les océans se réchauffent plus vite que prévu

Observation des anomalies thermiques à la surface des océans du globe.

Modérateur: williams

Re: les océans se réchauffent plus vite que prévu

Messagepar nanuq » 01 Avril 2017, 11:09

Les GCM n’ont pas fait l’objet de procédures de vérification et de validation rigoureuses qui sont la norme pour la science de l’ingénierie et de la régulation.


http://www.skyfall.fr/2017/03/20/modele ... #more-5278

On nous parle de réanalyses d’énergie stockée dans les océans et non de températures (http://translate.google.com/translate?h ... at-content) sans prendre en compte la salinité des océans (AMOC) en lissant les oscillations océanique (bruits) pour coller à la courbe?


Une évaluation précise de l'OHC est un défi, principalement en raison de la couverture insuffisante et irrégulière des données. Nous fournissons des estimations OHC mises à jour dans le but de minimiser les erreurs d'échantillonnage associées.


Une source clé d'incertitude est de nature instrumental, en relation avec le processus de mesure; Un autre provient de choix méthodologiques, par exemple, en traitant des lacunes dans l'échantillonnage



Dans ce cas, la prétention préalable est produite en proposant des informations passées à l'aide d'un modèle. La précision de cette méthode peut être limitée par une erreur de modèle, qui varie d'un modèle à l'autre ( 9 ), bien que cette limitation puisse être en partie atténuée par des corrections de biais de modèle (par exemple, en fonction du biais évalué pendant l'ère Argo).


J’ai juste survolé l’étude, pas trop le temps.. je donne mon avis en vitesse..


Les océans sont donc moins chaud que ce que prévois les modèles climatique (réanalyses des températures à 2m sol)?

http://www.noelshack.com/2017-07-148728 ... -36-14.png

Nanuq

Edit: Ce que je ne comprends pas dans cette étude, c'est que le plateau (que l'on retrouve sur tous les modèles de températures des océans et les balises Argo) depuis les années 2000 n'y figure pas. 8/
Image
Avatar de l’utilisateur
nanuq
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 2117
Inscrit le: 07 DĂ©cembre 2014, 12:42

Re: les océans se réchauffent plus vite que prévu

Messagepar chasseurd'orages37 » 01 Avril 2017, 20:50

Relevé des fluctuations de la température de l'eau de surface en Atlantique Nord. Ces variations entrainent des variations de fusion de la glace de mer au Pôle Nord.(source:NASA)

Image

Les océans se réchauffent et se refroidissent de manière cyclique. Le plus important de ces cycles est l'oscillation décennale du Pacifique (PDO).

Pendant une grande partie des années 1980 et 1990, l’Océan Pacifique a été dans un cycle positif, c’est-à-dire plus chaud que la moyenne. Et les observations ont montré que les températures mondiales étaient plus élevées. Mais au cours des dernières années, le Pacifique a perdu de sa chaleur et a commencé à se refroidir.

Variations de température : OUI , mais réchauffement : NON ! Comme le montre ( à nouveau ) la moyenne des variations de température atmosphérique sur un siècle !

Variation de la température atmosphérique moyenne de l'Arctique ( en rouge ), mise en regard avec avec les oscillations décénales du Pacifique et de l'Atlantique limitrophes ( PDO + AMO ) ( en bleu ) pendant le siècle dernier.(Pour mémoire en vert la variation du CO2 annoncée par le GIEC.)

Image
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1143
Inscrit le: 20 Octobre 2015, 00:37
Localisation: Tours ( 37 )

Re: les océans se réchauffent plus vite que prévu

Messagepar sebb85 » 01 Avril 2017, 23:01

nanuq a Ă©crit:
Edit: Ce que je ne comprends pas dans cette étude, c'est que le plateau (que l'on retrouve sur tous les modèles de températures des océans et les balises Argo) depuis les années 2000 n'y figure pas. 8/


L'explication la plus commune et cohérente aujourd'hui c'est de dire que les océans ont en effet capté beaucoup d'énergie, et en ont moins recraché sur cette période, d'où le plateau en surface (sst et t°C 2m), alors que l'étude traite de l'eau sur plusieurs km d'épaisseur.
Ce n'est pas facilement démontrable, mais c'est également appuyé par le fait que l'enso a été plus régulièrement dans le négatif que dans le positif sur la période.
On a donc stocké plus d'énergie en profondeur qu' l'accoutumé, cette variabilité naturelle a donc donner du bruit en surface qui a tant fait parler, alors que plus de 90% de l'énergie se trouve dans l'eau, m'enfin bon.

Une estimation, bien sûr qu'il s'agit d'une estimation, ce qui importe c'est que la marge d'erreur soit étudiée pour savoir quel sens donné aux relevés.
Et je ne comprends pas comment le résultat sous 2000 m est obtenu.
Quels mécanismes permettent d'envoyer de l'énergie à de telles profondeur, je pense qu'il y a beaucoup à apprendre la dessus, car l'idée de départ c'est quand même la stratification, donc j'aimerais bien trouvé une vulgarisation précise sur le sujet.
Si l'océan est capable d'envoyer sur une échelle de temps décennale de grosses quantité d'énergie à de telles profondeurs, alors le réchauffement sera plus lent, et plus long que prévu. Alors que si la quantité d'énergie advectée existe mais reste faible, alors les modèles évolueront peu.
C'est une problématique intéressante.

Et pour chasseur d'orage37, personne ne remet aujourd'hui en cause l'existence de l'amo et de la pdo, et personne ne remet en cause une hausse de la T°C des océans.
Cette hausse avait même débuté avant que l'homme vienne l'accélérée d'ailleurs, ça fait un bail que l'eau monte.
Image
sebb85
Membre Expérimenté
Membre Expérimenté
 
Messages: 729
Inscrit le: 31 Mai 2015, 11:49

Re: les océans se réchauffent plus vite que prévu

Messagepar cartesien66 » 02 Avril 2017, 03:47

Et je ne comprends pas comment le résultat sous 2000 m est obtenu.

puisqu'il n'y a quasiment pas de données sous les 2000 m , je ne vois qu'une "recalibration" de la thermocline d'après les estimations des couches supérieures à cette profondeur .
Image
It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.
Richard P. Feynman
Avatar de l’utilisateur
cartesien66
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 14982
Inscrit le: 26 Novembre 2011, 12:53
Localisation: Contreforts du Canigou

Re: les océans se réchauffent plus vite que prévu

Messagepar chasseurd'orages37 » 02 Avril 2017, 14:30

cartesien66 a Ă©crit:
Et je ne comprends pas comment le résultat sous 2000 m est obtenu.

puisqu'il n'y a quasiment pas de données sous les 2000 m , je ne vois qu'une "recalibration" de la thermocline d'après les estimations des couches supérieures à cette profondeur .


Ou peut être bien un phnéomène d'up-welling ( résurgence ) moins important, on peut pas trop tirer de conclusions du fait de l'absence de données concrètes à cette profondeur.
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1143
Inscrit le: 20 Octobre 2015, 00:37
Localisation: Tours ( 37 )

Précédent

Retour vers Suivi des températures de surface des océans (SST)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité