Chaleur et interprétations

Entre réchauffement et refroidissement, quelle sera l'évolution du climat de demain?

Modérateurs: cartesien66, williams

Re: Chaleur et interprétations

Messagepar pacien » 30 Novembre 2018, 20:25

USA et Chine ne nous ont pas attendu pour taxer les importations par protectionnisme, une taxe écologique serait bien acceptée à notre époque où l’écologie est dans l'air du temps. Mais ce n'est pas une raison pour taper encore plus sur ceux qui sont déjà en mode survie ! On "peut" installer une super isolation pour se passer de chaudière ou limiter le chauffage au salon comme les anciens et avoir une grosse couche de givre sur la fenêtre de sa chambre à -10°, on n'en meurt pas. Les anciens se déplaçaient surtout en vélo dans la campagne, mais il ne faut pas compter sur le cheval pour remplacer un tracteur ou un semi remorque avec les besoins actuels. On peut faire des choses pour l’écologie en renonçant au confort, beaucoup n'auront pas le choix ou le font déjà, mais qui voudra retourner au 19e siècle si les citadins et nos voisins restent au 21e, sans parler des conséquences économiques. La multiplication des suicides chez les agriculteurs et artisans n’empêche pas nos politiques de dormir !
C'est vrai que ce n'est pas le nécessaire qu'il faut taxer mais le superflu : les voyages étaient réservés aux riches autrefois, surtout en paquebot, est-ce que nous pouvons nous passer de ce luxe ? à quoi sert notre coûteuse Bombe qui ne sévira jamais, l’électronique est ruineuse en énergie...
Pour la transition énergétique, elle est déjà amorcée pour tous et se fera naturellement en douceur sans taxes et aucun gilet jaune ne protestera, ailleurs. En France ça serait, symboliquement, pas bon pour l’écologie de faire comme les USA, mais ça ne changerait pas grand chose pour notre pollution industrielle. Si au moins les taxes servait plus pour l’écologie que comme un impôt supplémentaire. Le gaz est une option écologique qui a l’inconvénient d'augmenter trop souvent, même sans taxes, les éoliennes ont trop de désagréments pour la métropole, et si on revenait aux gazogènes pour nous déplacer...
Le capitalisme fait que les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres, c'est le système et la redistribution qu'il faudrait changer, ce qui stimulerait beaucoup plus notre fibre écologique, est-ce qu'il faut refaire une révolution ?
Certain prédisent un grand refroidissement global pour bientôt, entre la désorganisation prévisible et le surcoût du chauffage combien est-ce qu'il y aurait de mort supplémentaire ? Mais le réchauffement climatique sera le plus fort officiellement, on dit aussi que des glaciations auraient été prédécédées d'un rapide réchauffement naturel !
.
pacien
Intéressé Persévérant
Intéressé Persévérant
 
Messages: 92
Inscrit le: 21 FĂ©vrier 2018, 18:12
Localisation: Isère

Re: Chaleur et interprétations

Messagepar pacien » 04 DĂ©cembre 2018, 20:17

Pour justifier les taxes carbones GIEC et politiques parlent de réchauffement exceptionnel à une vitesse sans équivalent et d'une montée alarmante de la mer comme il y a 400 000 ans avec +10m.

Depuis 7000 ans tous les optimums de température étaient pourtant bien supérieurs à notre climat actuel. voire le graphique
La vitesse de montée thermique actuelle est ridicule si on la compare à la fin de la dernière glaciation il y a 14 000 et 11 000ans, ce qui n'a pas empêché un gros refroidissement entre, puis après les réchauffements naturels. http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1363.html
Il y a 18 000 ans le niveau de la mer était 120m plus bas, il y a 120 000 ans pour la dernière inter-glaciation il était de 2m supérieur à l'actuel et on nous parle de catastrophe pour 20cm/120ans (2mm/an) ; une fin de glaciation peut faire 10mm/an !
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim1/sysfacte/soleil/soleil1.htm
CONCLUSION:
Il n'y a donc pas de montée moyenne des mers anormale au cours du 20 ème siècle, surtout pas une accélération, seulement des fluctuations comme depuis des millénaires.Le taux moyen de montée des mers des cent dernières années de 0,18 mètre par siècle est le plus faible depuis 10 000 ans ! http://www.laterredufutur.com/html/phpBB3/viewtopic.php?f=73&t=2679&start=10

La combinaison des cycles de Milankovitch prévoit le premier grand refroidissement dans  22 000 ans et dit que pour cette période inter-glaciaire le refroidissement est limité. Pourtant, la précédente inter-glaciation était plus chaude que l'actuelle et malgré la douceur des derniers 9000 ans il y a eu une série de forts et longs refroidissements, même au plus chaud de cette déglaciation. Avec une tendance au refroidissement ces mini glaciations, Gulf stream, soleil, volcans, seront normalement de plus en plus fortes jusqu'au rendez vous des 22 000 ans, le climat ne basculera pas du jour au lendemain donc.
Personnellement, je ne compte pas sur le supposé réchauffement climatique humain pour atténuer les prochains refroidissements !

Est-ce que c'est encore utile de débattre sur le CO2 et le climat !
crédibilité
crédibilité 2
mesures (8/2/2018)...
Mais le chien aboie, la caravane passe. Est-ce que le niveau de la mer est compatible avec le catastrophisme officiel et des medias depuis 30 ans !
http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/en-deux-si%c3%a8cles-lhumanit%c3%a9-va-annuler-3-millions-dann%c3%a9es-de-refroidissement-du-climat/ar-BBQMfPd?li=BBoJvSH&ocid=iehp
pacien
Intéressé Persévérant
Intéressé Persévérant
 
Messages: 92
Inscrit le: 21 FĂ©vrier 2018, 18:12
Localisation: Isère

Précédent

Retour vers Evolution du climat

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)