait que mon affirmation soit fausse! Selon Higurashi, l'ozone est un traceur de SSW et non une conséquence..
Peut être que d'autre pourrons répondre..

Nanuq
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 2150
Inscrit le: 07 Décembre 2014, 12:42

Re: Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Messagepar chasseurd'orages37 » 25 Janvier 2018, 20:11

nanuq a écrit:
nanuq a écrit:un QBO phase EST favorise l'Ozone au pôle ce qui à pour effet de renforcer les réchauffement stratosphérique.


Il semblerait que mon affirmation soit fausse! Selon Higurashi, l'ozone est un traceur de SSW et non une conséquence..
Peut être que d'autre pourrons répondre..

Nanuq


Slt tout le monde, et slt à toi Nanuq. Désolé de ne pas avoir pu te répondre plus tôt mais j'ai eu quelques petits soucis sans gravité mais me voilà de retour pour de bon. Très bonnes analyses de ta part.

L'origine d'un réchauffement stratosphérique est principalement dynamique. Il est relié à la propagation sur la verticale d'ondes stationnaires d'échelle planétaire, générées dans la Troposphère. L'ozone stratosphérique représente 90 % de l'Ozone atmosphérique. Dans la haute Stratosphère, entre 30 et 50 km d'altitude, les mouvements atmosphérique n'ont quasiment aucun impact sur la distribution de l'Ozone. Dans la basse Stratosphère, le problème est différent : Le taux des réactions photochimiques responsables de la production d'Ozone devient faible, le temps nécessaire pour atteindre l'équilibre photochimique s'allonge et devient grand par rapport à l'échelle de temps des processus dynamiques. Ainsi, la production d'Ozone dans la basse Stratosphère est fortement conditionnées par le transport par les mouvements atmosphériques.

Image

Il existe également des différences entre les hémisphères. La colonne d'Ozone est maximale au pôle Nord alors que le maximum est plutôt situé dans le bande 50-60°S de l'hémisphère Sud. La présence de cette dissymétrie explique les différences inter-hémisphériques dans la distribution et l'intensité de la subsidence hivernale, en règle générale, les maximas se trouvent sur les bords des vortex polaires. Contrairement à dans l'hémisphère Sud, le vortex polaire de l'hémisphère Nord est moins froid et moins stable du fait d'une plus grande activité des ondes planétaires, la distribution des ces ondes sont liées à la distribution complexe des continents aux moyennes et hautes latitudes. Selon les statistiques, le vortex hivernal est souvent décentré vers le Nord de l'Europe, c'est ce qui va permettre aux masses d'air riches en Ozone d'atteindre le pôle.

En gras : Ce qui pourrait correspondre à l'étude de Higurashi, mais j'ai plus l'impression que ça correspond à une conséquence plutôt qu'un traceur, à affiner [17.gif]

Il faut aussi savoir que, dans la haute et moyenne Troposphère, les systèmes météorologiques s'accompagnent d'une déformation de la Tropopause, ce qui induit une variation importante de la quantité totale d'Ozone. Deux exemples peuvent être pris, lors d'une dorsale anticyclonique d'altitude ( engouffrement de hauts géopotentiels du Sud vers le Nord ), les quantités d'Ozone sont à la baisse alors que pendant le passage d'un système dépressionnaire, le taux d'Ozone total sera de plus en plus élevé.

Image

Maintenant, concernant l'état actuelle de notre Stratosphère. On constate qu'aux alentours du 18 Janvier, un réchauffement Stratosphérique a eu lieu avec la remontée des hautes pressions par l'océan Pacifique. Ce qui a eu pour conséquence de déstabiliser notre vortex polaire sur une bonne moitié. Le réchauffement ayant disparu, le vortex polaire a réussi à bien se restructurer avec un bel étalement sur l'ensemble de l'hémisphère Nord.

Malgré ce réchauffement soudain, on constate qu'après une soudaine baisse de la température au pôle Nord courant Janvier, la courbe est revenue autour de la normale de 1981-2010 pendant quelques temps. Elle commence de nouveau à baisser progressivement puisque le vortex se remet tranquillement en place, ce qui lui permet de se refroidir. Après, on ne constate rien de spécial à part le petit épisode de réchauffement, non remarquable. On peut juste observer depuis quelques jours, une petite anomalie thermique un peu plus chaud que la moyenne qui circule vers l'Europe mais rien de bien méchant. Ce qu'on peut dire aussi, c'est que le vent zonal se renforce progressivement depuis le mois de Janvier sur les hautes latitudes, où l'on remarque d'ailleurs une activité dépressionnaire assez importante sur le bassin Nord-Atlantique. Cela a commencé au début de l'automne météorologique avant de se renforcer nettement dés le mois de Novembre en atteignant un pic dans le mois de Janvier. Ce qui semble normal étant donné la saison.

Image

Image

Pour ce qui est concernant la suite des événements, c'est une période à surveiller à partir de maintenant. Il semblerait qu'un nouveau réchauffement pourrait se produire d'ici la fin du mois aux alentours du 30 Janvier en début au moins à partir du 27-28. Et celui-ci pourrait durer jusqu'à début Février en adoptant une intensité assez modérée si on en croit les scénarios de GFS. Les hautes pressions vont se positionner d'une manière à ce qu'un important apport d'air subtropical se fasse entre la haute Troposphère et la basse Stratosphère. Affaire à suivre, est-ce-que cela va avoir un impact sur la nature du mois de Février :?: Tel est la question.

Image
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1145
Inscrit le: 20 Octobre 2015, 00:37
Localisation: Tours ( 37 )

Re: Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Messagepar romain86 » 26 Janvier 2018, 15:14

Je ne fais pas avancer le débat mais juste pour te dire que je suis bluffé par tes connaissances Kevin :)
Climatologie à Poitiers (86) depuis 1921. Températures, précipitations, ensoleillement.
http://www.meteo-poitiers.fr

Image
Avatar de l’utilisateur
romain86
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
 
Messages: 342
Inscrit le: 28 Avril 2010, 09:25
Localisation: Poitiers (Vienne - 86)

Re: Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Messagepar chasseurd'orages37 » 28 Janvier 2018, 19:04

romain86 a écrit:Je ne fais pas avancer le débat mais juste pour te dire que je suis bluffé par tes connaissances Kevin :)


Merci beaucoup. Tu fais peut être pas avancer le débat, mais tu suis l'actualité, ça prouve donc qu'on a des lecteurs fidèles et ça c'est important. S'il y a une chose que j'aime beaucoup, c'est partager mes connaissances avec tout le monde, il s'agit d'une passion et non pas d'un concours ou quelconque autre chose aberrante. :D
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1145
Inscrit le: 20 Octobre 2015, 00:37
Localisation: Tours ( 37 )

Re: Prévisions Stratosphériques 2017-2018

Messagepar chasseurd'orages37 » 02 Février 2018, 15:40

Un petit point sur l'état de notre Stratosphère :

Il se trouve que sur l'hémisphère Nord ( je parle bien évidement la hauteur de 30 hPa ), le mois de Janvier a été bien froid si on regarde l'écart par rapport à la moyenne de 1981-2010. A la toute fin du mois, il se trouve qu'une nouvelle anomalie thermique a pris forme entre le Pacifique et l'Asie avec un réchauffement soudain mais bref ( cause de la MJO en phase 7 :?: ), cela a eu pour conséquence un léger déplacement du vortex polaire depuis le Nord de l'Asie vers le Groenland et le Canada.

Image

Comme je l'ai déjà mentionné il y a quelques jours, le vent zonal se renforce depuis le début de l'automne mais il se trouve qu'il a connu une phase d'intensification assez importante depuis la mi-janvier. Ce qui pourrait être probablement dû aux nombreux écarts thermiques observés en altitude et au sol ( relation du vent thermique-équilibre hydrostatique- vent géostrophique ). Plus le gradient de température est important, plus le vent se renforce en altitude ( notamment le courant jet ). Et on en observe les conséquences avec une nette hausse de l'activité dépressionnaire sur l'hémisphère Nord. Sur le Pacifique, on remarque clairement une anomalie de basse pression sur les Aléoutiennes, qui témoigne donc d'une PNA positive, cette phase est associée à un flux méridional de niveau supérieur. On remarque également très bien le placement de la MJO en phase 7, une MJO particulièrement active depuis début Janvier, et les ensembles de GFS voient une persistance de la MJO en phase 7 pour les prochains jours. Même si on redescend dans la circulation Troposphérique moyenne ( mais tout de même à haute altitude ), les indices d'OLR ( définition plus bas ) vont être particulièrement élevés sur l'océan Indien et la partie Sud de l'Asie ( ce qui peut être la cause des ces réchauffements stratosphériques soudains lors de la phase 7 de la MJO ), et cela concorde bien puisque la hausse de l'indice OLR a commencé à la fin Janvier lors du réchauffement bref mais soudain, à suivre.

Image

Image

Image

Image

Revenons maintenant à notre stratosphère et ce qu'il devrait se passer ces prochains jours. La situation est à suivre après le 5 Février. En effet, l'anomalie thermique présente vers l'Asie et le Pacifique à 10 hPa pourrait de nouveau s'intensifier ( MJO phase 7 et OLR élevé, coïncidence :?: ). Mais en plus de cela, à partir du 8-10 Février, un autre réchauffement stratosphérique, plus important et plus durable, pourrait s'opérer à l'opposé de l'hémisphère Nord entre le Groenland et le Canada. On observera une dissolution de vortex polaire en 2 parties avec en plus, la remontée de hautes pressions Atlantique. Une partie de ce vortex restera calé entre Groenland et Canada, mais l'autre partie se dirigera progressivement vers l'Europe puisque la dorsale sur l'Atlantique va remonter jusqu'aux hautes latitudes. En regardant plus loin avec GFS, le réchauffement va se généraliser sur l'ensemble du pôle, le vortex polaire va donc se faire " déchirer ", la première partie va encore plus descendre vers le Canada et les Etats-Unis avant de se diriger vers le Pacifique et la seconde partie va traverser l'Europe avant de se retrouver dans l'Atlantique. Alors quel va être les conséquence de ce SSW sur le long terme :?: Tout cela va être passionnant à suivre :D

Image

Image

Image

Définition de l'OLR pour les débutants :p : L'OLR ( Outgoing Longwave Radiation ) est le flux radiatif total dans les longueurs d'onde du rayonnement tellurique mesuré par les instruments embarqués à bord des satellites. L'OLR constitue un indicateur de la température des couches observées. Les faibles valeurs d'OLR indiquent ainsi des régions froides, soit que la surface soit froide ( régions polaires ), soit que l'atmosphère observée soit caractérisée par des nuages convectifs étendus sur la verticale ( Cumulonimbus, ovsershoot ).
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1145
Inscrit le: 20 Octobre 2015, 00:37
Localisation: Tours ( 37 )

Précédent

Retour vers Tendances saisonnières

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Exabot [Bot] et 4 invité(s)

cron