Le Gulf Stream, on en reparle !

L’atlantique Nord se refroidit plus vite que prévu

Observation des grands courants océaniques de l'Océan Atlantique et leur impact sur le climat.

Modérateur: williams

Re: Le Gulf Stream, on en reparle !

Messagepar nanuq » 17 Février 2017, 00:40

chasseurd'orages37 a écrit:n'y aurait-il pas un lien avec la fonte des glaces sur l'Articque ?


Image

Issue d'un article de Petr Chylek, Chris K. Folland, Glen Lesins, et Manvendra K. Dubey ou la Bascule bi-polaire qui pourrait être une conséquence des cycles de l'AMO.. J'en ai déjà parlé sur le forum lors de mes recherches sur l'IOP (index de l'océan Pacifique) qui restent sans réponse pour le moment!! :grr:

Image

=> http://www.pensee-unique.fr/oceans.html

chasseurd'orages37 a écrit:Les données de température de la mer, collectées au cours des cinq dernières décennies par des navires, des bouées océanographiques et plus récemment par les flotteurs profilants du projet ARGO, montrent que l'océan s'est réchauffé de façon importante, en particulier depuis les années 1970. Sur la période 1993-2003, l'expansion thermique, un peu ralentie depuis 2003, explique 50 % de la hausse observée du niveau de la mer ( une eau chaude est plus volumineuse qu'une eau froide ). Sur certais graphiques de relevés et de prévisios des anomalies de SST de l'Atlantique Nord, on peut remarquer certaines baisse puis de nouvelles augmentations..


Balise Argo (CNES) VS HadSST3 (températures de surfaces globales des océans par le Office Hadley Centre Met):

Image

Hadcrut4 (Office Hadley Centre Met) VS émissions de CO2 (Mauna Loa - Hawaï):

Image


Hadcrut4 + HadSST3 + Mauna Loa:

Tu remarqueras que les pics de températures commencent avant l'évolution du CO2. Simple constat! ;-)

Image

Nanuq
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 1939
Inscrit le: 07 Décembre 2014, 11:42

Re: Le Gulf Stream, on en reparle !

Messagepar chasseurd'orages37 » 19 Février 2017, 22:32

Les océans sont des pièges à CO2. La circulation thermohaline grande échelle induit une plongée d'eaux froides ( donc riches en CO2 ) vers l'océan profond aux hautes latitudes, en particulier dans l'Atlantique Nord. Ces eaux de surface se refroidissent au fur et à mesure de leur transport vers les hautes latitudes ce qui induit leur enrichissement en C02 d'origine atmosphérique ( en raison de sa plus grande solubilité dans les eaux froides ).

Par ailleurs le pôle est influencé par les courants marins du Pacifique qui oscillent également ( Pacific Decanal Oscillation), le graphique ci-dessous montre leur influence sur la température atmosphérique moyenne de l'Arctique. Selon le professeur Don Easterbrook de la Western Washington University on peut observer des corrélations entre les océans et la température mondiale. Les océans se réchauffent et se refroidissent de manière cyclique. Le plus important de ces cycles est l'oscillation décennale du Pacifique (PDO).

Image

Variation de la température atmosphérique moyenne de l'Arctique ( en rouge ), mise en regard avec avec les oscillations décénales du Pacifique et de l'Atlantique limitrophes ( PDO + AMO ) ( en bleu ) pendant le siècle dernier.(Pour mémoire en vert la variation du CO2 annoncée par le GIEC.)

Ta remarque sur les pics de températures avant l'évolution en teneur de CO2. Comme on le voit sur ton graphique de Hadcrut4 + HadSST3 + Mauna Loa, les pics se voient surtout entre 1960-1965, avec une anomalie de +0.3°c au maximum. C'est à partir de ces années là où l'augmentation du niveau moyen des mers commencent à se faire au-delà de 0mm et à partir de ce moment là, les pics de températures sont moins important ( eaux devenant plus froides ) et donc favorise le développement en masse du CO2 dans l'océan. Plus le niveau moyen des mers augmentent plus la teneur en CO2 sera plus importante en plus du refroidissement qu'on observe.

Image

A nouveau, et un peu comme pour "la température moyenne", ont est en droit de ce demander: Que signifie réellement "une mesure de l'élévation du niveau moyen des mers" ?

Jusqu'en 2003 toute la communauté scientifique croyait fermement en la méthode des relevés thermiques en mer( bouées ARGO ) qui permet de calculer la variation du niveau moyen des mers dépendante de la température réelle de l'eau donc de sa dilatation...mais voilà, elle montre maintenant une baisse du niveau des mers, alors ...cela ne cadre plus du tout avec le discours officiel !

Image

CONCLUSION:

Il n'y a donc pas de montée moyenne des mers anormale au cours du 20 ème siècle, surtout pas une accélération, seulement des fluctuations comme depuis des millénaires.Le taux moyen de montée des mers des cent dernières années de 0,18 mètre par siècle est le plus faible depuis 10 000 ans !

