Suivi de l'oscillation multidécennale Pacifique (PDO)

Observation des grands courants océaniques de l'Océan Pacifique et leur impact sur le climat.

Modérateur: williams

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Pacifique (PDO)

Messagepar nanuq » 07 Novembre 2017, 15:28

Eric a Ă©crit:Indice de PDO qui serait de -0.60, donc en baisse par rapport Ă  septembre:

https://www.ncdc.noaa.gov/teleconnections/pdo/


Personnellement, je ne regarde pas ces données là pour l'évolution du PDO, je me bases plus sur celles de jisao.washington.edu/pdo/ qui sont positive depuis 2014 et je vais expliquer pourquoi.

http://translate.google.com/translate?h ... u%2Fpdo%2F

2014 ** 0,30 0,38 0,97 1,13 1,80 0,82 0,70 0,67 1,08 1,49 1,72 2,51
2015 ** 2,45 2,30 2,00 1,44 1,20 1,54 1,84 1,56 1,94 1,47 0,86 1,01
2016 ** 1,53 1,75 2,40 2,62 2,35 2,03 1,25 0,52 0,45 0,56 1,88 1,17
2017 ** 0,77 0,70 0,74 1,12 0,88 0,79 0,10 0,09 0,32

Je mets un graphique pour différencier les deux zones, bien différentes, des données pour l'indice PDO:

Image

Pour ton lien, il s'agit des données ERSST version 4 qui sont uniquement des données de températures prisent par des navires et une reconstitution (réanalyses) depuis 1854 pour une moyennes d'anomalies de 1971-2000.

http://translate.google.com/translate?h ... e-ersst-v4

Pour mon lien, il s'agit des données OISST qui sont une analyse construite en combinant des observations provenant de différentes plateformes satellites, navires et bouées depuis 1900 à 1981 pour une moyennes d'anomalies de 1982 à 2001:

http://translate.google.com/translate?h ... ov%2Foisst

Pour faire simple, ton lien peut être négatif sans pour autant interagir avec l'ENSO (la Nina pour le graphique que j'ai posté en dessus). Mon lien représente plus le couplage entre le PDO et l'ENSO. L'indice PDO étant positif aujourd'hui, il contre la mise en place de la Nina.



Pour peut être mieux comprendre, j'ai parlé du Blob un peu plus haut:

Image

Les données de ton lien (NOAA) pour le mois d'aout septembre 2016:

Image

Le Blob à disparut.. Mais pour mon lien, l'indice PDO est resté constant pour les même dates:

2016 ** 1,53 1,75 2,40 2,62 2,35 2,03 1,25 0,52 0,45 0,56 1,88 1,17

De plus, selon ton lien, l'indice PDO passe d'octobre 2016 de -0,68 à +0,84 en novembre! l'indice est beaucoup trop fluctuant pour faire une prévision selon moi.. En automne 2016, voyant cet indice passé en négatif, nous étions plusieurs à voir une super Nina débouler pour l'hiver.. Il n'en a rien été..!
C'est la raison pour laquelle, après m'être ramassé copieusement, je préfère le lien jisao.washington.edu qui reste plus stable et plus constant pour entrevoir une tendance par l'indice PDO pour l'hiver..
chasseurd'orages37 a écrit:Mais attention, je crois que la cellule de Walker est d'une échelle totalement différente par rapport à la cellule de Hadley, celle de Walker est une cellule convective donc d'échelle synoptique, la cellule de Hadley est une vaste cellule de circulation atmosphérique à l'échelle planétaire. La cellule de Walker serait plus impactée par l'ENSO, la MJO, le PDO etc... La cellule de Hadley c'est surtout au niveau des courants venteux ascendants et descendants et donc par rapport aux différents système de pression qu'on connait. Me rectifier si j'ai faux, mais il me semble que c'est ça ;-)


https://fr.wikipedia.org/wiki/Circulati ... C3%A9rique

La circulation de Walker Ă©volue d'ouest en Est ou d'Est en Ouest (MJO-ENSO).

