Prévisions du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Prévisions et tendances à moyen terme jusqu'à 10 jours.

Modérateur: milou

Re: Prèvision du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Messagepar Frosty » 05 Janvier 2018, 09:47

Les modèles évoluent peu ce matin, c'est la disette, alors que l'hiver avait si bien démarré pour nos massifs, la tempête a été catastrophique pour les stations à basse altitude et le manteau neigeux est pourrie jusqu'au moins 2000-2300m.
Seul point positif, la neige en quantité en très haute montagne pour nos glaciers.
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Frosty
Admin du Site
Admin du Site
 
Messages: 5882
Inscrit le: 28 Novembre 2009, 19:59
Localisation: Rouen 76 France

Re: Prèvision du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Messagepar chlodovéchus » 05 Janvier 2018, 15:27

Seul point positif, la neige en quantité en très haute montagne pour nos glaciers.


Pas que! Ajoute une bonne recharge de nos nappes phréatiques. Ces abondantes précipitations tombent au bon moment et mettent fin à une série de mois anormalement secs. :o
chlodovéchus
Intéressé Persévérant
Intéressé Persévérant
 
Messages: 110
Inscrit le: 17 Novembre 2016, 12:24

Re: Prèvision du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Messagepar chasseurd'orages37 » 05 Janvier 2018, 22:35

Encore une fois, la situation a changée sur les modèles. La fraîcheur pourrait être un peu plus durable et un peu plus importante. On aurait une période de fraîcheur du 10 au 15 Janvier plus ou moins marquée. Les centres d'action semblent encore mal placés mais on se situerait entre deux systèmes de hautes pressions dans un premier temps. La partie du 15 au 20 Janvier est beaucoup plus intéressante. Les hautes pression devraient se retirer progressivement laissant place au passage d'un vaste minimum dépressionnaire sur l'Atlantique qui viendrait ensuite s'isoler sur le bassin Méditerranéen. Il s'agirait d'un temps très perturbé et venteux, et quand le minimum se décalera sur la Méditerranée, c'est un flux d'Est à Nord-Est humide qui devrait s'imposer avec de l'air un peu plus froid et le retour de la neige. Ceci concerne le scénario vu par GFS.

Image

Image

CEP prend un peu le même chemin avec une première période dominée par une dorsale d'altitude plus importante que GFS. Mais par la suite, le scénario est le même que l'Américain, mise en place d'un minimum dépressionnaire qui envahirait l'ensemble de l'Europe de l'Ouest. On peut donc penser que ce scénario vu depuis hier soir, peut être un scénario bien envisageable pour la période du 15 au 20 Janvier.

Image

NAEFS n'est pas encore bien calée pour la période du 10 au 15 Janvier, mais il prend exactement le même chemin que CEP et GFS pour la période du 15 au 20 avec une anomalie de basse pression bien positionnée sur l'Ouest de l'Europe. Mais cependant, il voit pas la même fin d'échéance, c'est à dire l'isolement du minimum. Il y voit plus un retrait de ces basses pression vers la Scandinavie grâce à la poussée d'un anticyclone par le Sud qui remonterait ensuite sur la Méditerranée et la partie Sud de l'Europe. Une affaire à suivre également sur les prochaines réactualisations.

Image

En clair, un début de période du 10 au 15 Janvier pas réellement bien calé mais à tendance anticyclonique, sec et frais. Mais la seconde période du 15 au 20 Janvier semble plus calé avec le retour d'un temps perturbé, froid et humide.
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1143
Inscrit le: 20 Octobre 2015, 00:37
Localisation: Tours ( 37 )

Re: Prèvision du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Messagepar creole » 06 Janvier 2018, 02:53

Merci Kévin pour cette analyse complète! :super:
En effet, quelle décade intéressante!

Image

Même rattachées à la dorsale sud-Européenne, les hautes pressions Scandinaves sont présentes et luttent de toutes leurs forces contre un massif vortex Canadien en descente sur l'Atlantique.

Comme on l'a vu auparavant, le centre dépressionnaire issu de cette descente glaciale depuis le Labrador se retrouve à tourner en rond entre Islande et Groënland.
Là arrive une petite dépression sortie du même endroit et qui va attirer à elle le centre dépressionnaire en désœuvrement.
Cette union est la clé de tout le reste!

