Rions avec le réchauffement climatique

Entre réchauffement et refroidissement, quelle sera l'évolution du climat de demain?

Modérateurs: cartesien66, williams

Re: Rions avec le réchauffement climatique

Messagepar cartesien66 » 16 Mars 2017, 20:20

“If we want to hold the 1.5 degrees [Celsius; 3.6 degrees Fahrenheit] line, which is the ambitious goal of the Paris agreement, we have maybe 300 billion tons left – more or less the budget of 10 years – if we do business as usual. If we want to hold the 2 degrees line, which is more realistic, we have another 20 to 30 years to go, but no more actually. So it’s a very tight budget.

It’s quite mind-boggling – for example, by 2030, we have to phase out the combustion engine. And we have to completely phase out the use of coal for producing power. By 2040 we will probably have to replace concrete and steel for construction by wood, clay and stone.

We are at the crossroads now: We either say: this thing is too big for us, this task cannot be done. [Then] we will be transformed by nature, because we will end up with a planet warming by 4, 5, 6 or even 12 degrees. It would be the end of the world as we know it, and I have all the evidence.”


Nous finiront avec une planète plus chaude de 4 , 5 , 6 ou même 12° , ce serait la fin du monde tel que nous le connaissons , et j'en ai toutes les preuves ::d
http://www.dw.com/en/schellnhuber-scien ... a-37947164
Image
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman
Avatar de l’utilisateur
cartesien66
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 14467
Inscrit le: 26 Novembre 2011, 12:53
Localisation: Contreforts du Canigou

Re: Rions avec le réchauffement climatique

Messagepar cartesien66 » 12 Avril 2017, 05:08

Toujours aussi amusant et de moins en moins cohérent , quoi que ??
Les stars et richissimes personnalités ayant des propriétés les pieds dans l'eau à Malibu beach seraient en train de quitter la plage en raison de l'affreuse montée du niveau des océans prévue pour dans longtemps , ils quittent donc la plage pour se mettre à l'abri dans l'arrière pays californien ... pour se mettre à l'abri , disais-je , mais la petite histoire ne dit pas si l'agent immobilier leur a mentionné qu'ils se rapprocheraient en même temps de la faille de San Andréas ... la médication ne serait-elle pas pire que la maladie ??? ::d :mdr2:
Brad Pitt et Lady Gaga , entre autres , font partie du wagon , si j'osais , pour cette dernière , allez j'ose , je vais dire que son pseudo prend tout son relief dans le cas présent !!! :mdr2:
Image
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman
Avatar de l’utilisateur
cartesien66
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 14467
Inscrit le: 26 Novembre 2011, 12:53
Localisation: Contreforts du Canigou

Re: Rions avec le réchauffement climatique

Messagepar sebb85 » 05 Mai 2017, 13:18

Bon Fred, t'es partis sous les palmiers ou quoi! :flowers:

Je vois déjà l'article:

Réchauffement climatique: Le début de la fin

Je vous laisse lire pourquoi:

http://www.futura-sciences.com/planete/ ... xtor=RSS-8

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... 72110/full
Image
sebb85
Membre Expérimenté
Membre Expérimenté
 
Messages: 710
Inscrit le: 31 Mai 2015, 11:49

Re: Rions avec le réchauffement climatique

Messagepar cartesien66 » 05 Mai 2017, 16:57

sebb85 a Ă©crit:Bon Fred, t'es partis sous les palmiers ou quoi! :flowers:

Je vois déjà l'article:

Réchauffement climatique: Le début de la fin

Je vous laisse lire pourquoi:

http://www.futura-sciences.com/planete/ ... xtor=RSS-8

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... 72110/full

tout aussi valable / sans fondement que d'affirmer que le "collapse " de la péninsule ouest Antarctique ( réchauffement / fonte ) est un marqueur indéniable du RCA ... !! :-/
http://voices.nationalgeographic.com/20 ... n-crossed/
http://news.nationalgeographic.com/2016 ... evel-rise/
http://www.sciencemag.org/news/2015/11/ ... s-3-meters
ETC , ETC , ETC ......... X(
Image
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman
Avatar de l’utilisateur
cartesien66
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 14467
Inscrit le: 26 Novembre 2011, 12:53
Localisation: Contreforts du Canigou

Re: Rions avec le réchauffement climatique

Messagepar williams » 05 Mai 2017, 21:12

sebb85 a Ă©crit:Bon Fred, t'es partis sous les palmiers ou quoi! :flowers:

Je vois déjà l'article:

Réchauffement climatique: Le début de la fin

Je vous laisse lire pourquoi:

http://www.futura-sciences.com/planete/ ... xtor=RSS-8

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... 72110/full


Pourtant Science Vie nous avait dit l'inverse il y a quelque années : https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... lere_13855

Pour mettre des articles parfois les sites mettent de tout car il faut voir que sur les mêmes sites ont lit souvent l'opposé car par exemple Futur Science nous avait dit il y a tout juste 1 an que les modèles prévoyaient que la calotte Antarctique va fondre plus vite que ne le prédisaient les modèles actuel soit l'opposé de ce qui est dit dans cet article : shttp://www.futura-sciences.com/planete ... evu-62263/

Donc c'est à ne plus savoir se qu'il faut croire si on lit souvent une chose puis après l'inverse [17.gif]

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE : http://la.climatologie.free.fr/

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
 
Messages: 6516
Inscrit le: 23 Avril 2010, 11:53

Re: Rions avec le réchauffement climatique

Messagepar sebb85 » 05 Mai 2017, 22:22

Ce qu'il y a, c'est que les marges d'erreur restent importantes, à tel point que le pouvoir des précipitations reste entier.
Après le biais chaud de la réanalyse MERRA qui a du être corrigé, et la surestimation de la fonte de l’inlandsis, force est de constater que l'étude du continent antarctique reste encore à ce jour un casse tête pour les équipes scientifiques.
On sait qu'il y a une fonte à l'Ouest, mais au global de la calotte une prudence s'est installée, d'ailleurs avec les mesure de GRACE, on peut dire que contrairement au pôle nord avec PIOMAS, le programme GIOMAS pour le pôle Sud n'est pas resté longtemps libre d’accès.
Image
sebb85
Membre Expérimenté
Membre Expérimenté
 
Messages: 710
Inscrit le: 31 Mai 2015, 11:49

Re: Rions avec le réchauffement climatique

Messagepar williams » 05 Mai 2017, 23:40

sebb85 a écrit:Ce qu'il y a, c'est que les marges d'erreur restent importantes, à tel point que le pouvoir des précipitations reste entier.
Après le biais chaud de la réanalyse MERRA qui a du être corrigé, et la surestimation de la fonte de l’inlandsis, force est de constater que l'étude du continent antarctique reste encore à ce jour un casse tête pour les équipes scientifiques.
On sait qu'il y a une fonte à l'Ouest, mais au global de la calotte une prudence s'est installée, d'ailleurs avec les mesure de GRACE, on peut dire que contrairement au pôle nord avec PIOMAS, le programme GIOMAS pour le pôle Sud n'est pas resté longtemps libre d’accès.


Oui il y a bien une marge d'erreur mais si c'est au point de passer à se qu'ils disent puis plus tard à l'opposée alors la marge d'erreur des modèles est trop importante pour nous dire comment pourrait évoluer le climat. De plus que souvent cela nous est dit comme s'il n'y avait pas ses marges d'erreur.

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE : http://la.climatologie.free.fr/

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
 
Messages: 6516
Inscrit le: 23 Avril 2010, 11:53

Re: Rions avec le réchauffement climatique

Messagepar sebb85 » 06 Mai 2017, 13:34

Pour le climat la marge d'erreur n'est pas énorme pour chaque scénario d'émission, je dis ça de mémoire donc bon peut être que certains scénarios me feraient mentir. Elle est même parfois plus faible pour 100 ans que pour 20 ans, ce qui peut paraître étonnant au départ.

Mais à échelle régionale, la plus grande difficulté reste l’antarctique.
A échelle globale c'est le modèle anthropique qui pêche le plus, quel sera l'évolution de l'émission des énergies fossiles, on ne sait pas.
Du coup on se retrouve avec des scénarios qui rendent une copie qui va de 1 à 5°C, mais à l'intérieur de chacun des scénarios, on est pas non plus dans de l'inconnue énorme.
Image
sebb85
Membre Expérimenté
Membre Expérimenté
 
Messages: 710
Inscrit le: 31 Mai 2015, 11:49

Re: Rions avec le réchauffement climatique

Messagepar williams » 06 Mai 2017, 18:16

sebb85 a écrit:Pour le climat la marge d'erreur n'est pas énorme pour chaque scénario d'émission, je dis ça de mémoire donc bon peut être que certains scénarios me feraient mentir. Elle est même parfois plus faible pour 100 ans que pour 20 ans, ce qui peut paraître étonnant au départ.

Mais à échelle régionale, la plus grande difficulté reste l’antarctique.
A échelle globale c'est le modèle anthropique qui pêche le plus, quel sera l'évolution de l'émission des énergies fossiles, on ne sait pas.
Du coup on se retrouve avec des scénarios qui rendent une copie qui va de 1 à 5°C, mais à l'intérieur de chacun des scénarios, on est pas non plus dans de l'inconnue énorme.


Vu qu'il a des scénarios qui rendent une copie qui va de 1 à 5°C tu ne trouves pas qu'une marge de 4°C (de 1 à 5°C) c'est bp surtout sur les 15°C de moyenne de la Terre ??

Une marge d’hésitation qui représente 26,66 % de la moyenne de la température de Terre c'est tout de même bp 8/

Williams
Mon site : VOYAGE AU COEUR DE LA CLIMATOLOGIE : http://la.climatologie.free.fr/

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
williams
Admin Site Partenaire
Admin Site Partenaire
 
Messages: 6516
Inscrit le: 23 Avril 2010, 11:53

Précédent

Retour vers Evolution du climat

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)