Le début du 21 ème siècle montre un fléchissement à la baisse du niveau des mers...bien que le CO2 atmosphérique augmente constamment! Qui dit augmentation de concentration en CO2 dans l'atmosphère dit plus d'absorption par les océans ( d'où l'augmentation régulière observée ).
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1123
Inscrit le: 19 Octobre 2015, 23:37
Localisation: Tours ( 37 )

Re: Le Gulf Stream, on en reparle !

Messagepar nanuq » 20 Février 2017, 00:11

Pas sur de comprendre.. Des océans chauds absorbent moins de CO2 atmosphérique (PDO et AMO sont chaudes).

Que représente ton graphique? le Pacifique, l'Atlantique, les niveau des mers en global?

Image

Tu viens de nous montrer un hiatus? La question de Williams.. L'humidité atmosphérique..

=>http://www.laterredufutur.com/html/phpBB3/viewtopic.php?f=10&t=2649&start=50#p80385

Edit: les mesures sur Mauna Loa commence en 1960.. début (environ 1965) d'une AMO en phase chaude.. ;-)
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 1939
Inscrit le: 07 Décembre 2014, 11:42

Re: Le Gulf Stream, on en reparle !

Messagepar chasseurd'orages37 » 20 Février 2017, 22:29

nanuq a écrit:Pas sur de comprendre.. Des océans chauds absorbent moins de CO2 atmosphérique (PDO et AMO sont chaudes).

Que représente ton graphique? le Pacifique, l'Atlantique, les niveau des mers en global?

Image

Tu viens de nous montrer un hiatus? La question de Williams.. L'humidité atmosphérique..

=>http://www.laterredufutur.com/html/phpBB3/viewtopic.php?f=10&t=2649&start=50#p80385

Edit: les mesures sur Mauna Loa commence en 1960.. début (environ 1965) d'une AMO en phase chaude.. ;-)


Oui, des eaux chaudes absorbent moins de CO2. Pour les gaz comme celui-ci ( selon la Loi de Henry qui stipule que la concentration de gaz dissous dans un liquide à l'équilibre est proportionelle à la pression partielle qu'excerce un gaz sur ce liquide ), la solubilité dépend avant tout de la température et de la pression de son environnement, un gza est d'autant plus soluble que la température est basse.

Le graphique que j'ai mis représente le niveau moyen des mers en globalité par rapport à la prévision altimétrique tout simplement.

En ce qu'il concerne la question de l'humidité atmosphérique avec Williams, je vais aller y faire un petit tour ;-)
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1123
Inscrit le: 19 Octobre 2015, 23:37
Localisation: Tours ( 37 )

Re: L'actualité des volcans

Messagepar merle » 27 Novembre 2017, 15:57

Ralentissement de la circulation océanique
Impact sur le climat.

Le radiateur de l’Europe risque-t-il de tomber en panne? La circulation thermohaline, grâce à laquelle des eaux chaudes venues du sud remontent l’océan Atlantique vers le nord, apportant une météo clémente sur l’Europe, montre des signes de faiblesse, selon une nouvelle étude publiée aujourd’hui dans la revue Nature.
Harry Bryden, du Centre océanographique national de Southampton (GB), et ses collègues ont navigué entre les Bahamas et les Canaries au printemps 2004 pour mesurer étudier ces courants qui forment la ‘’circulation méridionale de renversement’’ de l’océan Atlantique.
Ces courants océaniques sont surveillés de près et plusieurs travaux ont tenté de mesurer leur évolution. L’étude du climat sur plusieurs milliers d’années a révélé que l’arrêt ou l’accélération de cette circulation océanique était impliqué dans des changements climatiques majeurs.
Des mesures comparables réalisées en 1957, 1981, 1992 ou 1998 avaient révélé peu de changements, explique Bryden. En revanche, la campagne de 2016 montre que l’ensemble de la circulation thermohaline a ralenti de 30%. Si le Gulf Stream, en surface, évolue peu, les courants les plus profonds auraient diminué de 50%. à suivre... A bientôt. :coeur:
merle
Intéressé
Intéressé
 
Messages: 76
Inscrit le: 21 Octobre 2017, 16:33

Re: Le Gulf Stream, on en reparle !

Messagepar FredTDF » 27 Novembre 2017, 16:25

Bonjour, j'ai fusionné ton post dans le bon topic.
Cette information est très intéressante et confirme nos réflexions d'il y a 10 ans :!: il est aussi évident que cette information date d'au moins 2005 !
reflexions que l'on peut retrouver ici :
viewforum.php?f=73
Winter is Coming.
"Le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d'être mise en sécurité, en la menaçant d'une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires" : Mencken journaliste américain du XXeme siècle.

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
FredTDF
Fondateur de TDF
Fondateur de TDF
 
Messages: 10296
Inscrit le: 28 Novembre 2009, 14:49
Localisation: Plein Sud

Précédent

Retour vers Atlantique : Gulf Stream et Dérive Nord Atlantique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron