A la recherche du Général Hiver

Prévisions et tendances à moyen terme jusqu'à 10 jours.

Modérateur: milou

Re: A la recherche du Général Hiver

Messagepar creole » 18 Novembre 2018, 00:14

Salut Ă  tous!
La situation était fragile et l'évolution des modèles prouve une fois de plus la difficulté à obtenir un temps durablement hivernal par chez nous.
La synoptique était très belle mais la coulée froide était le ciment d'une belle construction hivernale et, puisque le ciment n'a pas pris, tout l'édifice s'écroule emportant avec lui nos plus jolis atours.

Pourquoi les modèles, hormis peut-être CEP pour le coup, ont tant tergiversé sur le devenir de la coulée froide?
Simplement parce qu'ils modélisent très mal un puissant jet stream inversé! Et la carte suivante est très parlante:

Image

L'air froid s'est retrouvé pris sur une véritable autoroute (et malheureusement sans barrages filtrants des gilets jaunes! :mdr2: ), le faisant progresser de 3000 kms de la frontière Russe au Finistère en moins de 36h! :|

Image

Partie bille en tête, la coulée froide part en direction de l'Atlantique et de l'activité dépressionnaire naissante malgré l'intervention de la dépression Méditerranéenne qui parvient juste à la ralentir dans sa progression, ce qui nous vaudra trois journées de grande fraîcheur/ petit froid.

Image

C'est au moment où la coulée froide s'engouffrera sur l'océan que des surprises devraient apparaître entre une atmosphère qui se chargera d'humidité et l'air froid qui se sera invité chez nous.
La journée de mardi semble la plus propice à nous proposer ces quelques surprises, sur des zones malheureusement restreintes, ce sera à suivre en live.

Pendant ce temps, la brèche dépressionnaire va se refermer sur l'océan et la dorsale Atlantique va partir à l'assaut d'un anti islandais prompt à redescendre sur l'Europe centrale.
Ce qui restera de la dépression Méditerranéenne tentera de repousser les racines auxquelles notre anti Islandais serait tenté de se rattacher.

Dans tous les cas, le vortex Sibérien n'étant plus aspiré vers le continent, il ne devient plus possible aux hautes pressions Polaires de donner de l'énergie à l'anti Islandais et ça va même être tout le contraire puisque c'est l'anti Islandais qui va y laisser des plumes!

Image

Ensuite, bien que les modèles commencent à diverger, on sait que la coulée froide va finir par glisser au large de nos côtes et remonter des effluves plutôt douces et surtout humides sur notre territoire.
Cette bascule sur l'océan couplé au passage d'une dépression sur le Svalbard vont pousser notre si joli anticyclone à redescendre sur l'Europe.

Tiraillé entre son envie de disparaître au cœur de l'Europe et celle de tendre la main à la dorsale Atlantique venue à sa rencontre, il devrait persister quelques hautes pressions aux abords de l'Islande dont il faudra déterminer l'ampleur et la puissance.

Une dépression en sortie du Labrador devrait partir à la chasse aux restants de la coulée froide tandis que cette dernière devrait retrouver une direction classique la ramenant vers le continent.

Alors, oui, le froid va se retirer (mais sans être bien loin de la Scandinavie et de la Russie occidentale), mais les motifs de voir à nouveau les cartes devenir intéressantes pour nous restent nombreux avec des hautes pressions persistantes autour de l'Islande et au Pôle et une activité dépressionnaire sur le continent Américain pas franchement énergique.
Cela nous amènera tranquillement aux derniers jours de ce mois de novembre et aux premiers jours de l'hiver météorologique! :cote:

A très bientôt! :hello:
C'est en forgeant que l'on devient forgeron!
On apprend souvent plus de ses erreurs que de ses professeurs!
Image
Avatar de l’utilisateur
creole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1358
Inscrit le: 16 Juillet 2010, 11:37
Localisation: Les Sauvages (69), sur la ligne de partage des eaux (710m)

Re: A la recherche du Général Hiver

Messagepar philoman » 18 Novembre 2018, 10:21

Bonjour les courageux du dimanche! C'est vrai, ce n'est pas souvent que les vagues de froid durent. La référence pour moi ces dernières années reste février 2012! Il y a tout de même quelque chose de positif dans cet évènement, c'est que la probabilité se rapproche pour que je vois tomber les flocons dans la campagne angevine! Je n'ai pas trouvé de chutes de neige aussi précoces que le 20 novembre sur la météo récente. La dernière fois, c'était le 25 novembre 2005. Et avant, il faut remonter au 29 novembre 1993( pardon, du brouillard givrant pour cette date), une période où les hivers étaient nettement plus réguliers. La suite aussi est encourageante puisque les températures sont remontées au dessus des normales qu'à partir du mois de juin 2006, ce qui est rare pour notre période climatique! J'ajoute la chute de neige la plus tardive que j'ai enregistrée également le 5 mars 2006 (7cm notés à la station de beaucouzé)J'espère que vous ne m'en voudrez pas pour ce petit rappel historique et plein d'espoir! ;-) :chance: https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07230/novembre/2005/angers-beaucouze.html
https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07230/mars/2006/angers-beaucouze.html
https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07230/novembre/1993/angers-beaucouze.html
Image
Avatar de l’utilisateur
philoman
Membre Senior
Membre Senior
 
Messages: 997
Inscrit le: 15 Septembre 2012, 13:52
Localisation: Angers

Précédent

Retour vers Prévisions nationales à moyen terme

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)