Image

La cellule de Hadley, de l'Ă©quateur vers le Nord (influence du PDO sur l'ENSO et propagation de la convection (MJO)):

Image

http://www.cpc.noaa.gov/products/precip ... thly.shtml

http://mikeventrice.weebly.com/mjo.html

La circulation de Walker n'est pas cantonnées à l'océan Pacifique. Elle évolue tout le long de l'équateur..

Image

Nanuq
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 1939
Inscrit le: 07 DĂ©cembre 2014, 11:42

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Pacifique (PDO)

Messagepar Eric » 08 Novembre 2017, 08:40

D'accord nanuq, tes explications sont claires.

On constate alors que la PDO n'a clairement pas finie son cycle, d'une moyenne de 25, elle commence à devenir positive à la moitié de l'année 98, mais à partir de 2003 jusqu'en 2006, c'est positif, un saut dans le début de la phase froide ? Une phase froide décalée qui ne se produirait que plus tard ?

On constate alors que la phase froide aurait réellement débuté il y a 10 ans, en 2007. Nous serions donc, dans ce cas, très loins de la fin du PDO- (durée moyenne de 25 ans).

Que c'est il passé ? PHase froide en retard ? Phase chaude qui se termine et s'achève seulement ? Ou alors pique soudain et temporaire (mais depuis 2014 tout de même, c'est long pour un pic soudain) ?

Il faut attendre et observer l'Ă©volution future.
ImageImage
Eric
Membre régulier
Membre régulier
 
Messages: 207
Inscrit le: 06 Août 2011, 08:25

Re: Suivi de l'oscillation multidécennale Pacifique (PDO)

Messagepar chasseurd'orages37 » 08 Novembre 2017, 20:10

chasseurd'orages37 a Ă©crit:
Mais attention, je crois que la cellule de Walker est d'une échelle totalement différente par rapport à la cellule de Hadley, celle de Walker est une cellule convective donc d'échelle synoptique, la cellule de Hadley est une vaste cellule de circulation atmosphérique à l'échelle planétaire. La cellule de Walker serait plus impactée par l'ENSO, la MJO, le PDO etc... La cellule de Hadley c'est surtout au niveau des courants venteux ascendants et descendants et donc par rapport aux différents système de pression qu'on connait. Me rectifier si j'ai faux, mais il me semble que c'est ça ;-)


https://fr.wikipedia.org/wiki/Circulati ... C3%A9rique

La circulation de Walker Ă©volue d'ouest en Est ou d'Est en Ouest (MJO-ENSO).

Image

La cellule de Hadley, de l'Ă©quateur vers le Nord (influence du PDO sur l'ENSO et propagation de la convection (MJO)):

Image

http://www.cpc.noaa.gov/products/precip ... thly.shtml

http://mikeventrice.weebly.com/mjo.html

La circulation de Walker n'est pas cantonnées à l'océan Pacifique. Elle évolue tout le long de l'équateur..

Image

Nanuq


En fait, ce que je veux dire, c'est que les effets de ces cellules sont différentes. La cellule de Walker influence plus particulièrement les pays le long de l'Equateur ( MJO, ENSO et activité de la ZCIT ). La cellule de Hadley ( tout comme la cellule de Ferrel sous nos latitudes et la cellule polaire sur les pôles ) influence le temps sur des parties bien plus vastes et a des influences plus importantes ( surtout dans la circulation méridienne entre les autres cellules ) et donc influence le temps qu'il fait sur la globalité de l'hémisphère Nord en général mais de manière indirect.

Petite note pour les novices : L'hémisphère Nord possède 3 cellules de circulations méridiennes. La cellule polaire près des pôles, la cellule de Ferrel le long des moyennes latitudes ( responsable des régimes de temps, des dynamiques des dépressions dans la circulation méridienne de l'Atlantique Nord ) et la cellule de Hadley vers les latitudes Équatoriales, qui englobe a elle même la cellule convective de Walker dans le fait parce qu'elle est de taille plus modeste.

Image
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1123
Inscrit le: 19 Octobre 2015, 23:37
Localisation: Tours ( 37 )

Précédent

Retour vers Pacifique : El Niño, la Niña et autres oscillations

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)