X- Soit le centre dépressionnaire Islandais se jette totalement dans cette dépression et les hautes pressions Scandinaves, bien ancrées sur le continent Européen, voient le renfort d'une dorsale Atlantique barrer un peu plus la route au flux océanique.
Cette dorsale permet l'évacuation rapide de la petite dépression qui contourne le bloc anticyclonique Scandinave par le Svalbard et il est alors possible d'envisager une union bienvenue entre ces hautes pressions Scandinaves et l'anticyclone Polaire qui traine pas loin! :coeur:

Cette issue favorable, modélisée par GFS et UKMO (et même Arpège?) amène le thalweg proche de nous à prolonger la grisaille et la fraîcheur sur notre pays.
On se méfiera tout de même, à la manière du GFS 18Z, que ce thalweg n'accouche pas d'une perturbation capable d'amoindrir l'élan de la dorsale Atlantique et, in fine, de l'union anti Scandinave-anti Polaire.

X- Soit la dépression Atlantique se sert majoritairement du centre dépressionnaire Islandais pour se lancer à l'assaut de la mer de Norvège et faire reculer les hautes pressions Scandinaves dans les terres.
Et là, il faudra espérer que la dépression qui circulera sur l'Atlantique ne devienne pas trop virulente et qu'elle laisse s'échapper le petit thalweg Européen vers l'est.
Si cette dépression devait le rattraper, il pourrait finalement ne plus rester grand-chose des hautes pressions Scandinaves... :snif:

C'est le scénario envisagé ce vendredi soir par GEM mais il semble bien radical et esseulé, CEP étant à mi-chemin entre l'extrémisme de cette possibilité et....le premier scénario! :gene:
Quoiqu'il en soit, la dorsale Atlantique se ferait sur ou à proximité immédiate de notre pays et ramènerait très temporairement temps sec et douceur.

La suite, c'est ce glissement d'un joli bout du vortex canadien en notre direction évoqué par chasseurd'orages37:

Image

Entrainé sur l'océan, coincé entre l'anticyclone des Açores et ce qu'il restera des hautes pressions Scandinaves, et certainement animé par des ondes stratosphériques dont Nanuq a le secret :flowers: , ce morceau de vortex Canadien se dirigera droit vers la Grande Bleue, amenant humidité, vent et fraîcheur.

Cette avancée dépressionnaire à travers l'Europe de l'ouest amènera à la rupture des racines des hautes pressions Scandinaves, les laissant vagabonder entre Scandinavie et Groënland.
A ce moment-là, où en seront ces hautes pressions Scandinaves? Mais aussi l'anti Polaire?
Peut-on rêver de l'émergence d'une nouvelle dorsale sur l'Atlantique qui tiendrait en haleine tous les hivernophiles?

Cela va beaucoup bouger ces prochains temps, nous arrivons à la mi-janvier et il sera temps que nous obtenions notre chance cette fois-ci! :chance:
Excellent week-end à tous! :hello:
C'est en forgeant que l'on devient forgeron!
On apprend souvent plus de ses erreurs que de ses professeurs!
Image
Avatar de l’utilisateur
creole
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1346
Inscrit le: 16 Juillet 2010, 12:37
Localisation: Les Sauvages (69), sur la ligne de partage des eaux (710m)

Re: Prévisions du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Messagepar chasseurd'orages37 » 07 Janvier 2018, 19:14

Merci Créole, j'adore ta façon d'analyse avec la distinction entre chaque couleur etc... C'est bien d'avoir chacun sa manière d'analyse les modèles :D

On commence par l'Américain GFS. Un vaste système dépressionnaire se mettrait à onduler sur l'Atlantique Nord avec l'approche de plusieurs talwegs d'altitude par l'Ouest de notre pays. Un de ces talwegs viendrait s'isoler en un minimum d'altitude sur la Méditerranée car la progression du talweg sera freiné par un puissant anticyclone sur l'Est de l'Europe. Le minimum qui devrait s'isoler pourrait apporter des intempéries pluvieux entre l'Italie et la Grèce puisqu'il sera aussi freiné par les hautes pression plus à l'Est. Pendant ce temps là, sur l'Atlantique, une dorsale d'altitude va tenter de se mettre en place mais va très vite se faire " démolir " par l'approche d'un nouveau talweg bien structuré et dynamique, piloté par une vaste dépression entre l'Islande et le Groenland. C'est le scénario entrevu pour la période du 10 au 15 Janvier, une période dominé par de la fraîcheur océanique et de l'humidité ( perturbations ).

Pour la période du 15 au 20 Janvier, la vaste dépression entre Islande et Groenland va s'imposer sur une grand partie de l'Atlantique Nord, au point d'influencer l'anticyclone Scandinave qui pourrait se retirer sur la Scandinavie. Le minimum présent en Méditerranée pourrait donc ensuite se retirer vers le Moyen-Orient. A partir de ce moment là, l'anticyclone restera bloqué sur l'Atlantique et c'est un flux d'Ouest dynamique plus ou moins frais et humide ( en fonction du passage des perturbations, air doux à l'avant, air plus frais à l'arrière ). Mais à partir du 18 Janvier, c'est là où la situation deviendrait particulièrement attrayante. Une dépression très creuse remontant du golfe du Labrador vers faire remonter l'anticyclone Atlantique vers le Groenland. Ces hautes pression vont faire bouger la grosse dépression présente sur le Nord de l'océan. Une partie de ce système dépressionnaire va concerner une grand partie de l'Europe dont notre pays avec l'installation d'un flux de Nord froid et humide. On pourrait voir la mise en place d'un froid humide pendant 2-3 jours avec le retour de la neige jusqu'à basse altitude entre le 18 et 20 Janvier puisque par la suite, une nouvelle dorsale d'altitude viendrait pousser une partie du talweg qui nous concernerait. Une seconde période de cette décade dominée par un temps humide devenant de plus en plus froid donc.

Image

Après, quand on regarde les autres modèles tel que CEP, UKMO, et ICON, ils prennent tout trois le même chemin que GFS, il se trouve donc qu'un certain accord se met en place sur l'échéance à venir c'est à dire une période du 10 au 15 Janvier humide et plus ou moins fraîche et une seconde période du 15 au 20 Janvier plus froide et humide. Cependant, on remarque un cas isolé entre deux modèles qui sont JMA et GEM. Ils ne se mettent pas en accord concernant la seconde période. Ils voient très bien la descente du système dépressionnaire sur l'Europe mais avec un flux plus orienté Ouest à Nord-Ouest et la formation de plusieurs dépressions dynamiques sur la mer du Nord, mais il s'agit de cas isolés pour le moment.

Image

Image
Kévin Fillin ; Analyste, prévisionniste et photographe chasseur d'orages. Prévisionniste activité solaire, études de la sismologie, volcanologie ainsi que de l'astronomie-astrophysique.

Président de l'association Amis de la Nature et de la Météo ( page facebook disponible )
Prévisionniste météo et vigilancier sur la page facebook d'Hebdo-Météo : https://www.facebook.com/hebdometeo/?fref=ts

Image
Avatar de l’utilisateur
chasseurd'orages37
Animateur
Animateur
 
Messages: 1143
Inscrit le: 20 Octobre 2015, 00:37
Localisation: Tours ( 37 )

Re: Prévisions du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Messagepar zeus90 » 07 Janvier 2018, 19:36

merçi pour vos info :hello: et enfin un pti retour de l'hiver ;)
zeus90
Invité de passage
Invité de passage
 
Messages: 26
Inscrit le: 29 Décembre 2017, 21:26

Re: Prévisions du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Messagepar creole » 08 Janvier 2018, 00:27

Salut tout le monde!
Merci Zeus et Kévin!
Je suis parfaitement d'accord, plusieurs points de vue et manières d'analyser ne peuvent qu'enrichir ce topic! :kiss2:
D'ailleurs, où vous cachez-vous Milou et Hervé? Cela n'a pas la même saveur sans vous!... :-|

Retour aux cartes, toujours aussi passionnantes et qui s'amusent depuis quelques jours avec des éléments plus qu'intéressants: des creusements successifs sur la Grande Bleue (élément mis en avant depuis un moment par Kévin), le retour de l'air froid sur l'Europe de l'est et la Russie et surtout un anticyclone Scandinave qui livre une bataille épique face à un vortex Canadien survitaminé qui a fait la une des JT pour son action sévère sur les USA et le Canada. :langue3:

Et, sur notre petit bout d'Europe soumis à une bonne douceur après les passages des tempêtes Carmen et Eleanor, les choses sont parties pour se débloquer, et peut-être plus fort que l'on ne le soupçonne... :chance:
C'est à partir du 15 que l'animation débute vraiment mais quels seront les acteurs de cette animation?
Deux tendances émergent:

1) Le fond du pot de sirop d'érable


Image

Un thalweg s'aventure près de nos côtes, occasionnant quelques pluies et beaucoup de grisaille, mais se fait vite coincer entre l'anticyclone Scandinave et une dorsale Atlantique qui part à la rencontre de celui-ci.
Ce thalweg se déplace alors vers la Scandinavie, non sans laisser une petite perturbation glisser sur le sud-ouest du pays puis se jeter sur la Méditerranée rejoindre la dépression déjà en place.

On notera, pour l'anecdote, que cette dépression entre Italie et Grèce qui s'en va bousculer la dorsale sud-Européenne dans +72h, n'est autre que le fruit de la descente Polaire de ce week-end sur la péninsule Ibérique et qui, partie des Baléares, va arroser le sud-est de la France au cours des 48 prochaines heures.

Image

Cette dépression Méditerranéenne, après avoir dézingué la dorsale sud-Européenne, attire par la suite un peu de l'air froid est-Européen vers les Balkans.
Le thalweg qui s'était aventuré près de nos côtes se sera réduit à une simple anomalie froide vers la Baltique qui arrivera à repousser quelque peu l'anticyclone Scandinave et à le faire retomber lentement sur ses racines.

Une dépression de faible ampleur (ou un nouveau thalweg) prendra à son tour le chemin du Royaume-Uni et une extension dépressionnaire pourrait à nouveau arroser le littoral Méditerranéen.
Cette dépression (ou thalweg) ouvrira la voie à une descente massive du complexe dépressionnaire Islando-Groënlandais, chargé d'humidité et de fraîcheur et qui amènera, après le 15 et de manière plus ou moins temporaire, de bonnes chutes de neige jusqu'à assez basse altitude.

Ce scénario est défendu par GFS et Arpège et par GEM qui n'est pourtant pas loin d'adopter la solution suivante:

2) L'émissaire moscovite

Image

Dans cette deuxième option, défendue par CEP et UKMO, le thalweg ne fait pas que s'aventurer près de nos côtes avant de se faire piéger par la dorsale Atlantique.
Elle envoie également une perturbation par le sud-ouest de la France mais surtout elle fait avancer une goutte froide vers la Baltique qui parvient à glisser sous l'anticyclone Scandinave et à rompre prématurément le lien entre celui-ci et la dorsale sud-Européenne, facilitant grandement le travail de la dépression Méditerranéenne.

Image

On retrouve alors tous nos éléments: un thalweg près du Royaume-Uni qui étend son influence dépressionnaire jusqu'aux bords de la Méditerranée et qui ouvre la voie à une massive descente du complexe Islando-Groënlandais.
Mais là, l'anomalie froide se projettera sur la mer de Norvège et sera moins contraignante pour l'anti Scandinave surtout qu'une circulation bien froide d'est en ouest se fera sous lui, refroidissant largement l'Europe centrale et du sud! :langue3:

Il n'est pour autant pas dit que cet air froid parviendrait à résister à l'influence océanique de la descente dépressionnaire et à se rapprocher de nous mais, mais, mais.... :chance:

Image

Circulation continentale ou non, une descente dépressionnaire fraîche glissera massivement jusqu'à nous et l'anti Scandinave aura bien du mal à survivre à cela.
il serait quand même bien surprenant qu'il ne subsiste rien de lui, une bulle chaude venant de l'ouest-US via le Pôle pouvant amener de belles perspectives par la suite.
De belles perspectives, il pourrait aussi en surgir d'une potentielle dorsale issue d'une dépression Américaine, mais les modèles hésitent encore à lui donner la puissance nécessaire à son intensification.

Bref, les promesses se multiplient depuis plusieurs jours, les engrenages se mettent un à un en place, mais quels résultats pour nous :?:

Excellente semaine à tous! :hello:
C'est en forgeant que l'on devient forgeron!
On apprend souvent plus de ses erreurs que de ses professeurs!
Image
Avatar de l’utilisateur
creole
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1346
Inscrit le: 16 Juillet 2010, 12:37
Localisation: Les Sauvages (69), sur la ligne de partage des eaux (710m)

Re: Prévisions du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Messagepar zeus90 » 08 Janvier 2018, 00:42

merçi creole,
j'attendais votre analyse avec impatience :o , , jspr que d'autres publications confirmerons tous sa, je suis de franche comté, j'attend le retour de l'hiver :chance: :chance: comme bcp je pense

bonne semaine a vous ;-)
zeus90
Invité de passage
Invité de passage
 
Messages: 26
Inscrit le: 29 Décembre 2017, 21:26

Re: Prévisions du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Messagepar creole » 10 Janvier 2018, 00:38

Salut tout le monde!
Peu de changements depuis la dernière analyse mais toujours pas mal d'espoirs pour la deuxième quinzaine de janvier:

Image

Il est toujours prévu que le complexe dépressionnaire Islando-Groënlandais nous descende dessus en début de semaine prochaine, apportant forte humidité, vents forts et chutes de neige conséquentes en montagne et avec une limite pluie/neige fluctuant entre 300 et 1200m d'altitude environ au gré des nombreux fronts.

Avant cela, ce sera grisaille, petites pluies et retour à des températures de saison...
On notera que l'extension dépressionnaire de dimanche, censée passer par le sud-ouest du pays avant de se jeter dans la Grande Bleue, pourrait finalement traverser le pays d'ouest en est et arriver à conserver de l'air froid au nord et à l'est de nos frontières. :chance:

Un creusement en Méditerranée à la suite de cette descente dépressionnaire serait un plus pour conserver fraîcheur et humidité sur l'Europe pour la suite des évènements.
La question d'une circulation froide sous l'anti Scandinave n'est toujours pas résolue mais GFS semble malheureusement bien seul dans son scénario de circulation inexistante (ou presque).
Malheureusement?

Oui, car si circulation froide il y a, ce sera pour mieux se jeter entre Baltique et Scandinavie et disparaître, tandis qu'un air froid bloqué sur l'Europe de l'est serait à même de se faire reprendre ensuite par le creusement Méditerranéen en déplacement vers l'est du bassin Méditerranéen.
Et là, cet air froid pourrait devenir un formidable allié au début de la décade suivante...

La descente dépressionnaire, en s'enfonçant dans les terres Européennes, va repousser les hautes pressions Scandinaves vers l'Asie non sans laisser dans son sillage des hauts-géopotentiels près à s'allier à une bulle de hautes pressions issue de la dorsale ouest-Américaine elle aussi en régression.

Il ne nous restera plus qu'à espérer, pour cette fin de décade, qu'une dorsale parvienne à se raccrocher à ces hautes pressions Polaires.
Ce sera la mission du thalweg Américain (en blanc) que de nous amener cette dorsale mais aussi de ne pas rapidement la détruire en étant trop puissante.

Et pour ne pas qu'elle soit trop puissante, il ne faudrait pas qu'une anomalie froide se ballade vers le Pôle et ne redonne de la puissance au vortex Canadien! :gene:

Bref, toujours autant d'élément super intéressants à analyser et toujours du potentiel pour nous, il ne faudrait pas grand-chose pour que la mayo prenne! :langue3:
En attendant, l'enneigement exceptionnel dans les Alpes va se poursuivre et le risque maximum d'avalanches ne baissera plus avant longtemps! :|

A très vite!
C'est en forgeant que l'on devient forgeron!
On apprend souvent plus de ses erreurs que de ses professeurs!
Image
Avatar de l’utilisateur
creole
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1346
Inscrit le: 16 Juillet 2010, 12:37
Localisation: Les Sauvages (69), sur la ligne de partage des eaux (710m)

Re: Prévisions du Mer 10 janvier au Sam 20 jan 2018

Messagepar merle » 10 Janvier 2018, 12:45

NEW YORK : APRÈS LE FROID, LA DOUCEUR !

Nous en avons parlé lundi dans l’actualité de la Californie, l’anticyclone qui a dominé pendant deux semaines sur l’ouest de l’Amérique va céder et laisser place à une activité plus dépressionnaire. Cette dernière va toutefois repousser l’anticyclone jusque sur la région de New York et également le Québec. Résultat, le vent de secteur sud à sud-ouest va générer une hausse du mercure.
Comme un air printanier ! C’est ce que vont ressentir les États de la Caroline, de la Virginie et de la Pennsylvanie. En effet, en fin de semaine, les températures vont monter d’un cran. Ces dernières devraient osciller entre 10 et 16°C à l’ombre, ce qui est plutôt doux pour la saison. Ce sont des valeurs notables puisqu’une vague de froid intense avec des températures très basses a touché une grande partie des États-Unis durant deux semaines environ.Le Québec va également être touché par une hausse du mercure. En effet, le sud du pays va connaître des températures positives, qui seront de l’ordre de 4 à 8°C en général. De plus, des pluies sont attendues en fin de semaine. Des inondations importantes sont à craindre sur un bon nombre de communes en raison des pluies prévues puisque les sols sont actuellement enneigés.
Cette situation météorologique ne durera pas longtemps car une nouvelle dorsale anticyclonique devrait s’imposer sur l’ouest de l’Amérique. Dans le même temps, un système dépressionnaire va débouler sur le nord-est des Etats-Unis et le Québec apportant une nouvelle chute du mercure. A bientôt. :coeur:
merle
Preview
Preview
 
Messages: 153
Inscrit le: 21 Octobre 2017, 17:33

PrécédentSuivant

Retour vers Prévisions nationales à moyen terme

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron