Bilan climatique année 2017

En France et dans le monde

Vous pouvez poster ici vos statistiques climatiques mensuelles.

Modérateurs: williams, milou

Re: Bilan climatique année 2017

Messagepar sebb85 » 10 Novembre 2017, 20:57

:hehe: , pas mal!
Non mais il s'agit du cumul d'énergie libérée sur le bassin, ce n'est pas une échelle en tant que telle.
Image
sebb85
Membre Expérimenté
Membre Expérimenté
 
Messages: 720
Inscrit le: 31 Mai 2015, 10:49

Re: Bilan climatique année 2017

Messagepar nanuq » 13 Novembre 2017, 13:18

sebb85 a Ă©crit::hehe: , pas mal!
Non mais il s'agit du cumul d'énergie libérée sur le bassin, ce n'est pas une échelle en tant que telle.


Dans ce cas, je pense que Cartesien à répondu à ta question (indice ACE)..

cartesien66 a Ă©crit:Image


Nanuq
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 1910
Inscrit le: 07 DĂ©cembre 2014, 11:42

Re: Bilan climatique année 2017

Messagepar nanuq » 13 Novembre 2017, 19:57

Pour continuer dans le débat de l'activité cyclonique en Atlantique en 2017, l'évolution des SST est un acteur important (AMO) mais c'est avant tout, une dynamique globale de l'atmosphère qui reste l' ingrédients clés (ENSO-QBO-PDO etc,etc..).

Alors, quelle est la différence entre une activité cyclonique importantes (nombres de cyclones) et une activité faible mais ayant des cyclones de classe élevée?

Comment ressors-tu Sebb, l'influence du CO2 sur ce point?


Je rappel qu'IRMA, JOSE, MARIA ne sont pas les plus gros cyclones enregistré! Il y en a eut bien d'autres, plus puissant par le passé et les mesures ne sont que très récentes (1970 environ pour les mesures satellitaires) et les mesures prisent par avions (NOAA) avec le lancement de sondes dans le cyclone, pour la mesure des vents, date de 1996.

http://www.nhc.noaa.gov/data/#recarch

Pour prendre un avis un peu plus neutre, je mets quelques liens de Judith Curry..

http://curry.eas.gatech.edu/currydoc/Curry_BAMS87.pdf
http://curry.eas.gatech.edu/currydoc/We ... nce309.pdf


https://judithcurry.com/2017/10/06/jc-i ... l-warming/

Nanuq
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 1910
Inscrit le: 07 DĂ©cembre 2014, 11:42

Re: Bilan climatique année 2017

Messagepar nanuq » 14 Novembre 2017, 09:10

nanuq a écrit:Pour continuer dans le débat de l'activité cyclonique en Atlantique en 2017, l'évolution des SST est un acteur important (AMO) mais c'est avant tout, une dynamique globale de l'atmosphère qui reste l' ingrédients clés (ENSO-QBO-PDO etc,etc..).


J'oubliais, dans la variation chaude de l'AMO actuelle, l'ENSO, la MJO et (le PDO) créent des variations au niveau des SST, des réémergences pour et dans les SST Atlantique et Nord Atlantique.
Les SST Nord Atlantique sont un indice, en fin octobre, pour les prévisions hivernale.

Image

Dans une AMO chaude, des réemergences chaudes peuvent (peut être) favoriser une intensité plus grande d'un seul cyclone? C'est une supposition, rien de plus mais il faut avant tout une dynamique globale de l'atmosphère pour qu'un cyclone puisse se développer et là encore, l'évolution des SST favorisera un chemin plutôt qu'un autre dans l'Atlantique.

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... 048978/pdf

http://journals.ametsoc.org/doi/full/10.1175/JCLI4202.1

J'aimerais encore ajouter une chose pour les réémergences possible concernant l'activité cyclonique de cet automne. Aujourd'hui, nous sommes en tout début de phase Nina mais durant l'été passé, nous étions dans une phase neutre légèrement chaude.

Image



sebb85 a écrit:Non cette prévision du toujours pire ne peut se faire que par vision décennale. Sur quelques années c'est moins clair, l'enso à le dessus.


L'activité cyclonique en fait partie.

Nanuq
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 1910
Inscrit le: 07 DĂ©cembre 2014, 11:42

Re: Bilan climatique année 2017

Messagepar chasseurd'orages37 » 19 Novembre 2017, 14:44

L'université de Floride de le COAPS ( Center for Ocean-Atmospheric Prediction Studies ) ont réalisés des mesures bien précises grâce aux satellites ( les relevés des données ACE publiées par Cartésien ). Et ces chiffres sont précis, il est démontré que depuis une trentaine d'années, environ, l'activité cyclonique n'a pas augmenté , il n'y a donc pas de relation entre l'activité cyclonique et l'augmentation de la teneur en CO2 de l'atmosphère terrestre.

Oui, des eaux plus chaudes absorbent plus de CO2, mais on n'en voit pas réellement d'effet, que ce soit sur les cyclone ou l'activité dépressionnaire sur l'Atlantique. Pour ma part, cela est régit par les différentes variations de l'ENSO ( La Nina influence beaucoup l'activité cyclonique de l'Atlantique ) et l'acteur principal est la variation des SST et donc des placement des centres d'action également. Si ça se trouve, l'activité cyclonique 2018 dans l'Atlantique va être totalement différente et c'est là qu'on verra que le CO2 ne joue aucun rôle. C'est surtout les différents flux aussi qui influence la trajectoire et l'intensité des cyclones, tout dépend de ce que ces flux transportent avec eux ( poussières, sable... ).

Si le CO2 a une influence, alors les cyclones seront dévastateurs dans l'océan Indien et la partie Ouest du Pacifique avec l'Inde, la Chine ou encore le Japon qui rejettent une quantité de CO2 exubérante.
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1093
Inscrit le: 19 Octobre 2015, 23:37
Localisation: Tours ( 37 )

Précédent

Retour vers Bilan et statistiques climatologiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)